Travaux et bricolage maison

Repeindre un portail en fer qui rouille : combien ça coûte ?

Votre portail en fer forgé ou en métal montre des signes de vieillesse ? Vous voyez apparaître de la rouille et souhaitez lui redonner un coup de jeune ? Il est alors temps de repeindre votre portail en fer ! Quelles sont les étapes à suivre ? Quels produits choisir ? Quelles techniques employer ? Quel budget prévoir ? Découvrez comment entretenir et rénover votre portail en fer.

 

Prix moyen pour repeindre un portail en fer qui rouille

 

Le coût d’une mise en peinture de portail centrée sur la volonté d’éliminer la rouille dépend des produits utilisés.

 

Prix moyen pour repeindre un portail en métal
Produits et opérations Prix moyen
décapant chimique entre 15 et 35 € le pot
enduit de colmatage entre 10 et 25 € le pot
produit antirouille entre 15 et 35 € le litre
peinture spéciale fer entre 45 et 60 € le pot
outils entre 15 et 40 € l’ensemble
TOTAL entre 10 et 15 € du m²

 

Pour connaître le budget précis à prévoir pour repeindre votre portail métallique ou pour faire repeindre votre portail en fer par un professionnel, demandez un devis à un artisan.

 

Pourquoi un portail en métal rouille-t-il ?

 

Le fer, comme l’acier ou l’aluminium, est un métal résistant et solide. Il possède néanmoins un défaut : il craint l’humidité et l’oxygène. La rouille est le résultat de l’oxydation du fer. Ce phénomène se produit lorsque le métal entre en contact avec l’air et l’eau. Le fer se transforme alors en oxyde de fer, dont la couleur est marron-rouge.

En bord de mer, l’oxydation est renforcée en raison de la présence de sel que contiennent les embruns.

Si tous les métaux, hormis l’inox, s’oxydent, seul le fer produit de la rouille.

 

Pourquoi traiter votre portail contre la rouille ?

 

pourquoi traiter un portail contre la rouille

Traiter un portail contre la rouille lui redonne de l’allure et de la solidité.

 

Lorsque l’on rentre sur une propriété, le portail est la première chose que l’on voit. Il est par conséquent important de préserver son allure. Si un portail rouillé peut avoir un certain style, point trop n’en faut ! La rouille fragilise en effet le support, ce qui entamera nécessairement la durée de vie de votre équipement et vous contraindra, à terme, à changer votre portail.

Comment savoir si un portail doit être repeint ? Quels sont les signes qui doivent vous inviter à repeindre votre portail en fer ? Les deux principaux indices sont :

  • l’apparition de tâches marron-rouge sur votre portail ;
  • l’apparition de zones où la peinture s’écaille.

 

Quelle peinture utiliser ?

 

Vous pouvez opter pour trois types de peintures :

  • la peinture spéciale métal : Vous pouvez choisir une peinture traditionnelle diluée avec un solvant et parfois complétée par un durcisseur, ou une peinture époxy. Cette dernière est particulièrement résistante ou UV ;
  • la peinture spéciale fer : Tournez-vous vers une peinture spéciale fer et spéciale extérieur, si vous souhaitez vous concentrez sur l’aspect oxydation ;
  • la peinture directe sur rouille : Vous ne voulez pas perdre du temps à appliquer un apprêt et une sous-couche ? Il existe des peintures pouvant être appliquées directement sur la rouille. C’est notamment le cas de la peinture Hammerite.

Comptez entre 45 et 60 € le pot de peinture.

Comment repeindre son portail en fer soi-même ?  Étapes et prix

 

Afin d’obtenir un résultat satisfaisant et d’éviter le retour de la rouille, veillez à suivre ces étapes :

  • la préparation du support ;
  • le décapage ;
  • le dégraissage ;
  • l’enduisage ;
  • l’application d’une sous-couche ;
  • la mise en peinture.

 

La préparation du support

Avant toute chose, votre portail doit être propre.

Retirez également les éventuelles plantes grimpantes qui se seraient emmêlées autour des montants, ainsi que les traces de boue.

 

Le décapage

Afin que les produits de traitement que vous appliquerez tiennent, il est important de revenir à un support brut. Pour obtenir ce résultat, vous devez décaper la surface de votre portail, en veillant à éliminer les couches des anciennes peintures. Vous devez retrouver le fer brut ou le métal brut.

Il existe trois sortes de décapages :

  • le décapage manuel : À l’aide d’une brosse métallique, frottez énergiquement les parties gagnées par la rouille, ainsi que les zones où la peinture est écaillée. Une meuleuse avec un disque abrasif spécifique ou une ponceuse avec une toile émeri peuvent également faire l’affaire. Si vous n’arrivez pas à venir à bout de la rouille, vous pouvez la chauffer au chalumeau, en vous plaçant à environ 10 cm de la zone visée ;
  • le décapage mécanique : Il s’agit de projeter un abrasif sur les parties du portail. Ce type de décapage peut être fait en atelier ou sur place. Le sablage consiste en une projection d’oxyde d’aluminium, tandis que le grenaillage utilise des particules d’acier très fines ;
  • le décapage chimique : Dans ce cas, les différents éléments du portail sont désolidarisés et trempés dans un produit de traitement. Vous pouvez également appliquer un produit chimique au pinceau, en veillant à vous protéger les yeux et les mains au préalable. En appliquant le produit en couche épaisse, vous ramollissez la peinture et la rouille. Il est ensuite plus simple de les retirer, puis de rincer à l’eau. Si le décapage chimique est efficace, il n’est toutefois pas écologique. Tentez par conséquent en premier lieu les solutions plus respectueuses de l’environnement.

Ne négligez pas cette étape, sinon votre traitement n’adhèrera pas suffisamment et votre peinture risque de cloquer ou de s’écailler. Toutes les traces de rouille doivent être impérativement retirées, afin que l’oxydation ne continue pas à grignoter le fer sous la couche de votre nouvelle peinture.

Comptez entre 15 et 35 € le pot de décapant chimique.

Le dégraissage

Munissez-vous d’un chiffon humidifié avec du White Spirit et passez-le sur toute la surface à peindre.

 

L’enduisage

Il se peut que la rouille ait fait des dégâts en grignotant une partie de votre portail. Dans ce cas, avant de repeindre, veillez à reboucher les trous.

Utilisez un mastic de rebouchage que vous appliquerez à l’aide d’un couteau à peindre.

Laissez ensuite sécher une quinzaine de minutes.

Poncez enfin à l’aide d’un papier de verre à grains fins, afin de retirer le surplus de mastic.

Comptez entre 10 et 25 € le pot de mastic.

L’application d’une sous-couche antirouille

Les sous-couches en fonction de leur méthode d’action

Bien que les produits soient nombreux, il est possible de les rassembler en deux catégories selon leur procédé d’action :

  • les traitements à effet barrière : La pièce traitée devient alors étanche à toute agression extérieure ;
  • les traitements à effet sacrificiel : Un matériau est appliqué sur la pièce, en général du zinc, afin de s’oxyder à la place du fer.

Il existe également des convertisseurs de rouille. L’acide tannique de ces produits convertit l’oxyde de fer en tannate de fer, ce qui donne alors une couleur noire au portail. Cette fine couche protège contre l’oxygène et l’humidité.

Comptez entre 15 et 35 € le litre d’antirouille.

Les sous-couches en fonction de la technique d’application

Les sous-couches peuvent également se classer en fonction de la technique d’application :

  • les sous-couche peinture : Elles s’appliquent au pinceau ou au pistolet à peinture ;
  • les sous-couche en bombe : Elle se pulvérise directement sur le support.

Dans tous les cas, respectez bien le délai de séchage.

Le problème des volutes

Les volutes sont les parties les plus délicates à traiter dans le cas de portails en fer. Il s’agit des zones où deux morceaux de fer sont collés entre eux, sans pour autant être étanches. Les entrefers sont par conséquent sensibles à la corrosion. Étant difficiles d’accès, ces zones ne reçoivent souvent qu’un traitement incomplet, ce qui favorise l’apparition de rouille.

 

La mise en peinture

Vous ne procéderez pas de la même façon selon la partie du portail à peindre :

  • pour la partie principale, utilisez un rouleau, en restant généreux, tout en évitant les pâtés ;
  • pour les barreaux, appliquez la peinture à l’éponge, afin d’éviter les coulures ;
  • pour les finitions et les zones difficiles d’accès, peignez avec une peinture en bombe. Les volutes pourront ensuite recevoir des joints de silicones après l’application de la peinture, afin d’assurer l’étanchéité des entrefers et de limiter ainsi l’apparition de rouille.

 

Quel budget pour faire intervenir un professionnel ?

 

Vous n’avez ni le temps ni l’envie de repeindre votre portail en fer tout seul ? Confiez alors cette tâche à un professionnel.

Le plus compétent en la matière sera l’artisan peintre. Vous pouvez également vous tourner vers un jardinier spécialisé.

En ce qui concerne l’artisan peintre, comptez entre 25 et 40 € de l’heure.

Faire repeindre votre portail en fer par un artisan professionnel vous coûtera par conséquent entre 250 et 500 €.

Auteur: Brico Malin

Brico Malin est une rédactrice passionnée de bricolage qui intervient régulièrement sur Travauxbricolage.fr . Brico Malin s’est toujours intéressée aux activités liées au bricolage et travaux. Curieuse de nature et très débrouillarde, elle a su développer un panel de compétence et une connaissance incroyable sur le monde des travaux, qui ferrait envie à tous les artisans du bâtiment. Rénovation et aménagement de la maison, travaux de gros œuvre, travaux d’aménagement intérieur ou extérieur, électricité, plomberie, isolation, maçonnerie, fenêtre ou encore rénovation de toiture, Brico Malin a étudié tous ces sujets et a eu l’occasion de se confronter à la plupart de ce type de travaux au cours de ses expériences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.