Travaux et bricolage maison

Comment purger un chauffage au sol ?

À la fois confortable et économique, le chauffage au sol est une solution adoptée par de nombreux foyers. Afin que vous puissiez profiter pleinement de ses atouts, il est essentiel de bien entretenir votre plancher chauffant. Si le chauffage au sol électrique ne demande que peu d’attention, il n’en est pas de même du chauffage au sol hydraulique.

Pourquoi nettoyer votre chauffage au sol ? En quoi consiste son entretien ? Qu’entend-on par purge et désembouage ? Peut-on purger son chauffage soi-même ? Quel est le coût d’une purge de plancher chauffant réalisée par un professionnel ? Zoom sur des gestes à ne pas négliger.

 

Pourquoi entretenir et nettoyer son chauffage au sol ?

 

Toute installation de chauffage demande un entretien régulier, afin de maintenir un bon niveau de performance dans le temps.

Deux interventions principales sont à effectuer : la purge et le désembouage.

 

Pourquoi purger son plancher chauffant ?

La présence d’oxygène dans vos tuyaux empêche l’eau de se répartir uniformément et peut par conséquent :

  • abîmer votre circuit ;
  • conduire à une surconsommation d’énergie. Le système de chauffage cherche à compenser le ralentissement engendré par une pression trop importante.

 

Pourquoi désembouer son plancher chauffant ?

Un plancher chauffant hydraulique fonctionne avec des tuyaux dans lesquels passent de l’eau chauffée par un système de chauffage, tel qu’une pompe à chaleur.

Les tubes n’étant pas étanches à l’air et la température de l’eau étant assez basse, des micro-organismes tendent à se développer, contribuant à embouer les tuyaux.

Si rien n’est fait pour nettoyer les tubes, le circuit est entièrement emboué en seulement quelques années. Cet encrassement :

  • endommage votre chauffage au sol et entraîne un vieillissement prématuré du système ;
  • augmente votre facture d’énergie, en conduisant au rétrécissement du diamètre intérieur des tuyaux. Votre perte énergétique peut être importante et représenter plusieurs centaines d’euros de dépenses supplémentaires.

Ne rechignez pas à désembouer votre plancher chauffant, car le coût de l’opération sera largement compensé par les économies réalisées en raison des gains énergétiques.

Un nettoyage effectué trop tardivement sera bien entendu plus coûteux, car le travail de désencrassement demandera davantage de temps et d’énergie.

 

En quoi consiste l’entretien d’un plancher chauffant ?

 

L’entretien d’un chauffage au sol passe essentiellement par la purge et le désembouage.

 

La purge

Lorsque vous trouvez que la pression dans les tuyaux vous semble trop importante, il est peut-être temps de purger le circuit. Une purge consiste par conséquent à évacuer l’air présent dans le circuit.

La purge est réalisée automatiquement par le collecteur du plancher chauffant. Vous n’avez donc rien à faire, hormis à la fin d’une opération de désembouage.

 

Le désembouage

Il existe deux techniques principales de désembouage :

  • le désembouage physique : Le plombier envoie un mélange d’air pulsé et d’eau dans les tuyaux. La pression permet de retirer les couches de dépôts. Un rinçage à l’eau est ensuite effectué ;
  • le désembouage chimique : Un réactif chimique liquide décolle les dépôts. S’en suit un rinçage à l’eau.

Quelle que soit la technique employée, le professionnel procédera ensuite à l’injection d’un produit anti-corrosif dans le circuit, puis à la purge de l’air.

Le désembouage dure entre 3 et 7 jours, selon la technique utilisée, le niveau d’encrassement et la superficie chauffée.

 

À quelle fréquence purger votre plancher chauffant ?

 

Deux cas de figure peuvent se présenter :

  • vous ne percevez aucun signe apparent de dysfonctionnement de votre plancher chauffant : Il est néanmoins recommandé d’effectuer un désembouage préventif tous les 5 ans ;
  • vous notez l’apparition de problèmes pouvant être liés à un encrassement : Il est alors nécessaire de désembouer sans attendre ;
  • votre installation a entre 7 et 10 ans ? Le désembouage s’impose.

 

Quels sont les signes d’un embouage ?

 

L’encrassement de vos tuyaux peut se traduire par :

  • l’apparition de zones froides sur le plancher chauffant ;
  • l’apparition de bruits étranges au niveau du circuit ;
  • une baisse de rendement ;
  • une eau rouge ou noire lors d’une purge.

 

Peut-on purger soi-même le circuit de son chauffage au sol ?

 

Si la purge de simples radiateurs est une opération pouvant être réalisée par des particuliers, celle d’un chauffage au sol est plus compliquée. Purger un plancher chauffant vous expose en effet à la pression et à la chaleur.

 

Les étapes des travaux de nettoyage des tuyaux

 

conseils pour désembouer plancher chauffant

Le désembouage manuel d’un chauffage au sol n’est pas excessivement compliqué. Il est néanmoins nécessaire de bien suivre les étapes, afin que le nettoyage soit optimal.

 

Si la purge est automatique dans un système de chauffage au sol hydraulique, il n’en est pas de même du désembouage.

Pour réussir le nettoyage de votre chauffage au sol, procédez par étapes :

  • raccorder le tuyau d’arrivée d’eau au collecteur ;
  • raccorder le tuyau de sortie d’eau à l’évacuation des eaux usées ;
  • désembouer la première boucle ;
  • désembouer les autres boucles ;
  • relancer le circuit.

 

Raccorder le tuyau d’arrivée d’eau au collecteur

  • Dans un premier temps, coupez l’arrivée générale d’eau et munissez-vous d’un tuyau d’arrosage.
  • Raccordez le tuyau d’arrivée d’eau de votre appareil de désembouage hydrodynamique à une arrivée d’eau intérieure ou extérieure.
  • Munissez-vous d’un deuxième tuyau d’arrosage. Branchez une extrémité sur la sortie d’eau de l’appareil et l’autre sur le robinet de vidange inférieur situé sur votre collecteur. Ouvrez le bouchon du robinet et fixez le tuyau.

 

Raccorder le tuyau de sortie d’eau à l’évacuation des eaux usées

  • Munissez-vous d’un troisième tuyau. Raccordez-le au robinet de vidange supérieur de votre collecteur.
  • L’autre extrémité du tuyau devra être placée de façon à pouvoir évacuer les déchets (grille d’écoulement, caniveau).

 

Désembouer la première boucle

  • Ouvrez les deux vannes associées à la première boucle (vanne de départ et vanne de retour). Les vannes correspondant aux autres boucles doivent être fermées.
  • Ouvrez ensuite les robinets de vidange, manuellement ou à l’aide d’un tournevis.
  • Ouvrez le robinet d’eau qui est relié par un tuyau à la pompe hydrodynamique.
  • Mettez la pompe de désembouage en marche.
  • Laissez couler l’eau sale.
  • Une fois que l’eau est clair, vous pouvez considérer que le désembouage de la première boucle est terminée.

 

Désembouer les autres boucles

Après avoir coupé les vannes de la première boucle, répéter les mêmes opérations de désembouage pour les autres boucles, une par une.

 

Relancer le circuit

  • Fermer l’arrivée générale d’eau.
  • Retirez l’ensemble des tuyaux.
  • Replacez correctement les couchons des robinets de vidange.
  • Rouvrez l’arrivée générale d’eau.
  • Lorsque le circuit est rempli, dévissez la vis de purge, afin de laisser sortir l’air. Refermez.

 

Quel est le coût d’une intervention de désembouage réalisée par un professionnel ?

 

Bien qu’il soit possible d’assurer la maintenance d’un chauffage au sol seul, il est préférable de confier la réalisation d’une purge de plancher chauffant à un professionnel.

Le prix d’un désembouage et d’une purge d’un plancher chauffant par un plombier est d’environ 500 €. Si le coût peut sembler élevé, il est plus que nécessaire si vous souhaitez préserver votre système de chauffage et continuer à faire des économies d’énergie. Le budget sera toujours moins important que si vous devez faire poser un nouveau plancher chauffant !

 

Auteur: Brico Malin

Brico Malin est une rédactrice passionnée de bricolage qui intervient régulièrement sur Travauxbricolage.fr . Brico Malin s’est toujours intéressée aux activités liées au bricolage et travaux. Curieuse de nature et très débrouillarde, elle a su développer un panel de compétence et une connaissance incroyable sur le monde des travaux, qui ferrait envie à tous les artisans du bâtiment. Rénovation et aménagement de la maison, travaux de gros œuvre, travaux d’aménagement intérieur ou extérieur, électricité, plomberie, isolation, maçonnerie, fenêtre ou encore rénovation de toiture, Brico Malin a étudié tous ces sujets et a eu l’occasion de se confronter à la plupart de ce type de travaux au cours de ses expériences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.