Travaux et bricolage maison

Choisir ses forets de perceuse

Comment choisir ses forets ? Quelle mèche de perceuse choisir ? Quand on est bricoleur, on a forcément dans sa boite à outils une perceuse. Simple ou à percussion, le perforateur a besoin de mèches pour fonctionner et faire ce qu’on attend de lui : percer des trous plus ou moins grands et plus ou moins profonds. Pour cela, il faut savoir choisir un foret de perceuse adapté au matériau de construction du support à percer. Forets pour béton, bois ou métal : toutes les astuces pour sélectionner la mèche qui conviendra au matériau que vous souhaitez perforer.

 

Différents forets et mèches de perceuse

 

Le foret est l’élément indispensable à la perceuse pour pouvoir faire un trou dans le mur et installer des fixations. Sans le bon foret, et même si vous possédez la plus performante des perceuses, elle ne vous sera d’aucune utilité. Il est donc indispensable de connaitre la classification des forets et mèches de perceuse afin de sélectionner celui qu’il vous faut.

Et pour cela, il faut connaitre le matériau du mur que vous souhaitez percer, le type d’emmanchement au niveau du mandrin, la forme de la pointe et bien entendu, la composition du foret. En effet, selon sa nature, le foret peut percer tel ou tel type de matériau. Voici donc un tour d’horizon des forets disponibles sur le marché et de leurs caractéristiques.

 

Foret pour percer du bois

Pour percer le bois, on n’utilise pas de foret, mais des mèches à bois. Elles présentent une tête à trois pointes qui permettent de percer précisément le matériau tendre. Sa queue peut être lisse ou hexagonale. En acier, elle peut aussi présenter une tête plate ou hexagonale et convient pour les travaux de menuiserie et de charpente.

Les mèches à bois pour perceuse permettent de percer ou usiner le bois en fonction de vos besoins. Les bricoleurs utilisent généralement soit une mèche plate, soit une mèche hélicoïdale pour faire un trou dans le bois. Toutefois, d’autres accessoires existent comme les mèches spirales qui facilitent l’évacuation des copeaux de bois ou encore la scie cloque qui permet de faire des trous plus larges.

Pour vos travaux de perçage dans un support en bois, vous devez passer votre perceuse en mode « normal », c’est-à-dire sans les percussions. Concernant le réglage de la vitesse de rotation, tout dépend de l’essence de bois à percer. Enfin, il convient de percer progressivement le trou en utilisant plusieurs mèches à bois dont le diamètre augmente petit à petit.

mèches bois pour perceuse

Les mèches bois permettent de percer un trou dans le bois. Ces forets de perceuse pour le bois se reconnaissent grâce à leur pointe centrale et les 2 couteaux de pré-coupe qui offrent une excellente précision de perçage. Le diamètre du foret bois à utiliser dépend du trou à percer.

 

Foret pour percer du béton

Le béton est un matériau compliqué à percer. En effet, le béton est le plus souvent utilisé en maçonnerie pour couler une dalle béton ou construire des murs porteurs. Comme la brique ou la pierre, le béton est un matériau dur. Par conséquent, vous devez vous équiper d’une perceuse à percussion ou d’un perforateur ainsi que des forets adaptés au béton.

Le foret à béton peut se présenter avec trois types d’emmanchement : SDS+, SDS Max ou à queue lisse. La mèche est en acier trempé recouvert d’une pastille de carbure de tungstène qui permet de creuser efficacement dans le béton. La pointe en carbure peut aller de 2 à 4 taillants et perfore sans soucis le béton, la brique, le parpaing ou le béton cellulaire par exemple.

Pour percer dans la maçonnerie, et plus précisément dans du béton, vous devez donc équiper votre perceuse à percussion de forets à béton. Ces forets sont adaptés aux matériaux durs grâce au carbure de tungstène.

forets perceuse pour béton

Il faut distinguer les forets béton pour perforateur et perceuse à percussion et les mèches béton pour perceuse. Pour percer un trou dans la maçonnerie et des matériaux pleins (béton, pierre, …), il faut utiliser le mode percussion qui envoie des percussions en même temps que la rotation du foret béton.

 

Foret pour percer du métal

Le foret à métaux possède une queue lisse ou hexagonale. Il peut s’attaquer aussi bien à l’acier, qu’aux métaux ferreux et non ferreux comme l’inox. Il faudra alors choisir le matériau de sa tête qui peut être en titane, en carbure de tungstène, en carbure monobloc ou encore en cobalt en fonction du matériau à percer. Son revêtement en nitrure de titane assure une bonne perforation.

Par conséquent, il existe plusieurs types de foret à métaux en fonction de la dureté et de la résistance du métal à percer. Les forets à métaux HSS sont facilement reconnaissables grâce à leur forme hélicoïdale. Toutefois, l’utilisation d’un foret HSS est conseillé car il s’adapte à de nombreux métaux. Pour faire un trou dans un support en métal, il est conseillé de régler la perceuse sur une vitesse de rotation élevée.

forets perceuse pour métal

Comment reconnaître un foret pour métal ? Les mèches pour percer un trou dans du métal se reconnaissent grâce à leur forme et leur couleur. Ces forets et mèches se montent sur le mandrin pour percer dans de l’acier, de l’aluminium, du fer, …

 

Autres mèches de perceuse : carrelage…

D’autres mèches existent sur le marché afin de pouvoir percer différents matériaux. Elles ont une queue lisse et une tête en forme conique :

  • La mèche à carrelage : elle est en carbure de tungstène et permet de percer le carrelage de façon nette sans le fissurer.
  • La mèche à verre : elle possède une pointe diamant et permet de percer dans le verre.

 

Quel foret pour quel matériau ?

 

Comme vous l’avez vu, différents forets existent afin de percer différents matériaux. Si la raison semble évidente quant à cette diversité des forets, elle nécessite néanmoins quelques éclaircissements de la part de nos experts qui ont décidé de vous expliquer pourquoi choisir un foret adapté au matériau est primordial et comment reconnaître les différents forets et mèches. Zoom sur les forets et les matériaux qu’il est possible de percer avec chaque type de foret et mèche pour perceuse.

 

Pourquoi choisir un foret adapté au matériau ?

S’il existe différents forets, c’est pour une bonne raison. En effet, chaque matériau ne présente pas la même texture, la même résistance par rapport au perçage. Imaginons que vous utilisiez un foret à béton sur du bois. Vous avez toutes les chances de faire un trou beaucoup plus large que ce que vous avez prévu au départ. De plus, le trou ne sera pas net, car la mèche à béton ne permet pas de faire glisser les copeaux de bois qui vont se dégager lors du perçage. Il faut donc utiliser le foret adapté pour ne pas abîmer le support et réaliser un perçage net et précis.

Si vous n’utilisez pas le bon foret pour perceuse lors de vos travaux, il y a trois principaux risques :

  • Abîmer le support : perçage pas nette, fissure, …
  • Abîmer la perceuse ou perceuse à percussion : surchauffe et casse du matériel.
  • Abîmer le foret : durée de vie très limitée des forets.
mèches perceuse selon matériaux

Quel foret pour quel matériau ? Quel type de foret pour quel matériau ? Avant de commencer à percer un trou avec votre perceuse, perceuse à percussion ou perforateur, vous devez savoir reconnaître quel type de mèche utiliser. Il existe différents forets et mèches selon les matériaux.

 

Reconnaître les différents forets et mèches

Pour reconnaître les différents forets et mèches, il suffit de se reporter à leurs caractéristiques physiques. En effet, chaque type de foret est visuellement différent. Voici les astuces pour reconnaître facilement les forets et mèches pour perceuse :

  • Le foret pour métaux est généralement de couleur jaune.
  • La mèche à bois présente une tête à trois pointes.
  • Quant à la mèche à béton, elle a un aspect acier et est plutôt massive à tête ronde.

 

Emmanchement SDS+, SDS Max ou à queue lisse

 

L’emmanchement du foret est une donnée importante lors de votre choix. En effet, il doit correspondre au mandrin de votre perceuse. Pour choisir le bon foret, il faut connaitre les caractéristiques de l’emmanchement. Il peut être de différents types :

  • Le système SDS : mis au point par le fabricant Bosh en 1975, le système SDS (Système Direct de Serrage) présente en fait un mandrin qui ne nécessite pas d’outils de serrage pour changer une mèche ou un foret. Initialement conçu pour les machines de chantier destinées aux gros travaux, ce type de mandrin s’est généralisé. Il utilise un système qui permet de recevoir des forets avec cannelures. Une fois le foret inséré, il faut tourner le mandrin d’un quart de tour et une petite bille vient se loger dans le mécanisme pour empêcher le desserrage de la perceuse en cours d’utilisation. Non seulement les outils de serrage ne sont plus nécessaires, mais en plus, le SDS permet d’éviter les problèmes de glisse du foret lors d’un usage intensif. Il en existe deux types :
    • Le SDS+ : Il est adapté sur des perforateurs allant de 2 à 4 kg et pouvant recevoir des forets de 17 mm maximum. Il convient donc pour la plupart des travaux.
    • Le SDS Max : Il convient pour les professionnels utilisant de façon intensive et pour de gros travaux des perforateurs de plus de 5 kg et accueillant des forets de 17 mm avec 3 cannelures pour une fixation sans faille.
  • À queue lisse : comme son nom l’indique, le foret possède une queue lisse sans rainure. Elle s’adapte sur les perceuses à serrage manuel ou auto-serrage et convient pour des travaux peu intensifs.

 

Perceuse, perceuse à percussion ou perforateur ?

 

Maintenant que vous savez comment choisir vos forets, il ne vous reste plus qu’à sélectionner le matériel de perforation adéquat. Pour cela, vous avez le choix entre 3 types de machines :

  • La perceuse : vous bricolez de temps en temps et avez besoin d’un appareil simple et maniable, la perceuse est faite pour vous. Il faudra que vous forciez avec vos bras pour enfoncer la mèche dans le mur à percer. Cela implique qu’il faut sélectionner un modèle léger.
  • La perceuse à percussion : idéale si vous bricolez régulièrement sur tout type de support. Elle possède une percussion. Cela signifie qu’elle n’a pas besoin d’être appuyée par vos muscles contre le mur pour percer un trou. Elle possède une force de forage à elle toute seule.
  • Le perforateur : il est utilisé pour les gros travaux et permet de percer des trous importants dans des matériaux très résistants comme si vous devez trouer un mur en béton pour passer l’évacuation en façade.

 

Achat forets et mèches pour perceuse

 

Une fois le trou réalisé dans le sol ou le plafond, il ne vous reste plus qu’à placer une cheville dans le trou avant de poser votre système de fixation et visser l’ensemble. Il faut compter environ 30€ pour l’achat d’un coffret de forets à bois, béton et métal de qualité standard. Les forets en carbure de tungstène coûtent coûtent plus cher à l’achat.

Cet assortiment complet de mèches et forets pour le perçage et le vissage dans le bois, le métal et le béton est un bon plan. Ces forets de la marque Bosh sont de qualité professionnelle pour un perçage plus facile et une utilisation plus longue.

Auteur: Pro travaux

Pro Travaux, alias Cédric, est un auteur régulier et un véritable expert en travaux, avec de nombreux projets de rénovation à son actif. Passionné par le bricolage, il a notamment entièrement rénové son premier appartement lui-même : électricité, plomberie, sols, ... Fort d'une expérience professionnelle au contact de plombiers, électriciens, couvreurs, ... il possède également une connaissance approfondie des métiers et de l'univers du bâtiment. Cédric intervient sur d'autres sites dédiés à l'univers des travaux, de la maison et du BTP.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *