Travaux et bricolage maison

Crédit d’impôt chaudière

Vous souhaitez changer votre chaudière ? Savez-vous que vous pouvez bénéficiez d’un crédit d’impôt chaudière ? Quel crédit d’impôt pour une chaudière à condensation ? Travaux Bricolage vous donne toutes les informations du le crédit d’impôt chaudière, les cas spécifiques et la législation en vigueur pour comprendre comment bénéficier d’un crédit d’impôt pour le changement ou l’installation d’une chaudière. Tout savoir sur le crédit d’impôt 2016 pour les chaudières.

 

Qu’est que le crédit d’impôt ?

 

Le crédit d’impôt est une aide mise en place par l’Etat dans le but de favoriser les consommateurs souhaitant rénover leurs maisons ou changer leurs équipements énergétiques dans le but de réduire les dépenses énergétiques. Ce crédit d’impôt est alors une aide au financement pour vous aider à concrétiser votre projet de nouvelle chaudière ou remplacement d’un ancien système de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire. Ce crédit d’impôt transition énergétique est donc une source de financement pour l’achat et l’installation de votre chaudière.

Les différents crédits d’impôt mis en place par l’Etat sont ainsi censés pousser le consommateur à opter pour une solution de rénovation, d’isolation ou un changement d’équipement permettant de réduire leur consommation énergétique. C’est de ce fait une politique environnementale.

Mais c’est aussi un moyen pour les consommateurs d’opter pour des solutions réduisant leurs dépenses énergétiques tout en les aidant sur le plan de l’investissement de base qui peut s’avérer supérieur à une installation traditionnelle.

Le crédit d’impôt prend la forme d’une déduction fiscale de vos impôts si vous êtes imposables. Si vous n’êtes pas imposables, le crédit d’impôt prend alors la forme d’un chèque du Trésor Public

 

Les travaux éligibles au crédit d’impôt

 

Pour être éligible à un crédit d’impôt, le type de travaux doit répondre à une recherche de diminution de dépense énergétique mais les travaux réalisés doivent également posséder des caractéristiques techniques précises.

On peut recenser 4 types de travaux potentiellement éligibles au crédit d’impôt :

  • Les travaux d’isolation
  • Les travaux de pose de fenêtre
  • L’installation de pompes à chaleur
  • Equipement d’eau chaude sanitaire (chaudière)

Pour être certain de l’éligibilité de vos travaux, n’hésitez pas à demander confirmation à votre artisan dès votre demande de devis. Un professionnel peut en effet vous répondre quant à l’éligibilité de votre projet à un crédit d’impôt chaudière. Pour trouver un professionnel et avancer dans votre projet d’installation d’une nouvelle chaudière, faîtes une demande de devis :

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

 

Le crédit d’impôt est donc disponible pour un type de travaux bien spécifique. Mais au delà du type de travaux, le crédit d’impôt possède une législation et un encadrement bien précis.

Dans l’article suivant, vous trouverez plus de précisions sur les travaux éligibles au crédit d’impôt.

 

Montant maximum du crédit d’impôt

 

Le montant du crédit d’impôt maximal varie en fonction de votre situation aux yeux du trésor public, si vous êtes célibataire le montant maximum du crédit d’impôt s’élève à 8 000 € . En couple ce montant maximum sera de 16 000 €. Enfin vous pouvez ajouter 400 euros en plus par enfant à charge.

Ce plafond maximum est calculé sur une période de cinq années consécutives. Le contribuable qui réalise des dépenses à plus de 5 ans d’intervalle peut bénéficier du plafond à deux reprises.

 

Législation du crédit d’impôt

 

Le montant éligible au crédit d’impôt est le montant total du matériel que vous avez acquis. Dans la plupart des cas, la pose et la main d’œuvre ne sont pas éligibles à un crédit d’impôt mais des exceptions existent, renseignez-vous auprès de votre artisan pour connaître vos droits selon les travaux réalisés.

Est éligible au crédit d’impôt uniquement le matériel acheté auprès d’un professionnel et posé par celui-ci. Si vous prenez en charge et réalisez vos travaux par vous-même vous ne pourrez pas en bénéficier.

S’il s’agit de travaux et de matériel directement posés par le contribuable vous ne pourrez pas obtenir un crédit d’impôt.

A noter :  Depuis le 1er janvier 2015, l’installateur devra obligatoirement être accrédité de la mention RGE (Reconnu Garant Environnement). Si ce n’est pas le cas, vous ne pourrez pas bénéficier du crédit d’impôt développement durable.

Dernier point important, pour bénéficier du crédit d’impôt, le logement doit être achevé depuis plus de 2 ans et doit être occupé au titre d’habitation principal (ou louer à nu par un bailleur).

 

Comment calculer un crédit d’impôt ?

 

Le crédit d’impôt se calcule en fonction d’un pourcentage précis du montant TTC du coût d’achat de votre matériel. Ce pourcentage est déterminé par l’état et varie en fonction du type de travaux.

Avant septembre 2014, le taux du crédit d’impôt pour la réalisation d’un travaux considéré comme éligible au crédit d’impôt etait de 15%.

Il passait à 25% lorsqu’il s’agissait d’un bouquet travaux, c’est à dire la réalisation d’au moins 2 types de travaux considérés comme appartenant à une catégorie différente.

2016 : le taux du crédit d’impôt a changé début Septembre 2014. Dans l’article suivant vous retrouverez plus d’information sur le nouveau taux de crédit d’impôt.

 

Crédit d’impôt en 2016

 

En vigueur depuis le 1er janvier 2005, le crédit d’impôt développement durable (CIDD) a été progressivement modifié et à évolué depuis le 1er septembre 2014.

La ministre de l’écologie avait annoncé en Conseil des ministres le 18 juin 2014, une réforme du CIDD dans le cadre du projet de loi de programmation pour la transition énergétique.

Depuis le 1er septembre 2014, le dispositif a été simplifié et renforcé, avec un taux unique de réduction d’impôt unique de 30 %, au lieu de 15 ou 25 %, sans obligation de réaliser un bouquet de travaux.

 

Crédit d’impôt chaudière

 

Il est possible de bénéficier d’un crédit d’impôt chaudière de 30% pour l’installation :

  • d’une chaudière à condensation
  • d’une chaudière à micro cogénération gaz
  • d’un chauffe-eau solaire individuel ou d’un système solaire combiné
  • d’un appareil de chauffage bois ou biomasse
  • d’une pompe à chaleur air/eau pour le chauffage et l’ECS (eau chaude sanitaire)
  • d’une pompe à chaleur géothermique pour le chauffage et l’ECS
  • d’un chauffe-eau thermodynamique (hors air /air)
  • d’un appareil de régulation et programmation du chauffage
  • d’équipements de raccordement d’un réseau de chaleur alimenté majoritairement par des énergies renouvelables
  • pour un calorifugeage des installations de production ou de distribution de chaleur ou d’ECS

 

Comment bénéficier d’un crédit d’impôt chaudière ?

 

Le seul moyen de bénéficier d’un crédit d’impôt chaudière et de contacter un artisan professionnel pour l’achat et la pose du matériel. N’hésitez pas à lui poser toutes les questions que vous pouvez avoir sur le crédit d’impôt chaudière. Votre artisan vous apportera les réponses et les conseils nécessaires afin que vous obteniez un crédit d’impôt chaudière. L’intervention d’un professionnel est un critère obligatoire pour être éligible au crédit d’impôt chaudière.

Auteur: Pro Bricolage

Partager cet article sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *