Travaux et bricolage maison

Prix d’un drainage de terrain

Qu’est-ce qu’un drainage de terrain ? Comment drainer un terrain inondé ? Combien coûte le drainage d’un terrain ? Quand faut-il drainer le sol ? Selon la nature du sol, les intempéries peuvent gorger d’eau et inonder votre jardin ou terrasse. Afin d’évacuer les eaux pluviales de votre terrain, vous devez mettre en place un drainage. Si votre système d’évacuation n’est pas performant, vous risquez de voir l’humidité apparaître dans votre maison. Ce guide vous explique comment mettre en place un drain sur votre terrain et le prix d’un drainage de la maison.
 

Les remontées capillaires d’un terrain

 
Les terrains individuels d’habitation peuvent être victimes d’humidité constante à cause des eaux pluviales. En cas de mauvaise évacuation des eaux pluviales, le sol va se gorger d’eau jusqu’à être saturé. C’est alors que les eaux souterraines remontent et provoquent des inondations. Les fondations de la maison peuvent également être impactées par l’humidité du sol et l’eau stagnant.
 

Remontées capillaires et humidité

Les remontées capillaires, ou remontées ascensionnelles, la condensation et la mauvaise aération, ainsi que les infiltrations latérales, constituent des facteurs d’infiltrations de votre terrain ayant une incidence pour la maison. En effet, les remontées capillaires peuvent rendre insalubre votre habitation et même détruire progressive vos fondations, c’est pourquoi il est très important de savoir en identifier les causes ainsi que de connaitre les moyens de lutter contre cette humidité d’infiltration.

Bien qu’il existe des facteurs très différents pour expliquer le phénomène de remontées capillaires, ces raisons sont principalement liées au fait que la construction soit ancienne ou moderne. L’humidité présente dans le sol remonte par les fondations et les murs de la maison. La cause majeure des remontées capillaires est l’humidité. Il est donc essentiel de traiter la source afin de stopper cette humidité ascensionnelle. Le drainage du sol est une solution radicale pour en venir à bout.
 

Cas des constructions anciennes

La plupart du temps, les problèmes des constructions anciennes sont dus à des transformations de l’environnement ou à des rénovations mal faites. En plus des problèmes d’insalubrité provoqués par les remontées capillaires, l’humidité peut provoquer l’éclatement de la maçonnerie (en cas de gel), créant ainsi des fissures aggravant vos infiltrations.

Ainsi, on trouve des facteurs aggravants les remontées capillaires tels que :

  • Le développement urbain qui, en supprimant les fossés de drainage, permet davantage aux eaux de stagner dans les terrains.
  • L’augmentation des voies de circulation, qui avec le passage des véhicules, contribue fortement à tasser et à fissurer les terrains à cause des vibrations provoquées.
  • Les surélévations de terrain peuvent attaquer des parties de mur un peu poreuses qui, n’étant plus à l’air libre, ne peuvent plus respirer et donc se libérer de l’humidité.
  • La végétation, qui plantée devant un mur de façade, le prive de l’ensoleillement nécessaire à l’évacuation de son humidité.
  • L’ajout d’un étage qui en exerçant davantage de poids, affaibli les fondations et les rend plus vulnérables aux remontées d’eau.
  • L’application de produits isolants sur les murs, tels que des joints, des enduits de ciment, des revêtements plastiques, ou des isolants synthétiques qui emprisonnent l’eau dans les murs.

cout drainage autour maison

Quel est le coût d’un drainage autour d’une maison ? Le prix moyen d’un drainage autour de la maison s’élève à 3.500€. Pour ces travaux de terrassement et d’assainissement du sol, il est conseillé de faire intervenir un expert de drainage. Le guide des coûts d’un drainage.


 

Cas des constructions modernes

Quant aux constructions modernes, la norme NF P 10.202 garantit une protection satisfaisante contre les remontées d’eau. Pourtant, les maisons récentes ne sont pas à l’abris de rencontrer d’autres problèmes pouvant provoquer des remontées capillaires, tels que :

  • Des constructions réalisées avec malfaçons, des travaux de rénovation mal faits ou des travaux de voiries mal étudiés.
  • Une maison qui se retrouve en contrebas d’un terrain à cause d’un aménagement paysager, rendant l’ancien système de drainage du terrain inefficace.
  • Une maison bâtie sur un sol marécageux ou inondable en dépit des obligations légales.
  • Des architectes ayant négligé la présence d’une nappe phréatique, mal placé l’arase étanche ou tout simplement, ayant recommandés des matériaux inadéquats.
  • Des fondations non étanches ou un système de drainage du terrain inadéquat, rendant plus rapide leurs dégradations respectives.
  • Des regards de visite supprimés ou sous-dimensionné, souvent en raison de leur coût global dans la construction alors qu’ils sont indispensables pour l’évacuation de l’eau du terrain.

Dans tous les cas, si une faute est commise par une entreprise, vous pouvez recourir à la garantie décennale. Si le problème d’humidité est causé par un voisin, essayez de vous arranger à l’amiable avec lui car entreprendre une action judiciaire vous fera perdre beaucoup de temps. Mais si la nature de votre terrain est argileux ou limoneux, la mise en place d’une solution de drainage est alors indispensable pour lutter contre ces remontées capillaires.
 

Drainer un terrain en pente

 
Chaque terrain possède sa propre capacité de rétention d’eau et, lorsque celle-ci est atteinte, le terrain se retrouve inondé. Si votre terrain est en pente ou en forme de cuvette, il sera par gravité rempli d’eau à chaque fois qu’il pleuvra un peu trop, le transformant ainsi en véritable marécage. À force de se contracter et se rétracter sous l’effet de l’eau, les fondations vont être fragilisées. Un drain permettra alors de collecter les eaux pluviales et de les évacuer vers un exutoire tel qu’une bouche d’égout.

Une mauvaise pente peut donc aggraver le problème d’humidité et d’engorgement du sol. Surtout si elle dirige l’eau vers les fondations du bâtiment. Dans ce cas, des remontées capillaires et des infiltrations d’eau risquent de fragiliser la structure de la maison. Il faut donc porter une attention particulière aux pentes de votre terrain et éviter les situations suivantes :

  • Ne pas diriger une pente du terrain vers une maison (votre maison ou celle du voisin).
  • Le degré de la pente doit permettre un drainage naturel des eaux de pluie.
  • Assurer un dégagement entre les murs de fondations et le sol. Ainsi, l’aération des vos murs et façades permettront de lutter contre l’humidité.
  • Réaliser une étude du sol de votre terrain pour déterminer l’emplacement idéal des différents ouvrages (maison, garage, extension, jardin, …).

C’est pourquoi, le plus efficace est d’adapter son système de drainage à la topographie et la capacité d’absorption du terrain. Dans le cas d’un terrain en pente, le système d’évacuation (drains et regards de visite) est donc particulièrement important et ne doit pas être négligé afin de bien évacuer l’eau vers les égouts. L’installation d’une gaine de drainage assurera une évacuation efficace des eaux.

En plus de l’implémentation du drain, des travaux de nivellement et terrassement du sol pourront être nécessaire afin de limiter l’impact négatif de la pente : surélévation du sol, accompagnement de la pente via des niveaux intermédiaires, … Vous pouvez également opter pour la construction d’un mur de soutènement.

creuser tranchée pour drainage

Comment creuser des tranchées pour faire un drainage ? Comment poser un drain ? Il faut commencer par creuser des tranchées aux emplacements stratégiques du jardin afin de positionner ensuite un drain. Il faut creuser les tranchées en périphérie de la maison généralement.

poser tuyaux drainage sol

Comment poser des tuyaux de drainage sol ? A quelle hauteur placer le drain ? Le drainage est constitué d’un réseau de tuyaux qui permettent l’évacuation de l’eau de pluie et l’eau stagnante afin de désengorger le sol. Le positionnement des tuyaux permet de drainer vers le haut ou vers le bas.

installer système évacuation eaux pluviales

Comment installer un système d’évacuation des eaux pluviales ? Pour permettre l’évacuation des eaux en cas d’intempéries ou de neige, il convient de mettre en place une solution de drainage. Les sols inondés seront assainis grâce au meilleur écoulement de l’eau. L’humidité du sol sera chassée.

 

Comment drainer un terrain ?

 
Comment faire un drainage dans le jardin ? Comment drainer le terrain autour de la maison ? Le drainage consiste à construire un réseau de drains pouvant canaliser les eaux stagnantes et les diriger hors du terrain. Mais, cette opération délicate peut être nuisible pour vos fondations, c’est pourquoi, il convient de bien planifier l’ouvrage ou de trouver une entreprise compétente pour le réaliser.

En effet, la pose d’un drain doit respecter certaines normes de construction. Un système de drainage mal positionné ou mal installé pourrait empirer la situation en dégradant les murs de fondation.

Les travaux de pose d’un système de drainage de terrain sont accessibles aux bricoleurs ayant des connaissances en terrassement. Dans le cas d’un drainage en pied de façade, qui est la méthode la plus courante, la réalisation des travaux se fait en huit étapes :

  1. Créer une tranchée avec une pente de 2cm dans le terrain, des façades jusqu’aux fondations autour de l’habitation.
  2. Vérifier les niveaux afin de s’assurer que la tranchée est en pente.
  3. Couler du béton ou poser un film géotextile et un peu de gravier dans le fond de la tranchée.
  4. Effectuer des fentes tous les 20 cm sur le drain en PVC.
  5. Poser le drain dans la tranchée.
  6. Raccorder l’extrémité du drain au regard en béton.
  7. Sceller au mortier.
  8. Recouvrir de 15 à 20 cm de gravier puis de 20 cm de terre.

Il est plus simple de drainer un terrain en anticipation que de réaliser cette intervention sur un terrain inondé. En effet, vous pourrez plus facilement creuser les tranchées sur un sol sec afin d’y placer les gaines de drainage. Les travaux de drainage sont également conseillés avant d’installer une piscine dans votre jardin.
 

Tarif pour un drainage de terrain

 

Si le terrain autour de la maison est fréquemment inondé ou gorgée l’eau lors d’intempéries, un drainage du sol peut s’avérer nécessaire afin d’assainir le terrain. L’intervention d’un professionnel est recommandée car cet expert pourra analyser les causes favorisant l’humidité du sol (nature du sol, terrain en pente, nappe phréatique, …) et vous proposez des solutions adaptées.

Les prix pour drainer le sol varient en fonction de la topographie et donc de l’accessibilité du terrain, mais aussi de la profondeur et de la longueur de la tranchée. Il faut compter au minimum 3.500€ pour faire réaliser votre drainage de terrain, mais ce prix peut montez jusqu’à 9.000€.

Combien coûte la pose d’un système de drainage ? Le prix d’installation d’un système de drainage dépend des tarifs de l’installateur. La mise en œuvre d’un système de drainage répond à des règles bien précises et peut coûter cher si l’on si prend mal, c’est pourquoi il est plus prudent de faire appel à un professionnel du terrassement. Pour connaître le prix exact des travaux de drainage de votre terrain par un professionnel, vous pouvez remplir le formulaire de demande de devis :

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

 

Le prix de main d’œuvre d’un terrassier varie selon la difficulté du projet (si nécessité d’utiliser un engin de chantiers, par exemple) et est compris entre 50€ à 85€ de l’heure.

Pour les matériaux, prévoyez 20€ à 25€ par mètre linéaire pour le drain (en béton ou en PVC). Quant aux matériaux de remblaiement drainant, il vous en coûtera de 20€ à 40€ par m3 pour assainir votre terrain.

Auteur: Pro travaux

Partager cet article sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *