Travaux et bricolage maison

Enlever un crépi intérieur

Le crépi intérieur est une bonne alternative pour recouvrir mur et plafond, surtout quand ceux-ci ne sont pas complètement exempts de petits trous. Il s’harmonise parfaitement avec un intérieur ancien et donne du cachet aux vieilles granges rénovées. Cependant, le crépi peut rapidement lasser les occupants de la maison. Et quand il s’agit de l’enlever, c’est une autre paire de manches. Comment enlever son crépi soi-même ? Comment lisser un plafond en crépi ? Comment retirer un crépi d’un mur ? Que faire une fois le crépi enlevé ? Voici les étapes des travaux pour réussir l’enlèvement de cet enduit aux pointes très dures.

 

Les différents types de crépi intérieur

 

Avant de commencer à enlever un crépi intérieur, il faut commencer par savoir quel type de crépi occupe vos murs ou plafonds. En effet, la méthode pour décrépir un support dépend de la nature de ce crépi. Ce revêtement à reliefs peut être réalisé en plusieurs matériaux.

Par conséquent, la première étape consiste à définir quel crépi intérieur a été appliqué sur les murs et plafonds pour ensuite appliquer la bonne méthode afin d’enlever ce crépi vous-même. Il existe 3 types de crépi intérieur :

  • Le crépi fibre : il est facilement reconnaissable, car il se dissout à l’eau. Ses pointes ne sont pas agressives et se présentent plutôt sous forme de gouttelettes. C’est le crépi le plus simple à retirer.
  • Le crépi plastique : il se reconnait grâce au sens de ses piques toujours dans le même sens. Comme il s’étale au rouleau, il reste relativement uniforme. Celui-ci aussi s’ôte du mur assez facilement.
  • Le crépi mortier : ce crépi est le plus difficile à enlever. Il en existe deux types :
    • Le crépi mortier de ciment : il a des pointes très agressives et des aspérités très prononcées. Il a une teinte jaunâtre ou grise.
    • Le crépi mortier de plâtre : il reste plus blanc que le crépi mortier de ciment, mais présente le même aspect agressif.

 

Pourquoi retirer un crépi intérieur ?

 

Le crépi intérieur peut recouvrir un mur ou l’ensemble des murs d’une pièce selon l’ambiance qui voulait être créée. Cependant, il est tellement typique du style rustique qu’il devient vite lassant, surtout si vous voulez complètement changer votre décoration et l’atmosphère de la pièce. Le plus souvent, les propriétaires souhaitent retirer un crépi intérieur pour le remplacer par un revêtement plus tendance.

De plus, les reliefs du crépi forment des piques agressifs qui ne sont pas conviviaux et occasionnent parfois des griffures à celui qui s’y frotte d’un peu trop près. Ce revêtement peu également jaunir ou mal vieillir. Là encore, un problème se présentera pour le repeindre ou tout simplement le nettoyer à cause des aspérités. Peu esthétique et pas facile à habiller, le crépi intérieur n’est plus le bienvenu chez vous.

Mais pour remplacer du crépi par un revêtement tendance, il va falloir user de techniques spécifiques, car il est très difficile à enlever selon le type de crépi intérieur que vous avez sur vos murs. Et il est encore plus problématique à retirer quand il se trouve au plafond à cause de la difficulté d’accès. Ses pointes très dures le sont encore davantage lorsque le crépi a été peint, la peinture opérant comme une barrière protectrice et renforçant la dureté des aspérités.

 

Techniques pour enlever un crépi au mur ou au plafond

 

Selon le type de crépi intérieur présent sur vos murs, différentes techniques sont à utiliser pour le retirer. Comme il existe 3 sortes de crépi intérieur vues précédemment, il y a trois méthodes, plus ou moins physiques, pour arriver à l’enlever.

Il est temps de retrousser vos manches et de vous armer des outils nécessaires pour retirer ce crépi d’intérieur qui n’a plus lieu d’être. Pour cela, nos experts vous livrent leurs astuces pour enlever facilement un crépi au mur ou au plafond et vous expliquent la marche à suivre.

 

Décaper le crépi intérieur

Décaper le crépi intérieur est une solution envisageable si vous avez du crépi fibre ou du crépi plastique. Le crépi mortier est bien trop dur pour faiblir avec cette méthode. Il faudra donc vous équiper d’un produit décapant, d’une spatule et d’huile de coude. Le décapant chimique va agir directement sur la gouttelette plastifiée pour la ramollir et la décoller du support, comme c’est le cas pour la peinture par exemple. Après un temps d’application, le crépi se décollera du mur à l’aide de la spatule.

Les étapes pour décaper son crépi intérieur à base de plastique sont les suivantes :

  1. Appliquer le produit décapant sur la surface entière.
  2. Laisser agir le temps indiqué sur le pot, qui est en général compris entre 20 et 25 minutes.
  3. Décoller le crépi avec la spatule et d’un grattoir si besoin.
  4. Renouveler l’opération 2 à 3 fois.

L’avantage incontestable de cette méthode est qu’elle est accessible à tous, même si vous n’êtes pas bricoleur. L’inconvénient majeur est le coût. En effet, il faut compter 600 grammes de produit décapant pour une surface de 1 m². Sachant qu’il faut répéter l’opération 2 à 3 fois, il vous faudra beaucoup de produits, surtout si la surface à traiter est grande.

Voici une vidéo présentant les travaux de décapage du crépi intérieur ou de la gouttelette :

Il est également possible d’utiliser un décapant thermique pour retirer les crépis plastiques. Dans certains cas, si votre crépi intérieur est assez fin, une décolleuse à papier-peint peut convenir grâce à la vapeur qui va décoller le crépi du mur ou plafond.

 

Poncer le crépi intérieur

La seconde solution consiste à poncer le crépi pour supprimer les aspérités. Généralement, c’est la solution qui s’applique en présence de crépi mortier. En effet, ce crépi minéral est très difficile à retirer et l’utilisation d’une ponceur est obligatoire. Surtout s’il s’agit d’un crépi mortier en ciment qui vous demandera beaucoup d’efforts physiques.

Pour poncer un crépi intérieur, vous devrez vous équiper d’une ponceuse électrique, mais aussi de gants, de lunettes et d’un masque, car cette opération va dégager beaucoup de poussière. Si la ponceuse électrique n’est pas assez puissante, il est possible d’utiliser une meuleuse ou un burin pour réussir à le retirer.

Vous allez procéder comme suit pour décrépir vos murs et plafonds en les ponçant :

  1. Recouvrir le sol d’une bâche et protéger les meubles éventuellement restés dans la pièce.
  2. Ouvrir les fenêtres en grand pour évacuer la poussière.
  3. Poncer le crépi mètre carré par mètre carré.
  4. Dépoussiérer le mur.
  5. Nettoyer la pièce.

Le ponçage du crépi demande une certaine endurance physique, car il faudra bien compter toute une journée de ponçage pour ôter le crépi d’une pièce de taille normale. L’avantage est que cela est peu coûteux. En effet, hormis l’achat de la ponceuse, il n’y a pas de dépenses par ailleurs. Le moins est que cela fait beaucoup de poussière et donc induit un grand ménage par la suite. De plus, le travail est pénible.

 

Recouvrir le crépi d’enduit pour le masquer

Enfin, vous pouvez opter pour la couverture du crépi par un enduit. Cette solution est la plus simple car elle évite d’avoir à retirer le crépi puis les travaux de rénovation et préparation des murs et plafonds. De plus, vous n’aurez pas à subir les odeurs chimiques du décapant ni la poussière issue du ponçage.

Il est possible de recouvrir un crépi avec des enduits de lissage et décoratifs uniquement si les aspérités du crépi sont peu marquées. C’est le cas du crépi petite goutte, appelé aussi crépi gouttelette par exemple. Vous pouvez donc appliquer un enduit spécial sur le crépi gouttelette afin de le cacher.

Là encore, il vous faudra de l’enduit, une spatule et un bon coup de main. Vous devez procéder comme suit :

  1. Nettoyer la surface pour améliorer l’adhérence de l’enduit sur le support.
  2. Passer l’enduit avec la spatule en recouvrant toutes les aspérités du crépi.
  3. Laisser sécher l’enduit le temps indiqué.
  4. Effectuer les retouches et travaux de finitions au besoin.

En résumé, il s’agit de recouvrir avec un enduit le mur en crépi pour le lisser et ainsi obtenir une surface lisse. L’avantage est que vous le travail ne génère pas de poussière ou d’émanations toxiques comme avec le décapant. Par contre, la taille de votre pièce se trouvera réduite d’autant de cm qu’il faudra prendre sur les murs pour masquer le crépi.

Voici une vidéo montrant comment rénover et lisser un mur recouvert de crépi :

 

Remettre en état le support après avoir enlevé le crépi

 

Une fois votre crépi enlevé, les travaux ne sont pas terminées. Le retrait du crépi a peut-être abîmé votre mur ou plafond si vous avez utilisé une ponceuse ou un burin. Il faut maintenant passer à l’étape suivante pour préparer le support et appliquer le revêtement sur votre mur lisse.

Que faire du support une fois le crépi retiré ? Pour remettre en état un mur ou plafond après avoir enlevé le crépi, voici les travaux que vous devez faire :

  1. Nettoyer le mur : il faudra le lessiver avec de la lessive Saint Marc, le laisser sécher et le dépoussiérer au besoin.
  2. Lisser le support : enduit de rebouchage et de lissage seront vos meilleurs alliés pour cette étape où il faut reboucher et lisser le mur.
  3. Passer une sous-couche : la sous-couche, ou primaire d’accrochage, permet à la peinture finale de mieux accrocher au support. Il vous faudra donc la passer en une ou deux applications selon les indications du pot.
  4. Terminer par la peinture : la mise en peinture se fait en une ou deux couches selon la peinture choisie. Vous pouvez calculer la quantité de peinture dont vous aurez besoin. N’oubliez pas de croiser les passes pour un rendu impeccable.

 

Tarif pour faire enlever son crépi par un pro

 

Les travaux pour enlever un crépi intérieur sont physiques, salissants et nécessitent des outils ou produits décapants spécifiques. Il est possible de réaliser cette opération soi-même pour faire des économies mais il est conseillé de faire intervenir un artisan pour un résultat parfait.

Pour poncer le crépi intérieur, il faut compter généralement une journée complète de travail. Une seconde journée est souvent nécessaire pour nettoyer la pièce et mettre en peinture le support mural ou au plafond. Pour décaper un crépi intérieur, deux à trois jours sont nécessaires en fonction du délai nécessaire au décapant chimique pour agir.

C’est à un plâtrier qu’il faut vous adresser pour enlever le crépi intérieur de votre maison. Bien que le tarif soit variable en fonction de la difficulté du chantier (mur ou plafond), l’accessibilité de la zone à traiter, votre zone géographique et le professionnel choisi, vous devrez compter environ 35€ du m² pour l’enlèvement de votre crépi. En savoir plus sur le prix des travaux de plâtrier.

 

Devis pour retirer votre crépi intérieur

 

Pour trouver des professionnels du bâtiment qui vont s’occuper de retirer votre crépi intérieur, il vous suffit de faire une demande de devis travaux. Vous serez alors contacté par des artisans à proximité de votre logement qui vous proposeront leurs services. Surtout, vous pourrez facilement comparer les tarifs proposés par ces professionnels afin de choisir le meilleur plâtrier au prix le plus intéressant.

Pour avoir des devis pour l’enlèvement d’un crépi fibre, plastique ou mortier ainsi que la réalisation des travaux d’enduits et finitions, il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous :

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

Auteur: Pro travaux

Pro Travaux, alias Cédric, est un auteur régulier et un véritable expert en travaux, avec de nombreux projets de rénovation à son actif. Passionné par le bricolage, il a notamment entièrement rénové son premier appartement lui-même : électricité, plomberie, sols, ... Fort d'une expérience professionnelle au contact de plombiers, électriciens, couvreurs, ... il possède également une connaissance approfondie des métiers et de l'univers du bâtiment. Cédric intervient sur d'autres sites dédiés à l'univers des travaux, de la maison et du BTP.

Partager cet article sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *