Travaux et bricolage maison

Comment choisir son radiateur à eau chaude ?

Le confort thermique est aujourd’hui au cœur des préoccupations des particuliers en matière de logement. Le choix de votre système de chauffage ou de votre radiateur est par conséquent déterminant, tant sur les plans financier qu’écologique. Si vous avez besoin de changer ou si vous souhaitez installer pour la première fois un radiateur à eau chaude, il est essentiel de vous poser les bonnes questions. Comment faire la différence entre les différents modèles de radiateur ? Comment choisir la bonne puissance ? Quel budget prévoir ? Faisons le point.

 

Qu’est-ce qu’un radiateur à eau chaude ?

 

Comme son nom l’indique, et contrairement à un radiateur électrique, le radiateur à eau chaude fonctionne à l’eau. Il possède une carcasse creuse, dans laquelle circule le liquide caloporteur.

Il est nécessairement associé à une chaudière et fonctionne en circuit fermé. Il ne peut en effet fonctionner seul. Il est constitué de plusieurs éléments :

  • une entrée d’eau ;
  • une sortie d’eau ;
  • un robinet, qui peut être ou non thermostatique ;
  • un purgeur.

Une fois l’eau chauffée au niveau de la chaudière, elle est envoyée sous pression vers chaque radiateur du circuit.

La chaudière, pièce maîtresse du circuit, peut fonctionner :

  • à l’électricité ;
  • au fioul ;
  • au gaz ;
  • au bois ;
  • de façon mixte.

 

Quels sont ses avantages ?

 

Le radiateur à eau chaude présente une bonne inertie et permet de diffuser une chaleur douce dans votre intérieur.

Cet équipement revient à la mode dans les constructions ou les rénovations récentes, associé à une bonne isolation du bâti et à une chaudière à condensation.

 

Quels sont les différents types de radiateurs à eau chaude ?

 

Quel type de matériau pour le radiateur à eau chaude

Les radiateurs à eau chaude existent en différents matériaux. Le radiateur à eau chaude en fonte revient à la mode.

 

Les radiateurs de chauffage central peuvent être classés en fonction de la température ou du matériau utilisé pour leur conception.

 

En fonction du modèle basse ou haute température

Il existe de types principaux de modèles :

  • le radiateur à eau chaude basse température : Il fonctionne en moyenne à une température de 50 ° C. Plus économique sur le plan de la consommation d’énergie, il est en revanche plus cher à l’achat. Il présente également l’inconvénient d’occuper une place plus importante. Il offre néanmoins un confort thermique optimal et une garantie de sécurité pour les enfants qui ne peuvent se brûler en le touchant ;
  • le radiateur à eau chaude haute température : Il fonctionne à une température d’environ 90 ° C. Extrêmement performant sur le plan de la rapidité et de la puissance de chauffe, ce type de radiateurs sont toutefois particulièrement énergivores.

 

En fonction du matériau

Les radiateurs à eau chaude peuvent être fabriqués de trois façons :

  • en fonte : Il possède une excellente force d’inertie. Sa montée en chauffe est toutefois longue. La baisse en température l’est tout autant. Ainsi, une fois éteint, il continue à diffuser de la chaleur. Le poids de cet équipement ne peut être supporté par tous les types de sols et le prix d’achat est élevé. Le radiateur en fonte présente toutefois l’avantage de posséder une belle durée de vie ;
  • en acier : Le radiateur en acier est constitué de fines parois et a une contenance en eau limitée. Son inertie est par conséquent faible : il monte rapidement en chauffe et perd tout aussi vite sa capacité de chauffe une fois éteint. Il est par conséquent préférable de l’utiliser pour chauffer des pièces peu utilisées ou isolées. Le prix, le poids et le design de ce type de radiateurs sont néanmoins intéressants ;
  • en fonte d’aluminium : Le radiateur en fonte d’aluminium présente de nombreux avantages. Son inertie est excellente. Il baisse également lentement en température, à l’image du radiateur en fonte. Sa montée en température est néanmoins rapide, comme le radiateur en acier. Il est toutefois à noter qu’un appareil en fonte d’aluminium sera davantage exposé aux risques de corrosion et ne pourra être associé à des radiateurs en acier ou en fonte sur un même circuit. Son design reste par ailleurs assez classique.

 

Quelle est la puissance d’un radiateur à eau chaude ?

 

La puissance d’un radiateur à eau chaude dépendra :

  • de la surface, ou plutôt du volume, à chauffer ;
  • de l’existence d’une isolation et de la qualité de l’isolant : Un logement bien isolé sera moins gourmand en énergie ;
  • de la localisation du logement (climat océanique, méditerranéen, continental, montagnard) : Plus votre logement est situé en altitude ou dans des régions froides et plus vous devrez vous tourner vers un radiateur puissant, capable de compenser les déperditions thermiques dues à une température extérieure particulièrement basse ;
  • de l’exposition des pièces du logement : Un logement situé dans une région au climat doux, mais entouré d’arbres et exposé au nord ne pourra bénéficier d’un ensoleillement suffisant. Ce dernier permet pourtant de chauffer naturellement l’intérieur de votre logement. En cas de mauvaise exposition, vous devrez investir dans un équipement plus puissant que dans le cas d’une exposition dégagée et plein sud.

La puissance est exprimée en watts ou en kilowatts.

Si l’on prend l’exemple de l’isolation, la puissance de votre équipement variera selon la date de dépôt du permis de construire de votre maison :

  • logement RT 2005 : Prévoyez une puissance de 100 W par m² ou une puissance de 0.04 kW par m3. Pour chauffer une pièce de 15 m², soit 22.5 m3, vous aurez besoin d’un appareil d’une puissance de 1,5 W ;
  • logement RT 2012 : Une puissance de 60 W par m² ou de 0.024 kW sera suffisante.

 

Comment dimensionner ses radiateurs à eau chaude ?

 

Pour calculer le dimensionnement de vos radiateurs à eau chaude, vous devez prêter attention à deux éléments importants :

  • les déperditions thermiques de la pièce dans laquelle le radiateur sera installé : Utilisez pour cela un simulateur de puissance de radiateur et majorez légèrement le résultat obtenu ;
  • le régime d’eau (haute ou basse température).

 

Quels critères de choix pour ne pas vous tromper ?

 

Le choix de votre radiateur à eau chaude dépendra de certaines données :

  • la superficie de la pièce à chauffer ;
  • le design souhaité ;
  • la forme : horizontal, vertical, radiateur à plinthes, radiateur extra-plat ;
  • l’espace disponible pour accueillir le radiateur, ce qui aura bien entendu une incidence sur la forme choisie et sur ses dimensions ;
  • le type de système de chauffage que vous possédez déjà ou que vous allez mettre en place ;
  • votre budget.

 

Quels sont les facteurs de prix d’un radiateur à eau chaude ?

 

La gamme de prix des radiateurs à eau chaude est alors. Le coût varie en fonction de plusieurs paramètres :

  • le modèle à basse ou haute température ;
  • le matériau de fabrication ;
  • la dimension ;
  • la marque : Comptez en moyenne entre 150 et 400 euros, selon que vous choisissiez un radiateur de marque Mai & Mai, Aquamarin, Househot, Hudson Reed ou encore Acova.

 

Comment entretenir votre radiateur à eau chaude ?

 

Afin de prolonger la durée de vie de votre radiateur et de votre circuit de chauffage, veillez à le purger et à le désembouer régulièrement.

 

Quels sont les tarifs d’un artisan pour la pose d’un radiateur à eau chaude ?

 

Vous souhaitez investir dans un radiateur à eau chaude ? Si vous possédez des connaissances et des compétences en plomberie, vous pouvez essayer de le poser vous-même.

Le plus sûr est néanmoins de confier cette tâche à un plombier professionnel. Comparez dans ce cas les devis de plusieurs artisans.

En moyenne, les tarifs d’un plombier pour la pose d’un radiateur à eau chaude oscillent entre 50 et 200 €.

Auteur: Brico Malin

Brico Malin est une rédactrice passionnée de bricolage qui intervient régulièrement sur Travauxbricolage.fr . Brico Malin s’est toujours intéressée aux activités liées au bricolage et travaux. Curieuse de nature et très débrouillarde, elle a su développer un panel de compétence et une connaissance incroyable sur le monde des travaux, qui ferrait envie à tous les artisans du bâtiment. Rénovation et aménagement de la maison, travaux de gros œuvre, travaux d’aménagement intérieur ou extérieur, électricité, plomberie, isolation, maçonnerie, fenêtre ou encore rénovation de toiture, Brico Malin a étudié tous ces sujets et a eu l’occasion de se confronter à la plupart de ce type de travaux au cours de ses expériences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.