Travaux et bricolage maison

Un vide sanitaire, à quoi ça sert ?

Vous avez sans doute déjà entendu parler du vide sanitaire. Cet espace vide sous la maison de quelques centimètres de hauteur a de quoi être intrigant. Pourquoi un si petit espace est laissé entre le sol naturel et la maison ? À quoi peut-il bien servir ? Quel est le rôle d’un vide sanitaire ? Si beaucoup le rapprochent du sous-sol à tort, ce système d’isolation sous plancher de la maison a un tout autre intérêt.

Voici le dossier complet sur le vide sanitaire : en quoi consiste un vide sanitaire et les avantages de cette méthode de soubassement lors de la construction d’une maison.

 

Qu’est-ce qu’un vide sanitaire ?

 

Le vide sanitaire est « un espace vide, constamment aéré, entre le sol du terrain et le plancher de la construction ». Cet espace mesure quelques centimètres de hauteur afin d’éviter que le plancher ne soit en contact avec le sol. Il peut être accessible si la hauteur le permet via une trappe de visite. Un vide sanitaire ne peut être mis en œuvre que sur des terrains plats ou à faible pente. Alors, quel peut bien être le rôle de cet espace ? Qu’apporte-t-il à votre maison ? Pourquoi en avoir un ou pas ? Autant de questions à se poser lors de travaux de construction neuve ou ancienne.

 

Rôle d’un vide sanitaire

Le vide sanitaire consiste à surélever le plancher du bâtiment par rapport au terrain afin de créer un espace vide rempli d’air. Laisser cet espace vide entre le plancher et le sol de votre maison n’a d’autres buts qu’un rôle d’isolant. En effet, le vide sanitaire permet à votre plancher de ne pas reposer directement sur la terre.

En comparaison avec une maison sur terre-plein, le plancher du rez-de-chaussée est désolidarisé et n’est pas en contact avec les remontées humides. L’humidité en provenance du sol est évacuer grâce à la ventilation naturelle dans le vide sanitaire. Il faut savoir que le plancher laisse en général passer 10% à 15% de la chaleur intérieure, c’est autant de pourcentage perdu sur votre facture énergétique.

Le vide sanitaire permet donc d’isoler votre plancher du sol et des remontées humides. Cela est d’autant plus important si vous vous trouvez sur une nappe souterraine ou un passage d’eau quelconque du fait de la configuration en contrebas de votre maison. Le vide sanitaire, toujours très largement aéré, va se positionner comme un espace infranchissable pour l’humidité.

Un vide sanitaire peut être requis selon la nature de votre terrain ou les risques d’inondation. Dans les zones où le sol est argileux, les constructeurs construisent des maisons neuves avec un vide sanitaire.

 

Intérêt d’un vide sanitaire

Dans vide sanitaire, il y a la notion de vide explicité plus haut et la notion de sanitaire. L’intérêt de ce dispositif d’isolation est donc de garantir la salubrité de votre maison et plus précisément de garder un plancher sain. Le vide sanitaire garantit donc à la fois l’isolation du plancher afin de préserver le bien-être intérieur et la protection contre l’humidité contenue dans la terre.

Le vide sanitaire permet également d’assurer la maison contre tout risque de tassement de la terre. En effet, sous le poids de la construction, le sol peut se tasser par endroit et entraîner des dommages structurels. C’est notamment le cas dans les zones où il y a un risque sismique. Le vide sanitaire sur lequel repose le plancher permet d’éviter ce phénomène dans la mesure où la bâtisse ne repose pas directement sur le sol.

 

Avantages et inconvénient d’un vide sanitaire pour la maison

Un vide sanitaire offre plusieurs avantages, aussi bien pour une maison neuve qu’en rénovation :

  • Isoler la dalle béton ou le premier plancher de la maison.
  • Protéger la maison des remontées d’humidité.
  • Protéger la maison des mouvements du terrain.
  • Évacuer l’humidité émanant du sol grâce à la ventilation naturelle.
  • Faire passer les câbles et les canalisation sous la maison.

L’inconvénient principal du vide sanitaire est son incompatibilité avec la construction d’un sous-sol. Il n’est pas envisageable d’avoir une cave au sous-sol si votre maison repose sur un vide sanitaire.

avantages vide sanitaire

La maison sur vide sanitaire, quels sont les avantages ? Un vide sanitaire assure une ventilation contre l’humidité, protège contre les remontées d’eau, isole le plancher et permet de distribuer les câbles et canalisation facilement.

 

Différence entre un vide sanitaire et un sous-sol

 

Le vide sanitaire, comme dit plus haut, ne fait que quelques centimètres de hauteur. Il n’est donc pas destiné à devenir un lieu d’habitation où vous pouvez entreposer matériel ou autres. Son intérêt réside uniquement dans la ventilation et l’isolation du plancher. De plus, il n’est pas compris dans le volume habitable.

Toutefois, vous pouvez utiliser le vide sanitaire pour la distribution de vos réseaux électriques et sanitaires dans les différentes pièces intérieure.

Le sous-sol, au contraire, dispose d’une hauteur suffisante pour se tenir debout à hauteur d’homme. Même si son utilité première n’est pas l’habitabilité, il fait partie du volume global habitable de la construction. Le sous-sol peut être utilisé comme garage ou bien encore comme espace de rangement ou atelier selon les besoins des habitants.

 

La RT 2012 et le vide sanitaire

 

La RT 2012 a été mise en place afin de prévenir les déperditions de chaleur dans la maison et à réduire les consommations énergétiques. Le plancher fait donc partie intégrante de cette réglementation et, a fortiori, le vide sanitaire qui représente un moyen d’isolation du plancher. Pour autant, le vide sanitaire peut parfois ne pas suffire en étant simplement lui-même.

En effet, le vide est un excellent isolant à lui tout seul. Mais sur un terrain particulièrement humide, ce volume d’air peut ne pas être suffisant pour juguler les remontées d’humidité. Le vide sanitaire devient alors l’endroit où un complément d’isolation peut être réalisé à l’aide de différents matériaux comme le polystyrène, le PUR projeté ou la laine de chanvre entre autres.

pourquoi construire vide sanitaire

Pourquoi un vide sanitaire dans une maison ? Un vide sanitaire est une technique de construction qui permet d’avoir un plancher de rez-de-chaussée surélevé. Au contraire d’une maison sur terre-plein.

 

Normes et réglementation d’un vide sanitaire

La norme NF P 06-014 de 1995 réglemente la construction des vides sanitaires. Cette norme vise essentiellement en des contraintes structurelles de construction afin de préserver les constructions dans les zones au risque sismique élevé.

La DTU 65-10 précise, quant à elle, les dispositions relatives à l’accessibilité du vide sanitaire et impose deux obligations relatives d’une part à la trappe d’accès qui doit être de 60cm minimum et d’autre part à la hauteur libre qui doit être, elle aussi, égale à 60cm minimum. Néanmoins, un accès au vide sanitaire n’est pas obligatoire si la hauteur de ce dernier ne permet pas de le visiter.

 

Quelle est la hauteur d’un vide sanitaire ?

Le rôle du vide sanitaire est d’isoler la maison du terrain. Il peut donc avoir une hauteur minimale de 20cm pour aller jusqu’à une hauteur maximale de 1m80. Dans la pratique, le vide sanitaire est généralement compris entre 20cm et 70cm, avec une hauteur minimale à 60cm lorsqu’on veut le rendre accessible.

 

Vide sanitaire : obligatoire ou non ?

Le vide sanitaire est obligatoire dans certains cas et recommandé dans d’autres cas. Ainsi, il y a obligation pour :

  • Les sols argileux et à tendance humide.
  • Les configurations de terrain spécifiques où le risque de déplacement ou de remontées humides est élevé comme :
    • Les remblais.
    • La cuvette.
    • Le contrebas.

Il est préconisé, mais pas obligatoire lorsque le terrain est traversé par des cours d’eau souterrains ou qu’il présente des risques liés à l’eau comme l’inondation. Pour éviter de voir l’intérieur de sa maison inondé, une autre technique de soubassement possible est de faire des fondations sur pilotis.

 

Les problèmes d’humidité dans le vide sanitaire

 

Le vide sanitaire peut présenter de la condensation. En effet, malgré une bonne ventilation, la terre peut être tellement humide qu’elle génère de la condensation et donc affecte aussi le plancher. Plusieurs solutions existent pour venir renforcer l’isolation du vide sanitaire et l’assécher.

Si votre vide sanitaire est souvent inondé par les eaux de pluie, vous devez savoir que cette situation est anormale et peut entraîner de gros problèmes : humidité trop importante, fondations de la maison fragilisée ou encore remontées d’humidité par capillarité. Il convient donc de rapidement évacuer cette eau et de mettre en place un système de drainage. Vous pouvez également ouvrir un litige avec l’entrepreneur en charge des travaux de construction.

 

L’étanchéité d’un vide sanitaire

 

C’est le volume d’air du vide sanitaire qui va assurer l’étanchéité de ce soubassement. Pour autant, il faut impérativement que l’espace soit correctement aéré, car c’est la circulation d’air qui va assurer l’isolation du plancher et empêcher les remontées humides. Vous devez veiller à ne pas obstruer les bouches d’aération du vide sanitaire.

 

Un vide sanitaire ventilé

 

Le vide sanitaire doit disposer de bouches d’aération naturelles. Il est conseillé de mettre un grillage fin à l’entrée des bouches de ventilation afin d’empêcher les rongeurs et autres insectes de pénétrer dans le vide sanitaire.

Auteur: Pro travaux

Pro Travaux, alias Cédric, est un auteur régulier et un véritable expert en travaux, avec de nombreux projets de rénovation à son actif. Passionné par le bricolage, il a notamment entièrement rénové son premier appartement lui-même : électricité, plomberie, sols, ... Fort d'une expérience professionnelle au contact de plombiers, électriciens, couvreurs, ... il possède également une connaissance approfondie des métiers et de l'univers du bâtiment. Cédric intervient sur d'autres sites dédiés à l'univers des travaux, de la maison et du BTP.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *