Travaux et bricolage maison

Décaper la peinture : 3 techniques

Une vieille peinture qui s’écaille peut être décapé. Des produits décapants puissants existent : chimique ou mécanique. Pour retirer facilement la peinture et les vernis sur les supports, le décapage est la meilleure solution. Pour vos supports en bois, plastique, métal, béton, il convient de bien choisir son décapant. Voici la méthode pour remettre vos murs à nu pour pouvoir appliquer un nouveau revêtement.

Comment enlever une vieille peinture ? Quelles techniques de décapage utiliser selon le support ? Qu’est-ce que le décapage chimique, thermique et mécanique ?

 

Les 3 méthodes de décapage de peinture

 

La préparation d’une surface à peindre est la première étape avant la mise en peinture. Le décapage de la peinture permet de ramollir la peinture et pouvoir la retirer facilement. Pour ce faire, trois solutions s’offrent à vous. D’un côté, la méthode dit chimique à base de produits chimiques. D’un autre côté, la méthode dite thermique avec un décapeur à air chaud ou chalumeau. Enfin, la méthode manuelle grâce au ponçage.

En résumé, voici les trois façons de décaper la peinture :

  1. Le décapage mécanique ou manuel
  2. Le décapage chimique
  3. Le décapage thermique

La technique à employer diffère selon le support à décaper. Pour du bois, comme une porte intérieure ou un vieux meuble, il est recommandé de faire un décapage manuel dans le sens du bois.

Pour décaper du métal et du fer, il est recommandé d’opter pour un décapant chimique ou thermique. Pour les sols en carrelage ou plastique, si vous le pouvez un décapage manuel peut être réalisé. Pour une plus grande surface carrelée, il est plus rapide d’appliquer un décapant chimique.

 

Le décapage chimique de la peinture

 

Le décapage chimique est la méthode la plus utilisée pour dissoudre la peinture.  A l’aide de produits décapants ultra puissant, le ramollissement de la peinture est assuré.

Les décapants chimiques se présentent sous deux formats. Tout d’abord, vous avez les décapant liquides épais ou sous forme de gels. Ensuite, vous avez le choix entre un décapant avec base de solvants ou non.

 

Choisir son décapant chimique

D’une part, il y a les décapants en gel qui ont la particularité de ne pas couler. Il est conditionné en pot et prêt à l’emploi. Vous pouvez l’appliquer sur différents supports selon votre besoin : bois, métal, verre, ciment, carrelage.

Ensuite, vous avez les décapants sous formats liquide classique. À appliquer en une ou plusieurs couches sur la surface à décaper. Ces produits ont une action abrasive contre la peinture acrylique ou glycéro qui cloque.

D’autre part, vous trouvez des décapants soude caustique qui permettent d’ôter les peintures, lasures et vernis sans difficulté. Toutefois, ce type de produits est à manier avec précaution pour vous et l’environnement.

La liste des décapants est longue. Pensez à bien vérifiez que le produit convienne à votre surface ou votre revêtement. En effet, le décapant gel est dit multisupport, vérifiez-le en lisant la notice. Peut-il décaper la peinture, la colle, le mastic sur le support en question ?

 

Appliquer un décapant chimique

Avant l’application du décapant chimique, il est recommandé de retirer l’ancienne peinture qui a déjà cloquée ou qui s’écaille. À l’aide d’un grattoir, enlevez les gros résidus de peinture qui n’adhèrent plus au support.

  1. Appliquer la solution décapante à l’aide d’un pinceau avec une couche épaisse.
  2. Patientez 30 minutes, le décapage fait effet rapidement.
  3. Une fois que la peinture commence à boursouffler, grattez avec un grattoir, couteau de peinture ou brosse métallique
  4. Pour le support ayant plusieurs couches de peinture, il est fréquent d’avoir recours à une deuxième couche de décapant pour réussir à mettre à nu la surface.

Si vous souhaitez vernir la surface, il faut que le support soit parfaitement décapé. Toutefois, si vous souhaitez le repeindre, vous pouvez laisser des traces de peinture, ce n’est pas dérangeant.

Decapage chimique peinture

Le décapage chimique s’applique sur toute la surface peinte. Laissez agir le décapant, la peinture va se ramollir

Conseil : l’utilisation de décapants est dangereux. Munissez de gants adaptés et évitez tout contact avec ces produits.

 

Le décapage mécanique pour enlever la peinture

 

Le décapage mécanique a l’avantage de ne pas utiliser de produits nocifs. Pour le réaliser, il faut de l’huile de coude et quelques outils. Autrement dit, c’est un décapage manuel de la peinture.

Tout d’abord, il vous faut du papier abrasif avec des grains plus ou moins épais. Sans oublier de vous munir d’une cale à poncer ou une ponceuse électrique idéalement.

Ensuite pour effectuer le ponçage manuel vous devez :

  1. Commencer par poncer le support : bois, métal, avec un papier abrasif à grain gros.
  2. Terminer avec un papier à grain fin pour lisser la surface.
  3. Nettoyer la surface avec du Saint Marc.

Le décapage manuel de la peinture est recommandé pour les supports comme le bois. Par exemple, pour ôter la peinture abîmée de votre porte en bois ou un meuble à rénover. C’est le décapant le plus naturel à mettre en œuvre. De plus, vous respectez l’essence du bois et la nature en n’utilisant pas de produits chimiques.

 

Le décapage thermique avec un décapeur

 

Comme son nom l’indique le décapage thermique se fait à l’aide de l’air chaud. Pour cela, vous avez besoin d’un décapeur thermique à air chaud ou un chalumeau. Il se présente sous la forme d’un pistolet avec une buse envoyant la chaleur.

 

Le pistolet décapeur, c’est quoi ?

Le principe du décapage thermique est simple, le décapeur propulse de l’air chaleur pour ramollir la peinture, il vous suffit de gratter les résidus avec une brosse ou un couteau à peindre.

Privilégiez le décapeur thermique pour une petite surface. Peu importe la buse de votre décapeur, votre champs d’action reste limité. De plus, évitez d’utiliser un chalumeau pour ôter la peinture sur le bois ou le métal. La chaleur dégagée pourrait brûler le bois ou déformer le métal.

decapage thermique peinture

Le décapage thermique de la peinture se fait à l’aide d’un décapeur. Une sorte de pistolet à air chaud ou chalumeau pour retirer la peinture

 

Utiliser le décapeur thermique

Pour décaper à l’aide d’un décapeur thermique, voici les étapes :

  1. Prenez votre pistolet et positionnez-le à environ 10 cm de la peinture à enlever.
  2. Envoyez l’air chaud sur la peinture jusqu’à cloquer ou noircir.
  3. Grattez la peinture avec un couteau de peintre.
  4. Réitérez le processus sur l’ensemble de la surface.

Auteur: Pro Bricolage

Pro Bricolage, alias Paul, est un des auteurs réguliers sur Travaux Bricolage. Fort d'une expérience importante dans le bâtiment et sur les chantiers, Paul partage son expérience et ses connaissances en présentant le plus pédagogiquement possible les différents projets travaux avec leurs détails. Passionné par son métier, Paul n'hésite pas à donner ses conseils bricolage pour tous les travaux, isolation, toiture, maçonnerie, électricité, gros oeuvre... Il possède également un large réseau d'amis artisans et les sollicitent régulièrement pour l'aider à la rédaction de certains articles selon les sujets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *