Travaux et bricolage maison

Prix d’un puits canadien

Comment fonctionne un puits canadien ? Quel est le principe d’un puits canadien ? Économique et écologique, comment installe t-on un puits canadien ? Quel est le prix moyen d’un puits canadien et ses composants ? Petit tour d’horizon.

 

Prix d’un puits canadien

 

Le prix d’un puits canadien varie en fonction des équipements qui le composent et de leur qualité. À ceux-ci s’ajoutent le coût de l’étude thermique et le coût du terrassement nécessaire à son installation.

 

Prix d’un kit puits canadien

Le développement des puits canadiens est en forte croissance, ce qui rend les prix de plus en plus compétitifs et la commercialisation de kits prêts pris à installer se développent.

  • Les prix de kits de puits canadien démarrent à 1 500 euros,
  • Les prix de kits puits canadiens avec bypass oscillent de  2 000 euros à 3 000 euros,
  • Enfin, les kits de puits canadien avec une VMC double flux et récupérateur seront plus onéreux : compter plutôt 4000 euros.

 

Prix des composants d’un puits canadien

Vous pouvez acheter chaque élément qui constitue le puits canadien soit dans le but de le remplacer soit pour le créer vous-même. Voici les fourchettes de prix pour l’achat d’un élément seul :

  • Le tube : appelé aussi collecteur : les prix débutent à 350 euros les 25 mètres,
  • La borne prise d’air : allant de 500 à 2000 euros (bien étudier le débit d’air m3/h),
  • Les filtres à changer : allant de 40 à 80 euros,
  • + les accessoires pour le passage des murs : traversé de mur, joint, anneau de fixation, colliers, lubrifiant,
  • + les accessoires de liaison.

En achetant à l’unité l’ensemble des éléments constitutifs d’un puits canadien, la facture risque d’être très salée. Ainsi nous vous recommandons de privilégier les kits de puits canadien.

 

Prix d’un puits canadien

Pour installer un puits canadien, prévoir un budget d’environ 3500 euros pour les matériaux qui le constituent.

Pour un puits canadien avec une ventilation à double flux, ce coût se situe entre 7000 et 12 000 euros.

Il est important d’intégrer le coût du terrassement qui est variable selon la configuration des lieux, ainsi que celui de la maintenance, soit 40 à 80 euros pour le filtre en fonction du modèle.

 

Comment installer un puits canadien ?

 

Installer un puits canadien demande impérativement de faire appel à un artisan :

  • Soit pour l’étude thermique avant travaux,
  • Soit pour la réalisation d’un terrassement si nécessaire,
  • Soit pour l’installation de votre puits canadien.

 

Réalisation de l’étude thermique et terrassement

Installer un puits canadien nécessite de réaliser une étude thermique au préalable pour en déterminer précisément  la profondeur d’installation et les dimensions. Il faut également s’assurer de disposer de la surface nécessaire à l’installation du conduit en extérieur sans nuire à l’habitation et à l’environnement. Pour faire votre étude thermique dans les normes, il faudra faire appel à un thermicien qui sera en charge de votre projet. Il faut prévoir entre 1 500 à 3 000 euros pour la réalisation de l’étude.

De plus, en fonction de l’état de votre terrain, celui ci pourra nécessiter d’un terrassement. Ce terrassement peut être réalisé par vous-même ou bien par une entreprise spécialisée. Pour en savoir plus sur le terrassement d’un terrain.

Il est fondamental de prendre en compte ces deux dépenses pour la réalisation de votre puits canadien car elles peuvent peser lourd sur votre budget.

 

Étapes d’installation d’un puits canadien

En dépit de son principe de fonctionnement très simple, le puits canadien requiert une grande minutie dans son étape de conception. Tous les paramètres doivent être pris en compte pour éviter sa détérioration prématurée : l’apparition de bactéries (légionelloses), dégagement de gaz nocifs (radon), mauvaises odeurs.

Pour la mise en place d’un puits canadien, il faut :

  • Une bouche extérieure équipée d’un filtre, d’un chapeau et d’une grille de protection afin d’éviter l’infiltration des eaux pluviales et l’intrusion de rongeurs,
  • Un conduit étanche en polyéthylène ou en plastique alimentaire qui sera disposé en boucle ou en réseau dans le sous-sol,
  • Un système d’évacuation des condensats qui récupère l’eau issue de la condensation et la refoule vers l’égout à l’aide d’un siphon, par infiltration dans le sol via un lit de cailloux ou une pompe de relevage,
  • Un système de régulation par by-pass afin de déconnecter le fonctionnement du puits canadien lorsque son usage est inutile (pour ne pas rafraîchir excessivement l’air de la maison par exemple).

Pour implanter votre puits canadien, commencer par creuser une tranchée de 40 mètres en boucle à la pelle mécanique sur une profondeur de 2 mètres en veillant à créer une pente minimum de 2 %. La recouvrir d’un lit de sable compact de 10 à 15 centimètres. Y disposer un conduit de 20 centimètres de diamètre, puis bloquer 40 cm de sable tout autour. Détremper le sable pour consolider le tout puis damer. Enfin, réaliser un socle en béton où vous fixerez la borne de prise d’air extérieur de votre puits canadien.

Poser une traversée de mur en polypropylène pour y faire passer le conduit du puits canadien sous la maison. Installer une entrée d’air neuf que vous situerez loin de sources potentielles de pollution, un siphon pour l’évacuation des condensats, un regard pour l’inspection de l’installation, un by-pass pour court-circuiter le système si nécessaire et le boîtier de commande. Enfin, relier le conduit du puits canadien à la VMC de la maison.

 

Coût d’installation d’un puits canadien par un professionnel

Si vous préférez vous assurer d’une mise en œuvre effectuée dans les règles de l’art, vous pouvez vous adresser à un spécialiste des puits canadiens pour la réalisation et un bureau d’études pour sa conception.

Un projet d’installation de puits canadien ? Besoin d’aide pour faire une estimation de votre projet ? Faites-nous part de votre envie, nous nous chargerons de vous mettre en relation avec un professionnel.

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

Pour faire installer un puits canadien avec ventilation double flux, il faut compter entre 7000 et 12000 euros (matériel compris). Ajouter le prix de l’étude thermique et le terrassement du terrain si nécessaire.

Un puits canadien peut tout à fait être installé en rénovation mais il faut alors réaliser les travaux de terrassement et de percement. Si vous avez un projet de construction neuve, pensez à prévoir l’installation de votre puits canadien dès l’élaboration des plans afin que celui-ci soit intégré directement aux fondations et à la conception même de la maison.

 

Principe d’un puits canadien

 

Le puits canadien a pour objectif de réchauffer la maison en hiver et de la rafraîchir en été. Dans le premier cas, il s’agit d’un puits canadien. Dans le second, on l’appelle plutôt puits provençal. Mais leur principe de fonctionnement reste identique.

 

Définition d’un puits canadien ?

Le puits canadien ou puits climatique, est un véritable outil de climatisation naturelle. Il génère d’importantes économies car il utilise une énergie inépuisable contenue dans le sous-sol de notre planète. Ce dispositif profite en effet de l’inertie thermique du sol pour réchauffer ou refroidir naturellement l’air du logement qu’il équipe.

Basé sur le principe de la géothermie, le puits canadien permet de ventiler votre logement de manière naturelle. Ce système est composé d’un tuyau enterré sur une profondeur d’environ 2 mètres dans lequel passe une partie de l’air neuf de renouvellement avant d’être rejeté dans la maison.

Le puits canadien est donc un échangeur air-sol à très basse énergie. Il est souvent utilisé dans l’habitat passif.

 

Fonctionnement d’un puits canadien

Le puits canadien crée un échange thermique entre le sous-sol et l’air. En effet, lorsque l’on creuse la terre sur quelques mètres en profondeur, on s’aperçoit que la température y est constante à environ 15 °C toute l’année. Vous le constatez d’ailleurs aisément lorsque vous descendez dans votre cave.

Le sol est donc plus chaud que la température extérieure en hiver et plus froid lorsqu’il fait chaud à l’extérieur en été. Selon le principe du puits canadien, l’air distribué préchauffe donc naturellement la maison en hiver et la climatise en été.

Profitant de cet avantage, le fonctionnement du puits canadien consiste donc à traiter l’air aspiré via une bouche extérieure en le faisant passer dans un conduit enfoui sous terre afin qu’il se réchauffe ou se refroidisse selon la saison. Cet air est ensuite extrait pour être soufflé dans l’habitation grâce à un ventilateur. Une VMC simple ou double flux est utilisée en complément pour évacuer l’air vicié de la maison.

fonctionnement puit canadien

puit canadien fonctionnement


 

Avantages d’un puit canadien

 

Le système de climatisation naturelle proposée par le puits canadien offre les avantages suivants :

  • Il s’agit d’une solution écologique puisque la seule énergie utilisée est l’électricité qui alimente le ventilateur,
  • Un puits canadien est également économique car il permet de limiter la consommation énergétique liée à la climatisation et au chauffage (sans toutefois être suffisant en tant que tel pour chauffer intégralement le logement),
  • Il est facile d’entretien car il suffit de changer le filtre trois fois par en et de nettoyer le réseau tous les cinq ans. Cette manipulation peut tout à fait être faite par vos soins,
  • Il est sain car l’air est filtré avant d’être insufflé dans le logement,
  • Il s’agit d’un investissement durable puisque sa durée de vie est supérieure à quinze ans.

Auteur: Pro Bricolage

Partager cet article sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *