Travaux et bricolage maison

Comment rénover une toiture en ardoise ?

Rénover sa toiture en ardoise est souvent nécessaire, lorsque la couverture commence à dater ou qu’elle n’a pas été suffisamment bien entretenue. La rénovation est une opération importante à ne pas négliger, si vous souhaitez préserver la structure de votre logement. Quels sont les avantages de l’ardoise ? Quelles sont les étapes de la rénovation ? Quel budget prévoir ? Découvrez pourquoi et comment rénover votre toiture en ardoise.

 

Pourquoi rénover sa couverture en ardoise ?

 

La couverture d’un logement est aussi importante que ses fondations ou sa structure. Si votre toiture n’est plus aussi résistante qu’avant, vous risquez de laisser l’humidité s’infiltrer et de détériorer les murs. Rénover votre toiture en ardoise est par conséquent une façon de garantir la solidité de votre maison.

Des circonstances exceptionnelles peuvent également vous conduire à rénover votre toiture. Il peut s’agir par exemple de conditions météorologiques extrêmes ayant endommagé votre couverture.

 

Quelles sont les particularités de l’ardoise ?

 

Alors que les toitures en tuile, et donc en terre cuite, sont légion dans le sud de la France, les régions du nord se sont tournées vers la pierre. L’ardoise est un matériau intéressant, mais dont il est important de connaître les limites.

 

Les avantages

Couvrir sa maison avec de l’ardoise présente plusieurs avantages :

  • adapté aux toitures en pente ;
  • esthétique ;
  • résistante ;
  • longévité ;
  • excellentes propriétés thermiques.

 

Les inconvénients

Avant de rénover votre couverture, sachez que l’ardoise est plus onéreuse que d’autres matériaux et qu’elle doit être nettoyée régulièrement. Il s’agit en effet d’un revêtement de toit sur lequel le lichen et la mousse se développent naturellement.

 

Comment entretenir votre toiture pour prévenir la rénovation ?

 

Afin de protéger votre couverture et d’éviter ou de repousser la rénovation, plusieurs opérations d’entretien peuvent être réalisées :

  • un nettoyage : de l’eau chaude et une brosse en fibres suffisent. Evitez absolument la javel, qui rendra vos ardoises poreuses. Pensez à camoufler votre gouttière, afin de ne pas en obstruer le conduit lors de l’opération de nettoyage. Profitez-en également pour vider ces dernières des feuilles qui se seraient amassées ;
  • un démoussage ;
  • des traitements particuliers (fongicides et hydrofuges) ;
  • un changement régulier des quelques ardoises éparses abîmées, afin d’éviter les fuites.

Les bandes de solins, qui ont pour fonction d’assurer l’étanchéité des intersections sont en revanche à changer plus régulièrement que les ardoises, environ tous les quinze à vingt ans.

 

Quand rénover sa toiture en ardoise ?

 

Bien que l’ardoise soit un revêtement de toit à la longévité record, entre 50 et 100 ans, elle finit malgré tout par perdre en résistance les années passant. Devenues poreuses, les ardoises blanchissent et laissent alors passer l’humidité. Afin de savoir si votre couverture doit être rénovée, le plus sûr est de faire appel à un couvreur professionnel ou à un ardoisier. Celui-ci se déplacera à votre domicile pour inspecter votre toiture et vous indiquer dans quels délais une rénovation s’impose. Inutile de le faire venir dans les trente premières années de votre logement. Après trente ans, planifiez une inspection tous les cinq ans est une conduite à adopter.

Vous pouvez d’ores-et-déjà analyser par vous-même l’état de votre couverture tous les deux ans. Certains signes ne trompent pas :

  • ardoises cassées ou ébréchées ;
  • clous ou crochets rouillés ;
  • moisissures au niveau du voligeage ;
  • infiltration d’eau.

Pensez aussi à inspecter votre couverture après chaque tempête ou période de fortes pluies.

 

Quelles sont les étapes à suivre pour une rénovation de toiture en ardoise ?

 

étapes pour rénover une couverture en ardoise

Rénover une toiture en ardoise est une opération à prendre au sérieux. Elle peut être totale ou partielle et demande un certain savoir-faire.

 

Rénover une couverture ardoise ne signifie pas nécessairement remplacer l’intégralité des éléments de la toiture. Il s’agit alors d’une rénovation partielle. Si les dégâts sont trop importants, vous devrez prévoir une rénovation complète.

 

Pour une rénovation partielle

Si seules quelques parties de votre toiture sont endommagées, vous n’aurez pas à remplacer l’ensemble de votre couverture en ardoise. Voici les étapes à suivre :

  • 1. Déterminer le type d’ardoise présente utilisée : Si vous ne rénovez qu’une partie de votre couverture, vous devez par conséquent employer le même type d’ardoises, sinon le résultat risque d’être pour le moins étrange ! Il existe deux types d’ardoises principaux :
    • les ardoises naturelles : Elles sont en ardoise véritable, taillées sous forme de tuiles ou de plaques. Bien plus résistantes que les ardoises synthétiques, elles sont également plus élégantes et plus authentiques ;
    • les ardoises synthétiques : Elles sont fabriquées à partir d’eau, de ciment, de minéraux et de fibres organiques. Depuis 1997, l’amiante n’entre plus dans la composition de ces ardoises en fibrociment. Elles sont moins résistantes dans le temps, mais moins onéreuses que les ardoises naturelles.
  • 2. Retirer les ardoises endommagées ;
  • 3. Nettoyer à l’eau chaude et à la brosse l’ensemble de la couverture ;
  • 4. Insérer les nouvelles ardoises aux endroits requis. Il est possible que vous ayez besoin d’en retirer d’autres pour les réinsérer ensuite, afin que les nouvelles puissent prendre place. Fonctionnez toujours de bas en haut et par rangées.

 

Pour une rénovation complète

Dans le cas d’un changement complet du revêtement de toit, l’opération est plus complexe et il est alors nécessaire de faire appel à un ardoisier, à moins de posséder de solides connaissances et compétences en la matière. Les étapes seront bien entendu plus nombreuses qu’en cas de rénovation partielle :

  • 1. Retirer les anciennes ardoises et éventuellement les liteaux et voliges si ces derniers sont abîmés ;
  • 2. Retirer l’ancien isolant, si nécessaire ;
  • 3. Inspecter la charpente : Il est en effet préférable de vérifier qu’elle n’ait pas besoin d’être rénovée elle aussi, avant de vous lancer dans la rénovation de votre couverture ;
  • 4. Isoler la toiture : Si vous souhaitez profiter de votre rénovation de toiture pour améliorer votre isolation de toit, pensez alors à insérer en amont un écran de sous-toiture. Celui-ci se compose d’une couche de feutre sur laquelle est posée une couche imperméable ;
  • 5. Installer les liteaux et le voligeage ;
  • 6. Poser les crochets (à moins que vous ayez choisi une pose au clou) au niveau des gouttières et sur les liteaux de la charpente ;
  • 7. Insérer les ardoises dans ce que l’on appelle le bec du crochet. Commencez toujours par la base du toit et fonctionnez rangée par rangée. Serrez bien chaque ardoise contre la précédente.

 

Quel est le coût de rénovation d’une couverture en ardoise ?

 

Rénover un toit en ardoise est assez onéreux. Ce type de revêtement est en effet parmi les plus chers du marché. Il est néanmoins l’un des plus résistants. Le coût de réfection d’une toiture en ardoise dépendra de plusieurs facteurs :

  • le type d’ardoises ;
  • la superficie de couverture à rénover ;
  • la pente du toit ;
  • le coût de pose par un couvreur professionnel.

Le prix au m² d’une rénovation de toiture en ardoise est d’environ 150 €/m². Ce prix comprend le coût de l’ardoise (environ 120 €/m² pour de l’ardoise naturelle et 60 €/m² pour de l’ardoise synthétique) et le coût de la main d’oeuvre. Le tarif horaire d’un couvreur est d’environ 50 €. Si vous ne souhaitez changer que quelques ardoises, il est probable que l’artisan vous propose un forfait. Comptez alors entre 300 et 400 € pour le changement de quelques éléments, transport, main d’oeuvre et fournitures comprises. Pour un traitement de votre couverture, comptez entre 1 200 et 2 000 €.

Afin de ne pas avoir de mauvaises surprises, demandez un devis pour une rénovation de toiture en ardoise. Vous pourrez alors avoir une estimation plus précise du budget à prévoir en fonction des caractéristiques de votre projet.

Auteur: Brico Malin

Brico Malin est une rédactrice passionnée de bricolage qui intervient régulièrement sur Travauxbricolage.fr . Brico Malin s’est toujours intéressée aux activités liées au bricolage et travaux. Curieuse de nature et très débrouillarde, elle a su développer un panel de compétence et une connaissance incroyable sur le monde des travaux, qui ferrait envie à tous les artisans du bâtiment. Rénovation et aménagement de la maison, travaux de gros œuvre, travaux d’aménagement intérieur ou extérieur, électricité, plomberie, isolation, maçonnerie, fenêtre ou encore rénovation de toiture, Brico Malin a étudié tous ces sujets et a eu l’occasion de se confronter à la plupart de ce type de travaux au cours de ses expériences.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *