Travaux et bricolage maison

Isolation d’un vide sanitaire : méthodes et prix

Le vide sanitaire est un espace sous la maison qui se situe entre la terre et le premier plancher. L’air contenu dans cet espace permet une isolation du plancher. Plusieurs aérations sont à prévoir afin d’éviter la condensation. Pour renforcer l’isolation de votre maison et gagner jusqu’à 15% sur votre facture énergétique, vous pouvez isoler votre vide sanitaire.

Pourquoi faire les travaux d’isolation dans un vide sanitaire ? Comment isoler un vide sanitaire inaccessible ? Quel prix faut-il prévoir pour isoler un vide sanitaire ? Découvrez le guide complet sur les différentes techniques pour isoler un vide sanitaire ainsi que le prix moyen des travaux d’isolation d’un vide sanitaire.

 

Ce qu’il faut savoir pour isoler un vide sanitaire existant

 

Les travaux d’isolation d’un vide sanitaire sont faciles à entreprendre pour une construction neuve. Mais dans le cas d’un vide sanitaire existant, il n’est pas toujours évident de savoir comment s’y prendre. Si vous avez décidé d’isoler votre vide sanitaire, plusieurs critères sont à étudier avant de savoir comment procéder. Il va falloir se pencher sur la configuration de votre vide sanitaire, mais aussi sur l’état dans lequel il se trouve.

L’ensemble de vos conclusions après étude va vous permettre de déterminer quelle méthode d’isolation et quel isolant seront appropriés afin d’isoler votre vide sanitaire efficacement. Voici tous les points à prendre en compte pour réaliser une étude de faisabilité pour l’isolation des vides sanitaires en rénovation : dimensions, accessibilité, aération ou encore humidité.

 

Les difficultés d’isoler un vide sanitaire

L’intérêt d’un vide sanitaire est de lutter contre les remontées d’humidité par le sol dans le but d’éviter tout problème d’humidité pour la construction. Pour atteindre cet objectif, il est indispensable que le vide sanitaire soit correctement ventilé et isolé.

La méthode pour isoler un vide sanitaire existant peut être plus ou moins complexe selon l’accessibilité de cet espace sous la maison. En effet, la faible hauteur entre le sol naturel et le premier plancher du bâtiment ne permet pas de travailler facilement. De plus, la technique d’isolation sélectionnée et le matériau isolant doivent être adaptés au taux d’humidité.

Par conséquent quand on décide d’isoler son vide sanitaire, il faut s’intéresser à deux critères :

  • L’accessibilité du vide sanitaire : il faut savoir qu’en général ce soubassement mesure entre 70cm et 80cm de hauteur. Mais certains sont plus hauts et d’autres vraiment plus étroits. De plus, tous les vides sanitaires ne bénéficient pas d’une trappe de visite. Deux options sont possibles :
    • Vous avez la possibilité de rentrer dans votre vide sanitaire et il dispose d’un espace suffisant pour y travailler.
    • Vous ne pouvez pas rentrer dans le vide sanitaire.
  • L’humidité dans le vide sanitaire : il faut évaluer l’humidité présente dans le vide sanitaire, les éventuels problèmes liés et enfin prendre en compte la présence d’une ventilation naturelle.

Dans le cas d’un vide sanitaire inaccessible, les travaux d’isolation coûteront plus chers pour une efficacité moyenne. Les travaux consisteront à remplir du mieux possible cet espace via un remplissage en vrac ou partiel.

 

Assécher le vide sanitaire

Assécher le vide sanitaire est une priorité à plusieurs titres : le confort intérieur et les économies financières. Les causes de l’humidité dans le vide sanitaire peuvent être multiples. Il dispose peut-être d’une ventilation insuffisante ou l’humidité de la terre est vraiment importante si vous êtes sur une nappe souterraine.

En effet, la condensation dégagée par la nappe va venir apporter de l’humidité dans le vide sanitaire. De fait, le plancher sera plus froid et cela refroidira votre maison. La conséquence est une dépense d’énergie supplémentaire. En cas d’humidité, il est donc impératif d’isoler le vide sanitaire pour réaliser des économies d’énergie. Ces travaux sont similaires à l’assainissement des murs et du sol d’une cave humide.

 

Les isolants thermiques pour vide sanitaire

 

L’isolation d’un vide sanitaire par le sol ou le plancher est assurée grâce à la mise en place d’un isolant thermique. Chaque matériau isolant a ses propres caractéristiques. Il vous faut donc choisir votre isolant en fonction de sa performance qui se mesure par sa résistante thermique R.

Selon l’accessibilité de votre vide sanitaire, vous aurez le choix entre plusieurs matériaux tels que les panneaux isolants PSE, la mousse polyuréthane, la ouate de cellulose, la laine de chanvre, …

Voici nos conseils pour choisir le meilleur isolant thermique afin d’isoler un vide sanitaire :

  • Mousse polyuréthane projetée : c’est un excellent isolant thermique. Le PUR se vaporise sur la surface. Comme il est en mousse, il se faufile dans tous les trous et évite ainsi tous les ponts thermiques. L’humidité ne peut plus passer. Il agit comme un mur étanche et homogène, complètement infranchissable.
  • Polystyrène : il se présente sous forme de panneaux rigides. Simple, mais efficace, il se pose facilement et présente une belle performance thermique. Par contre, ils ne sont absolument pas écologiques.
  • Ouate de cellulose : assez onéreuse, elle est néanmoins très appréciée pour son côté bio et ses excellentes performances phoniques et thermiques.
  • La laine de chanvre : saviez-vous qu’elle possède le pouvoir de réguler l’hygrométrie ? Elle est donc parfaite pour ce type de travaux. En plus, elle est imputrescible et résistante à l’eau. Cependant, son prix reste élevé.
  • Le liège : il possède lui aussi de belles qualités comme l’imputrescibilité, la résistance à l’humidité ou encore le côté écolo.

 

Les techniques pour l’isolation d’un vide sanitaire

 

Comme vous l’aurez compris, il n’y a pas 36 solutions pour isoler un vide sanitaire, mais seulement deux. Vous avez donc la possibilité d’isoler votre vide sanitaire par le sol ou par le plancher qui constitue le « plafond » du vide sanitaire. Comme expliqué précédemment, le choix de la méthode va dépendre principalement de l’accessibilité.

Si vous ne pouvez pas rentrer dedans, il faudra forcément utiliser la méthode d’isolation du sol. Si vous pouvez y pénétrer, vous choisirez d’isoler le plancher, bien qu’une isolation du sol ne soit pas exclue en même temps afin d’optimiser l’isolation de votre vide sanitaire. Le détail sur ces deux méthodes, c’est tout de suite et maintenant.

 

Faire l’isolation d’un vide sanitaire non accessible : isoler le sol

Quand on parle d’isoler le sol, cela signifie que l’on va déposer un isolant non hydrophile, ou plutôt le souffler ou le projeter, sur la terre du sol du vide sanitaire. Le professionnel peut également choisir de glisser des panneaux isolants pour tenter de recouvrir le sol.  Il s’agit avec cette technique d’empêcher les remontées humides directement de la terre. Pour cela, on remplit partiellement le vide sanitaire de granulés d’un isolant de votre choix. C’est une méthode très performante qui apporte de bons résultats.

On peut noter que si l’eau monte sous votre vide sanitaire, les granulés flotteront à la surface en constituant une barrière protectrice pour votre plancher. Ils ne perdent pas leur qualité isolante au contact de l’eau. Et ils permettent également d’empêcher les remontées d’odeur. Ils sont également utilisés même quand le vide sanitaire est accessible.

Dans tous les cas, les travaux d’isolation d’un vide sanitaire non accessible ou enterré ne permettent pas d’obtenir une efficacité optimale. En effet, le professionnel ne pourra faire qu’un remplissage partiel ou en vrac à cause de l’inaccessibilité.

 

Faire l’isolation d’un vide sanitaire accessible : isoler le plancher

Un vide sanitaire accessible a l’avantage de pouvoir être isolé par le sol ou par le plancher. Si vous pouvez vous glisser dans votre vide sanitaire, vous allez pouvoir poser des panneaux isolants ou projeter du PUR contre le dessous de votre plancher. Le matériau isolant va alors recouvrir le plancher, constituant une barrière contre l’humidité et les déperditions de chaleur.

Il s’agit le plus souvent de la solution d’isolation la plus performante pour un vide sanitaire. En effet, l’air présent dans le vide sanitaire assure une première isolation naturelle et l’isolation du plancher empêchera les déperditions thermiques par le sol de votre maison. De plus, cette technique permet que le vide sanitaire reste visitable. Il est important que cet espace reste accessible afin d’accéder aux canalisations et gaines électriques par exemple.

Voici une vidéo présentant l’application d’une mousse polyuréthane projetée :

Vous pouvez également opter pour une isolation complète du vide sanitaire, c’est-à-dire du sol naturel et du premier plancher de la maison. Pour cela, vous pouvez poser un voile au sol afin d’empêcher les remontées humides. Néanmoins, cette double isolation n’est pas obligatoire et a un coût très élevé par rapport aux gains d’isolation thermique obtenus.

 

Prix pour isoler un vide sanitaire existant

 

Pour calculer le prix pour isoler votre vide sanitaire, vous allez devoir tenir compte du prix du matériau isolant et du tarif de la main d’œuvre pour poser l’isolant. Pour autant, le prix va varier en fonction de l’isolant choisi, du professionnel retenu ou encore de votre zone géographique. Il faudra également prendre en compte de la méthode à appliquer. Vous aurez ainsi une vue de ce que peut vous coûter l’isolation de votre vide sanitaire.

 

Facteurs de prix pour isoler un vide sanitaire

Voici la liste des critères qui ont vont faire monter ou baisser le prix de votre projet d’isolation d’un vide sanitaire :

  • Accessibilité et hauteur du vide sanitaire.
  • Dimensions du vide sanitaire.
  • Humidité présente et problèmes liés.
  • Matériau isolant et méthode d’application.
  • Coût de la main-d’œuvre.
prix isolation vide sanitaire

Combien coûtent les travaux d’isolation d’un vide sanitaire ? Découvrez le comparatif des prix moyens pour l’isolation d’un vide sanitaire. Vous pourrez ainsi estimer le montant de vos travaux.

 

Prix des différents isolants au m²

En plus des caractéristiques de chaque matériau isolant, vous devez également comparer les isolants en fonction de leur prix afin de respecter le budget alloué à ce chantier.

Pour commencer, voici le prix des différents isolants possibles :

  • Polystyrène  expansé : entre 10€ et 15€ du m².
  • PUR projeté : de 15€ à 25€ le m².
  • Laine de chanvre : de 6€ à 27€ le m².
  • Liège : de 5€ à 29€ le m².
  • Ouate de cellulose : de 12€ à 16€ le m².

Les variations de prix sont dues en grande partie à la variation d’épaisseur de l’isolant. De façon générale, plus l’épaisseur de l’isolant sera importante et plus la résistance thermique sera élevée.

 

Prix de l’isolation d’un vide sanitaire par un pro au m²

Pour assurer la bonne isolation d’un vide sanitaire, il est recommandé de passer par un professionnel qualifié RGE. Ce professionnel se chargera de vous fournir l’isolation thermique et d’effectuer sa pose dans le vide sanitaire. Pour cela, il faut compter environ 50€ du m² pour isoler un vide sanitaire. En effet, les artisans RGE facturent le plus souvent un prix compris entre 40€ et 60€ par m² pour l’isolation d’un vide sanitaire en rénovation.

Ceci dit, vous pouvez bénéficier d’aides et de subventions relatives au dispositif d’économie d’énergie qui peuvent grandement alléger votre note. Pour financer ces travaux d’isolation, vous aurez le droit très souvent à des aides comme la TVA à taux réduit, un crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE), l’éco-prêt à taux zéro, diverses primes et subventions.

 

Devis isolation vide sanitaire

 

Il est possible de faire l’isolation d’un vide sanitaire soi-même mais vous avez tout intérêt à faire faire ces travaux par un artisan du bâtiment agréé RGE. En effet, vous aurez la certitude d’une isolation performante sans pont thermique tout en bénéficiant d’aides financières. De plus, le chantier sera garantie plusieurs années par les assurances du professionnel.

Pour avoir une estimation précise du coût à prévoir pour l’isolation de votre vide sanitaire, mais aussi pour trouver facilement des artisans RGE à proximité de votre lieu d’habitation, il vous suffit de remplir une demande de devis. Vous recevrez des devis isolation vide sanitaire pour vous aider à comparer les montants proposés. Bien entendu, c’est gratuit et sans engagement !

Auteur: Pro travaux

Pro Travaux, alias Cédric, est un auteur régulier et un véritable expert en travaux, avec de nombreux projets de rénovation à son actif. Passionné par le bricolage, il a notamment entièrement rénové son premier appartement lui-même : électricité, plomberie, sols, ... Fort d'une expérience professionnelle au contact de plombiers, électriciens, couvreurs, ... il possède également une connaissance approfondie des métiers et de l'univers du bâtiment. Cédric intervient sur d'autres sites dédiés à l'univers des travaux, de la maison et du BTP.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *