Travaux et bricolage maison

Prix et pose des pavés autobloquants

Si vous avez le projet de paver votre allée pour qu’elle soit propre et carrossable, l’option des pavés autobloquants reste l’une des plus intéressantes. En effet, le choix s’est beaucoup élargi avec un coût très raisonnable pour un produit solide, pratique et esthétique.

Quelles sont les étapes pour bien installer une allée en pavés autobloquants ? Quels matériaux vous nécessaires pour faire une allée en pavés autobloquants ? Quel coût prévoir à l’achat des pavés ? Et pour l’intervention d’un professionnel ? Découvrez les prix et pose des pavés autobloquants.

 

Acheter ses pavés autobloquants

 

Pour faire une allée carrossable en pavés autobloquants, le choix des pavés autobloquants est primordial : résistance, épaisseur, carrossable ou non.

A partir de 6 cm d’épaisseur, ils supportent le passage de véhicules légers et au-delà de 8 cm, des véhicules lourds peuvent passer aisément.

Cependant, évitez les pavés de 5 cm si vous comptez rouler sur votre allée en voiture et privilégiez plutôt ceux qui portent la marque « nf », c’est une garantie de qualité obtenue depuis peu sur les pavés de plus de 5 cm d’épaisseur.
Facile à monter, à modifier ou à démonter, c’est aussi un revêtement très économique et plus écologique que d’autres surfaces car plus perméable.
Pensez à nettoyer et entretenir vos pavés autobloquants : les mauvaises herbes s’installent vite dans les jointures et ils peuvent se ternir avec les intempéries.

 

Prix d’une allée en pavés

 

Les pavés autobloquants sont généralement les moins chers même s’il y a des écarts de prix entre les plus simples et les plus sophistiqués.

 

Prix des composants d’une allée en pavés

Il existe de nombreux types de pavés autobloquants, et la liste ci-dessous n’est pas exhaustive mais vous permettra néanmoins de vous faire une idée.

Prix et pose des pavés autobloquants

Prix des pavés autobloquants

  • Pavés en H ou I couleur standard : autour de 10 euros le m2,
  • Pavés en S ou H couleurs rares ou formes originales: entre 17 et 23 euros,
  • Sable : 0,90 euros par m2 (estimation à 10kg de sable par m2),
  • Géotextile : 2,10 euros.

En moyenne, le prix d’une allée en pavés autobloquants tourne autour des 15 euros le m2. Le choix du type de pavés est le facteur essentiel du prix au m2.

En effet, si vous choisissez des pavés d’une forme, ou couleur spécifique, le prix au m2 de la pose de pavés débutera à 20 euros.

 

Tarif d’un professionnel pour faire son allée

Pour l’intervention d’un professionnel, il faudrait ajouter entre +40 et 50% de frais de main d’œuvre par rapport à l’estimation des frais de fournitures soit :

  • Entre 16 et 20 euros par m2 pour des pavés simples,
  • Entre 28 et 40 euros pour des pavés spécifiques.

En cas de doute, ou pour vous faire une idée plus précise, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour établir un devis ou vous conseiller dans le choix du matériel en fonction de la nature du terrain où vous voulez installer votre allée.

 

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

 

Faire une allée en pavés autobloquants : Les étapes

 

Pour faire une allée carrossable en pavés autobloquants, vous avez le choix entre deux supports :

  • La pose de pavés sur béton : Le béton sera d’autant plus préférable que vous envisagez d’utiliser l’allée pour le passage de véhicules lourds.
  • La pose de pavés sur sable : Sinon, un simple lit de sable fera très bien l’affaire.

Quelle que soit votre préférence, la pose de l’allée de pavés autobloquants requiert de l’organisation, de la précision et un peu de technique. Il vous faudra tout d’abord étudier votre terrain et réfléchir à un plan de travail en fonction du type de sol et de l’inclination de l’allée que vous souhaitez poser. On recommande de prévoir une légère pente pour faciliter l’évacuation des eaux (entre 2 et 3 cm par mètre seront largement suffisants).

 

Préparation du terrain et délimitation

Dans un premier temps, délimitez la superficie de l’allée à paver à l’aide de petits piquets reliés par des bandelettes ou des ficelles. Prenez en compte les courbes et anfractuosités du terrain.

Puis, prenez le temps de préparer convenablement le sol. Pour cela, décapez soigneusement l’ancien revêtement et creusez à la pelle ou à la pelleteuse (on peut en louer pour quelques heures chez des professionnels) la surface de terrain que vous projetez de paver, sur 20 à 25 cm de profondeur. Sur un sol très humide, vous aurez tout intérêt à envisager une solution de drainage (des canalisations par exemple, que vous ferez passer sous des pierres). Sur un sol instable, le recours à une couche de pierres, de gros graviers ou de briques concassées consolidera l’assise de l’allée. Dans ce cas, comptez plutôt 30 à 40 cm de profondeur lorsque vous creusez le passage de la future allée.

Pour égaliser cette sous-couche, le mieux reste de répandre un mélange de gravillons et de sable que vous damez pour obtenir un lit de pose plat et compact. Pour un sol plus régulier, vous pouvez recourir à de petites chevilles que vous plantez au sol tous les mètres et que vous marquez au niveau prévu. N’oubliez pas de les enlever une fois cette étape terminée.

Ensuite, pour achever de renforcer l’assise et empêcher les mauvaises herbes d’envahir les joints, installez un film protecteur. Il s’agit d’un géotextile que vous déroulez et que vous laissez largement dépasser sur les bords.

Vous pouvez alors étaler une couche 5 à 7 cm de sable sec sur toute la surface, que vous aplanissez avec la pelle ou une dameuse manuelle. Une astuce simple et efficace consiste à arroser légèrement le sable pour le rendre parfaitement lisse et compact.

Enfin, pour éviter les écoulements et le délitement du sable, refermez les bords du géotextile sur la couche de sable. Les étapes de préparations étant terminées, vous pouvez alors procéder à la pose des pavés.

 

La pose de pavés autobloquants

Débutez toujours la pose par un coin, en respectant quelques précautions simples :

  • Ne marchez pas sur la couche de sable. Pour l’éviter, vous pouvez soit vous placer sur le bord puis sur les pavés déjà installés, soit, au contraire, sur des planches posées à même le sable.
  • Au fur et à mesure que vous les placez, laissez un espace de 2 à 3 mm entre les pavés.
  • Toutes les 2 à 3 lignes, vérifiez le niveau avec une règle à bulle, et le cas échéant, rétablissez la régularité en tapotant avec un maillet (en caoutchouc de préférence pour ne pas briser les pavés).
  • Gardez pour la fin la découpe des pavés de bord.

Quand les pavés sont posés, emboîtés et aplanis, c’est le moment d’utiliser ce qui vous reste de sable, que vous versez directement sur l’allée. Pour combler les joints, il vous suffit alors d’un simple coup de balai.

 

faire allee pave autobloquant

Faire une allée pavés autobloquants


 

Les finitions : bordurettes

Pour ceux qui aimeraient finaliser par une petite bordure le pavage de l’allée, il existe plusieurs types de pavés de bordure. Par exemple, vous pouvez choisir une bordure d’une couleur différente, ou un peu surélevée par rapport aux pavés. Si l’allée est étroite, une bordure carrossable sera plus judicieux.
Les pavés de bordure doivent aussi reposer sur un lit de pose identique à celui du reste de l’allée. Il faudra juste prévoir que celui-ci soit un peu plus profond si vous envisagez de faire une bordure surélevée (environ 10 cm de plus).

Auteur: Pro Bricolage

Partager cet article sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *