Travaux et bricolage maison

Entretien d’un chauffe-eau

Si vous désirez profiter de votre chauffe-eau durant plusieurs années et éviter des pannes incommodantes, il est recommandé, voire obligatoire, de l’entretenir régulièrement. Quel est le coût de l’entretien à l’année ? Qui paie ? En quoi consiste un contrat d’entretien annuel du chauffe-eau ? Quels sont les différentes étapes d’un entretien ? Découvrez tous les éléments à connaître pour permettre à votre chauffe-eau de vivre plus longtemps !

 

L’entretien du chauffe-eau est-il obligatoire ou non ?

 

Le caractère obligatoire de l’entretien de votre appareil dépendra de son mode de fonctionnement :

  • chauffe-eau électrique : Il n’est pas obligatoire de l’entretenir, mais fortement recommandé, notamment si votre appareil est équipé d’une résistance thermoplongée ;
  • chauffe-eau à gaz : L’entretien annuel est obligatoire, afin de limiter les risques d’intoxication au monoxyde de carbone. Il doit être réalisé par un professionnel, au moins une fois par an ;
  • chauffe-eau thermodynamique : Si l’appareil est indépendant de tout système de chauffage, vous n’êtes alors pas tenu de l’entretenir, bien qu’il soit toujours conseillé de vérifier régulièrement l’état des pièces. Si votre chauffe-eau est associé à un système de chauffage, l’entretien par un professionnel devient obligatoire ;
  • chauffe-eau solaire : L’entretien n’est pas obligatoire, mais encore une fois vivement conseillé.

 

Pourquoi entretenir son chauffe-eau ?

 

Les raisons avancées sont identiques à celles mises en avant pour l’entretien d’une chaudière. En entretenant correctement votre appareil, vous limitez les risques de pannes, de remplacement de pièces et augmentez par la même occasion sa durée de vie.

Une absence ou un mauvais entretien entrainera nécessairement de fâcheuses conséquences. Vous verrez en effet cette négligence :

  • entamer les performances de votre chauffe-eau ;
  • augmenter votre consommation d’énergie ;
  • multiplier les dépenses liées à des réparations fréquentes ;
  • favoriser le développement de bactéries dans une eau mal chauffée.

 

Les différences d’entretien selon le type de chauffe-eau

 

méthode entretien chauffe-eau

Un chauffe-eau au gaz ne s’entretient pas de la même façon qu’un chauffe-eau électrique ou solaire.

 

La façon d’entretenir un chauffe-eau dépend de son fonctionnement. Vous n’entretiendrez pas de la même façon votre appareil selon qu’il fonctionne au gaz, à l’électricité, avec l’énergie solaire ou par aérothermie.

 

Entretien d’un chauffe-eau électrique

Trois opérations essentielles doivent être réalisées pour vérifier l’état de l’appareil et garantir un bon fonctionnement à l’avenir :

  • la vérification de l’état de la résistance et de l’anode chaque année ;
  • la vidange et le détartrage (tous les deux à trois ans) ;
  • l’entretien du groupe de sécurité : Actionnez-le tous les mois et remplacez-le tous les cinq ans.

En fonction du type de résistance, les manipulations peuvent varier :

  • l’entretien d’un chauffe-eau électrique avec résistance blindée : Après avoir coupé l’électricité et débranché le thermostat, vous devrez vider la cuve, démonter la résistance (sous le capot), la plonger dans un produit spécifique en vue de la détartrer, laisser agir quelques heures, nettoyer la pièce avec une brosse douce en fer, rincer, refixer la résistance dans son fourreau et remettre l’électricité en marche ;
  • l’entretien d’un chauffe-eau électrique avec résistance stéatite : Pour le détartrage, vous devrez retirer la résistance de son fourreau en ayant veillé au préalable à couper l’électricité, plonger l’ensemble dans un produit adapté durant quelques heures, nettoyer la pièce en douceur avec une brosse en fer, rincer, réintroduire la résistance dans son fourreau et réactiver l’électricité.

 

Entretien d’un chauffe-eau au gaz

Plus technique, car obligatoire, l’entretien du chauffe-eau au gaz impose un certain nombre de contrôles et de nettoyages, qui seront impérativement réalisés par un professionnel. Il conviendra en effet de nettoyer :

  • l’injecteur ;
  • la veilleuse et son filtre ;
  • les ailettes du corps de chauffe ;
  • les becs du brûleur.

Le professionnel veillera par ailleurs à détartrer le corps de chauffe et, si nécessaire, remplacer le clapet et le joint d’arrivée d’eau.

 

Entretien d’un chauffe-eau thermodynamique

Certaines vérifications peuvent être réalisées par vos soins :

  • manoeuvrer tous les mois la vanne de sécurité, afin de s’assurer qu’un écoulement a bien lieu ;
  • vérifier tous les mois l’état général de l’appareil (absence de fuites, absence de code « erreur ») ;
  • vérifier tous les ans l’état de propreté du tube permettant l’évacuation des condensats. Le nettoyer, le cas échéant.

D’autres opérations sont à confier à un technicien :

  • le détartrage de l’appareil (au moins tous les deux ans) ;
  • la vidange (au moins tous les deux ans) ;
  • le remplacement de pièces, telles que la sonde ou le ventilateur.

 

Entretien d’un chauffe-eau solaire

Si les opérations de maintenance peuvent être réalisées tous les 3 à 5 ans, un entretien annuel effectué par vos soins ou par un spécialiste, est néanmoins recommandé, afin de :

  • nettoyer les capteurs solaires et le circuit hydraulique ;
  • vérifier l’exposition des capteurs et le fonctionnement des pompes ;
  • contrôler la pression du fluide caloporteur ;
  • s’assurer de l’absence de fuites.

 

Quels sont les tarifs des différentes réparations ?

 

Le coût de l’entretien d’un chauffe-eau varie bien entendu en fonction du type d’opérations à réaliser.

 

Coût de réparations sur chauffe-eau
Type de réparation Coût moyen
remplacement de résistance entre 100 et 250 €
remplacement de l’anode entre 50 et 150 €
fuite environ 100 €
remplacement de thermostat environ 150 €
remplacement du groupe de sécurité entre 150 et 400 €
installation d’un réducteur de pression environ 150 €
détartrage cumulus (dont vidange) entre 90 et 300 €

 

Quel est le coût moyen à l’année ?

 

Le coût d’un contrat d’entretien annuel dépend du type de chauffe-eau utilisé.

 

Coût moyen d’entretien annuel d’un chauffe-eau
Type de chauffe-eau Coût moyen
chauffe-eau électrique entre 80 et 120 €
chauffe-eau au gaz entre 100 et 150 €
chauffe-eau thermodynamique entre 150 et 250 €
chauffe-eau solaire entre 100 et 250 €

 

Il est à préciser que les contrats annuels d’entretien pour les chauffe-eau électriques sont rares. Les fournisseurs d’énergie proposent parfois des forfaits révision, dont le prix de départ est souvent inférieur à 100 €. Les plombiers-chauffagistes préfèrent de leur côté intervenir ponctuellement. Leur tarif horaire varie en règle générale entre 35 et 60 €.

Afin d’avoir une idée précise du coût d’entretien de votre chauffe-eau par un professionnel ou le budget à prévoir pour une réparation, demandez et comparez des devis.

[FORMULAIRE_LBC]

 

Qui paie les frais d’entretien : le propriétaire ou le locataire ?

 

La charge financière de l’entretien du chauffe-eau situé dans un appartement ou une maison en location repose sur celui qui utilise l’appareil, c’est-à-dire le locataire.

 

Comment souscrire un contrat d’entretien du chauffe-eau par Engie ?

 

Engie Home Services proposent des contrats d’entretien de votre chauffe-eau au gaz ou électrique. Il existe plusieurs types de contrats :

  • Essentiel : Il s’agit d’une visite annuelle d’entretien (frais de déplacements et de main d’oeuvre inclus) ;
  • Sécurité : Visite annuelle + tarifs et délais d’intervention garantis en cas de dépannage ;
  • Intégral : Mêmes prestations que dans la formule Sécurité + dépannages illimités + gratuité de certaines pièces.

Vous pouvez demander un devis à Engie, afin de connaître le prix de votre contrat d’entretien. Le coût dépendra notamment de l’ancienneté de votre logement et du chauffe-eau. Les tarifs de départ varient entre 7 et 11 € par mois.

Auteur: Brico Malin

Brico Malin est une rédactrice passionnée de bricolage qui intervient régulièrement sur Travauxbricolage.fr . Brico Malin s’est toujours intéressée aux activités liées au bricolage et travaux. Curieuse de nature et très débrouillarde, elle a su développer un panel de compétence et une connaissance incroyable sur le monde des travaux, qui ferrait envie à tous les artisans du bâtiment. Rénovation et aménagement de la maison, travaux de gros œuvre, travaux d’aménagement intérieur ou extérieur, électricité, plomberie, isolation, maçonnerie, fenêtre ou encore rénovation de toiture, Brico Malin a étudié tous ces sujets et a eu l’occasion de se confronter à la plupart de ce type de travaux au cours de ses expériences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.