Travaux et bricolage maison

Prix et pose d’un aérateur de salle de bain

Comment assurer l’aération d’une salle de bain ? Quel système d’aération choisir pour la ventilation d’une salle de bain ? VMC ou extracteur d’air ? Quel est le prix d’un aérateur de salle de bain ? Comment poser un aérateur de salle de salle de bain ? Travaux Bricolage vous donne toutes les information sur le prix et la pose d’un aérateur de salle de bain.

Condensation sur les murs, gouttelettes accrochées au miroir, odeurs désagréables, l’humidité dans une salle de bain peut entrainer des dégâts considérables.

Une mauvaise ventilation de la salle de bain peut provoquer des problèmes d’humidité et voir apparaître de la moisissure. Les pièces soumises à une hygrométrie élevée comme la salle de bain doivent posséder un système d’aération adéquate afin d’assurer une bonne ventilation.

Plusieurs solutions existent pour assurer la bonne ventilation de la salle de bain. L’aérateur de salle de bain est une de ces solutions. Nous verrons dans cet article le prix d’un aérateur de salle de bain et comment poser un aérateur de salle de bain.

 

Comment aérer sa salle de bain ?

 

Plusieurs possibilités s’offrent à vous afin de parer à la stagnation de l’air vicié et autres désagréments liés à l’humidité dans la salle de bain.

L’évacuation de la vapeur peut se faire par l’installation d’une VMC, Ventilation Mécanique Contrôlée (solution qu’on retrouve quasiment pour toutes les constructions neuves).

Si l’installation d’une VMC n’est pas envisageable, il existe également des aérateurs pour salle de bain. Cette solution est facilement réalisable et moins lourde financièrement. Une solution parfaite à mettre en place lors d’une rénovation.

Dans les veilles constructions, on plaçait généralement des aérateurs hélicoïdes directement sur les fenêtres. Ces aérateurs assainissent relativement bien la salle de bain mais ils ont pour inconvénient de laisser passer l’air froid.

 

Problème d’humidité salle de bain

Joints décollés, développement de moisissures ou de champignons. Un problème d’humidité qui n’est pas traité sérieusement peut causer à terme un risque sanitaire et l’air peut devenir dangereux pour la santé.

La salle de bain risque également de s’abîmer avec en conséquence des peintures cloquées, des odeurs nauséabondes et une déperdition de chaleur.

La liste des méfaits due à l’humidité est longue. La salle de bain est la pièce principalement touchée par ce phénomène et pour cause, puisqu’elle est soumise quotidiennement à un dégagement de vapeur intempestif à chaque douche ou bain, souvent répété durant une journée.

Il est donc primordial de bien penser à l’aération de la salle d’eau en l’absence de fenêtres ou d’ouvertures dans la pièce.

 

prix aérateur de salle de bain

La bonne aération de la salle de bain est vitale pour votre santé mais également pour préserver l’état de la salle de bain.


 

Même munie d’une aération naturelle souvent insuffisante pour assainir correctement l’air vicié, la salle de bain nécessite l’installation d’un système d’aération complémentaire afin de garantir un air sain et un confort thermique de la pièce.

 

Aérateur de salle de bain ou VMC  ?

Les salles de bain en construction neuve possèdent généralement un système de VMC. Pour une meilleure isolation thermique des maisons, l’ensemble des pièces a besoin d’un système de renouvellement de l’air. Lorsqu’une VMC n’est pas présente, il sera généralement plus simple d’installer un aérateur de salle de bain.

 

VMC pour salle de bain

Le procédé d’une VMC est simple : un extracteur caché en général dans les combles aspire l’air vicié et réinjecte de l’air frais.

2 types de VMC peuvent être installés :

  • VMC simple flux
  • VMC double flux

La VMC peut être à simple flux, le renouvellement de l’air frais se fait donc en permanence ce qui rend la salle de bain sèche, mais plus froide.

Une VMC à double flux permet elle de réinjecter de l’air chaud par un système d’échange dans la pompe entre l’air vicié chaud évacué et l’air sain et froid entrant. La seconde solution, bien que nettement plus onéreuse, apporte un confort thermique appréciable dans une salle d’eau.

Plusieurs critères rentrent en ligne de compte afin de budgétiser correctement l’installation d’un VMC à simple flux ou à double flux. Il faut compter hors pose entre 35 et 430 euros pour une VMC simple flux et entre 350 à 4 000 euros pour une VMC double flux, le prix variant en fonction de la puissance, du nombre de pièces à ventiler, des options (auto-réglable, déclenchement en fonction du taux d’humidité) et du niveau sonore.

 

Aération de salle de bain

Le système de VMC est idéal pour les maisons neuves. Mais les travaux d’installation sont compliqués à réaliser en dehors d’une construction.

Une VMC n’est pas forcement la meilleure des options en rénovation.  L’aérateur semble plus approprié pour ce cas de figure. L’installation d’un aération de salle de bain est également utile lorsqu’on souhaite intervenir simplement et rapidement dans une seule pièce, en l’occurrence la salle de bain.

Moins onéreux qu’une VMC à double flux et plus performant qu’une VMC à simple flux, un aérateur de salle de bain est une excellente alternative pour ventiler la pièce.

L’extracteur est relié à une gaine spécifique, généralement logée dans les combles. L’avantage de l’aérateur réside principalement dans le fait qu’il fonctionne ponctuellement lorsque le besoin, ou plutôt l’humidité, s’en fait sentir. Pour éviter un retour d’air froid désagréable, il est souhaitable de choisir un modèle muni d’un clapet antiretour.

L’installation d’un aérateur est plutôt simple à réaliser soit même. En témoigne la vidéo suivante donnant un bonne exemple de la pose d’un aérateur de salle de bain.

 

Prix d’un aérateur de salle de bain

 

Les tarifs varient en fonction des modèles choisis. Le modèle d’aérateur doit répondre à plusieurs critères variables d’un particulier à l’autre afin de correspondre idéalement au besoin et de donner entière satisfaction.

Il faut donc prendre en compte le débit en m3 en fonction de la surface de la salle de bain, la puissance afin de contrôler votre consommation d’énergie et le niveau sonore puisqu’il se déclenche quand une personne se trouve dans la pièce.

Différents modèles sont proposés avec plus ou moins d’options de démarrage principalement.

Les tarifs s’entendent hors pose :

  • Marche/arrêt couplé avec l’interrupteur de la lumière : entre 20 et 200 euros
  • Détecteur de présence à infrarouge : entre 80 et 100 euros
  • Système manuel à cordelette : entre 25 et 80 euros
  • Minuterie à déclenchement pour une plage horaire fixe : entre 25 et 125 euros
  • Détecteur réglable d’humidité (hygrostat) : entre 50 et 150 euros

Des modèles haut de gamme peuvent dépasser ces fourchettes de prix, mais dans tous les cas n’excèdent pas 500 euros.

 

Prix de pose d’un aérateur de salle de bain

 

Si l’âme du bricoleur ne vous habite pas, le plus simple est de faire appel à un pro. Pour la pose d’un aérateur, le tarif moyen de l’heure de pose varie entre 45 et 60 euros.

Le recours à un professionnel vous permettra de faire une étude précise de vos besoins en aération, d’être conseillé sur le système de ventilation le plus adapté à votre besoin et bien sûr de budgétisé au mieux votre installation.

N’hésitez pas à faire une demande de devis gratuitement via notre formulaire pour obtenir une estimation de vos travaux.

 

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

 

Le prix de pose d’un aérateur de salle de bain variera selon le temps de travail qui dépendra lui même de nombreux facteurs tels que l’accessibilité, la technicité du raccordement électrique et le positionnement par rapport à vos installations.

Pour la plupart des projets, le temps d’installation pour un aérateur de salle de bain variera entre 1 et 3h.

Auteur: Pro Bricolage

Partager cet article sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *