Travaux et bricolage maison

Appliquer de la peinture microporeuse

Si vous devez faire ou refaire votre façade ou peindre vos boiseries extérieures, il est important de ne pas se tromper de peinture ! Pour les menuiseries et murs extérieurs, Il est conseillé d’appliquer une peinture microporeuse. Totalement adaptée au revêtement extérieur, elle possède les spécificités qui en font une peinture incontournable.

Qu’est-ce qu’une peinture microporeuse ? Quels sont les avantages des peintures microporeuses ? Pourquoi est-elle privilégiée en extérieur ? Comment l’appliquer selon les supports ? Découvrez le dossier complet pour choisir et appliquer de la peinture microporeuse.

 

La peinture microporeuse, c’est quoi ?

 

Une peinture qui laisse respirer le support, cela n’a rien de très original. Et pourtant, la peinture microporeuse rencontre un vif succès et est largement plébiscitée quand il s’agit de peindre les boiseries extérieures et même les façades. Alors, qu’est-ce que cette peinture a de plus que les autres ? Comment expliquer sa particularité ? Nos experts vous expliquent toutes les caractéristiques de cette peinture extérieure.

 

Définition de la peinture microporeuse

Vous l’aurez compris, la peinture microporeuse permet de laisser respirer le support. Mais sa particularité réside dans le fait qu’elle dépose également un film imperméable qui permet de protéger le même support des intempéries. Et c’est là la spécificité de cette peinture. Elle ne retient pas l’humidité naturelle prisonnière du bois ou du béton, mais empêche l’eau de s’infiltrer dans le support.

Si l’on devait donner une définition technique de la peinture microporeuse, elle pourrait être sous cette forme : la peinture microporeuse est un revêtement perméable à la vapeur d’eau et imperméable à l’eau. C’est un véritable condensé technologique permettant une avancée majeure dans la tenue des peintures extérieures.

En résumé, une peinture microporeuse permet de repeindre et protéger les boiseries, les menuiseries, les façades et murs humides de soubassement. Une fois peint, le support respire et évacue l’humidité mais est étanche aux eaux de pluie.

 

Avantages de la peinture microporeuse

Le problème avec le béton comme avec le bois, c’est qu’ils sont poreux. De fait, ces supports vont absorber l’humidité sous forme de vapeur d’eau. Ce phénomène est aussi lié aux conditions climatiques qui contractent et dilatent les matériaux. De fait, l’humidité absorbée doit ressortir pour éviter les problèmes d’humidité. C’est ce qu’on appelle la respiration du mur ou du bois.

Pour que ce mécanisme se mette en place, il ne faut pas évidemment de couche de peinture complètement étanche. Sinon, la respiration se bloque et les ennuis apparaissent sous forme de cloques de la peinture ou encore de moisissures. C’est tout cela que la peinture microporeuse évite en laissant respirer le revêtement et en le protégeant des infiltrations d’eau et de l’humidité.

Voici la liste des avantages de la peinture microporeuse :

  • Une bonne imperméabilité aux intempéries.
  • Un entretien facilité : elle est lavable.
  • Un assainissement de l’air intérieur.
  • Un assainissement des murs et des boiseries.
  • Un bon pouvoir de couverture grâce à son opacité élevée.
  • Un haut rendement.
  • Un pouvoir masquant sur les petites irrégularités.

De plus, les peintures microporeuses conviennent pour la mise en peinture de revêtements extérieurs mais aussi humides. Vous pouvez ainsi protéger des murs enterrés tels que les soubassements par exemple.

peinture microporeuse mur humide

La peinture microporeuse est utilisée pour peindre des supports soumis à la pluie et aux problèmes d’humidité : façades ou menuiseries extérieures en bois. La peinture microporeuse est imperméable à l’eau (sous forme liquide) mais laisse passer l’humidité (sous forme de vapeur d’eau). Le support respire tout en étant protégé !

 

La peinture microporeuse : acrylique, alkyde ou glycéro ?

Les caractéristiques innovantes de la peinture microporeuse sont en partie à la présence de résine dans la composition. Il existe des peintures microporeuses à base d’acrylique, d’alkyde ou de glycéro. Les peintres professionnels et autres bricoleurs ont tendance à opter pour l’acrylique.

En effet, vous trouverez sur le marché, deux types de peinture microporeuse :

  • L’acrylique : à base d’eau, elle est catégorisée comme peinture saine. Elle se passe facilement et dégage très peu d’odeur. Les outils utilisés se rincent ensuite à l’eau claire.
  • L’alkyde : hybride entre l’acrylique et la glycéro, l’alkyde possède un bon pouvoir couvrant et est moins nocive que la glycéro même si elle contient aussi des solvants.

Les deux sortes de peinture existent en différentes finitions et couleurs. Vous pouvez également créer une peinture microporeuse sur-mesure en demandant une couleur de peinture bien précise dans les magasins de bricolage.

 

Support d’application de la peinture microporeuse

 

Comme dit précédemment, la peinture microporeuse se passe sur du bois comme sur du béton. Elle vient donc agrémenter vos ornements en bois, poutres et autres chambranles, mais peut tout aussi bien habiller vos murs et façades. Il faudra néanmoins préparer votre support avant de peindre et évaluer l’opportunité d’appliquer une sous-couche d’accroche ou pas avant de poser la peinture microporeuse définitive. Nos experts vous donnent tous les détails ici.

 

Peindre du bois avec de la peinture microporeuse

Pour peindre du bois avec la peinture microporeuse, il faut s’intéresser au support et surtout à son état. C’est cela qui va déterminer les étapes de la mise en peinture pour que le résultat soit parfait. Ainsi, il convient de distinguer si vous comptez peindre du bois neuf ou du vieux bois, du bois lasuré ou du bois abîmé.

Comme pour tout travail de peinture, il faudra préparer votre support avant de débuter les travaux de peinture en elle-même. Le principe est simple, quel que soit l’état de votre support : il doit être propre, sain et sec. Pour obtenir cela, il faudra donc le dépoussiérer, le lessiver même au besoin. Il faudra également le débarrasser de toute trace de vieille peinture ou lasure. Pour cela, le ponçage est indispensable.

Une fois toutes ces opérations effectuées, l’étape de mise en peinture peut commencer. La peinture microporeuse s’applique de préférences au pinceau sur les boiseries et menuiseries extérieures. Vous pouvez acheter un pinceau à rechampir pour toute peinture. Il vous faudra appliquer deux couches en prenant soin de respecter les délais de séchage entre chaque application.

Voici un tutoriel vidéo qui vous montre comment appliquer une peinture microporeuse sur un banc afin de laisser respirer le bois :

 

Peindre un mur avec de la peinture microporeuse

Si vous avez décidé de poser de la peinture microporeuse sur une façade, il faudra préparer votre support, et, selon son état, procéder à différents travaux de remise en état. Ainsi, si votre mur est neuf, un coup de chiffon pour le dépoussiérer devrait suffire.

Par contre, s’il est vieux, abîmé, fissuré, avec des trous et des aspérités, plein de taches de gras ou encore recouvert d’une vieille peinture, les travaux sont plus fastidieux. Pour cela, il faudra donc poncer pour lui enlever toute trace d’ancienne peinture. Puis, vous devrez reboucher les trous et les fissures avec un enduit de façade adapté.

Une fois cela fait, un petit coup de ponçage au grain fin devra être effectué avant de passer aux travaux de lessivage et de dépoussiérage. Pour enlever les taches les plus résistantes, la lessive St Marc et de l’huile de coude sont à prévoir.

Là encore, la peinture se passe uniquement sur un mur propre, sain et sec. Faîtes attention de laisser sécher le support dans le cas d’un mur humide. Si votre support est en béton ou en ciment brut, il vous faudra appliquer un primaire d’accrochage. Ensuite, vous n’aurez plus qu’à peindre le support avec deux couches de peinture microporeuse.

 

Prix de la peinture microporeuse

 

Le prix de la peinture microporeuse varie en fonction de la finition que vous aurez choisie, de la couleur, mais aussi de la qualité de la peinture, alkyde ou acrylique. À cela doit s’ajouter la surface à peindre qui va déterminer le nombre de pots dont vous aurez besoin.

En règle générale, il est conseillé de passer une couche d’accroche et deux couches de peinture pour un rendu impeccable. Le prix pour une couche de peinture acrylique est de 4 euros le m².

prix peinture microporeuse

Combien coûte un pot de peintre microporeuse ? Quelle marque de peinture microporeuse choisur ? La peinture microporeuse permet de repeindre ses boiseries et façades sans craindre les problèmes liés à l’humidité et à la pluie. Le prix des peintures microporeuses Zolpan ou Tollens est plus élevé que les peintures classiques.

 

Devis peinture microporeuse

 

Le tarif d’une peinture microporeuse est plus élevé qu’une peinture extérieure classique. Néanmoins, cette peinture microporeuse permet de repeindre ses façades, boiseries et menuiseries extérieures tout en les protégeant efficacement contre l’humidité. Si vous devez ravaler vos façades ou rénover des volets et autres boiseries, il est recommandé de choisir cette peinture.

Pour calculer le coût des travaux de peinture microporeuse, il vous suffit de faire une demande de devis travaux. Des entreprises de peinture et de ravalement vous contacteront pour étudier votre projet et vous proposer leur tarif. Libre à vous ensuite de valider une offre ou non, c’est gratuit et sans engagement.

Auteur: Pro travaux

Pro Travaux, alias Cédric, est un auteur régulier et un véritable expert en travaux, avec de nombreux projets de rénovation à son actif. Passionné par le bricolage, il a notamment entièrement rénové son premier appartement lui-même : électricité, plomberie, sols, ... Fort d'une expérience professionnelle au contact de plombiers, électriciens, couvreurs, ... il possède également une connaissance approfondie des métiers et de l'univers du bâtiment. Cédric intervient sur d'autres sites dédiés à l'univers des travaux, de la maison et du BTP.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *