Travaux et bricolage maison

Bien calculer sa puissance de chauffe

Radiateur électrique, chaudière, pompe à chaleur, … quelle que soit la nature de votre chauffage central, il ne peut être installé sans avoir au préalable calculé la puissance de chauffage. En effet, c’est ce paramètre qui va déterminer la puissance de votre système de chauffage. Omettre le calcul de la puissance de chauffe de votre chaudière ou de vos radiateurs peut avoir des conséquences sur votre confort et sur votre consommation d’énergie.

Comment calculer la puissance nécessaire pour chauffer son habitation ? Combien de watt par m² pour un chauffage ? Voici les critères à prendre en compte ainsi que la méthode de calcul permettant de déterminer la puissance de chauffe optimale pour votre maison.

 

Pourquoi bien dimensionner sa puissance de chauffe ?

 

La puissance de chauffe est le coefficient indiquant la puissance nécessaire en kWh de votre système de chauffage. Cette valeur sert entre autres à assurer le confort thermique en profitant d’une chaleur homogène dans votre maison. Selon les pièces, la température recommandée n’est pas la même. Pour trouver cet équilibre, il faut donc que chaque pièce soit correctement équipée avec le nombre de radiateurs électriques suffisant ayant la bonne puissance pour que l’air chaud se diffuse avec homogénéité.

 

La température idéale pièce par pièce

Les besoins en chauffage ne sont pas les même en fonction du type de pièce. En effet, la température optimale dans le salon et différente de celle dans une chambre. Bien entendu, le confort thermique dépend également des préférences de chacun et du niveau d’isolation du bâtiment. Mais ces conseils pour bien choisir la température à atteindre dans chaque pièce de votre logement vous permettent également de faire des économies d’énergie.

Généralement, o conseille une température de 18 degrés dans les chambres alors que la pièce à vivre doit rester dans les 20 degrés. Pour y voir plus clair, voici un tableau récapitulatif des températures recommandées pour chaque pièce :

Pièce de la maison Température idéale
Pièce de la maison Température idéale
Pièces de vie : cuisine et salon Entre 19°C et 22°C
Chambre Entre 16° et 18°C
Salle de bains Entre 20° et 22°C
Autres pièces : WC et entrée Entre 16° et 18°C

Si vous vivez dans un immeuble, il n’est pas forcément utile de régler vos appareils de chauffage sur ces températures. En effet, votre appartement profite de la chaleur des appartements voisins qui vont chauffer vos murs, sols et plafonds. Il est alors opportun de baisser de 1° à 2° les températures recommandées dans ce cas.

 

Sous-dimensionnement ou sur-dimensionnement : les conséquences

Un bon dimensionnement a comme objectif d’atteindre le meilleur rendement. Ce qui signifie de pouvoir chauffer son logement à une température confortable tout en consommant le moins possible d’énergie. Cette logique s’applique aussi bien aux chauffages électriques, qu’aux chaudières gaz, climatisations réversibles et autres poêles à bois.

Un mauvais calcul de votre puissance de chauffe des convecteurs peut vous mener à mal dimensionner votre chauffage central et à mal évaluer le nombre de radiateurs à inertie ou la surface de plancher chauffant nécessaire. De fait, cela entraîne plusieurs conséquences thermiques pour vous.

Un sur-dimensionnement de vos systèmes de chauffage vous aura fait payer plus cher l’achat de vos radiateurs ou de votre chaudière que vous utiliserez en sous-régime. En effet, un radiateur électrique plus puissant coûte plus cher. La puissance de chauffe est trop élevée par rapport aux besoins de votre logement.

À l’inverse, un sous-dimensionnement de votre chauffage engendrera une surconsommation énergétique. En effet, l’installation de chauffage sera sollicitée en sur-régime ce qui augmentera votre facture énergétique. En plus, votre confort sera grandement limité.

 

Choisir 1 radiateur de 2000w ou 2 radiateurs de 1000w ?

Pour savoir combien de radiateurs électriques doivent être installés, il faut tenir compte de deux facteurs, à savoir :

  • La puissance de chauffe idéale en m². Il est conseillé d’avoir une puissance de 70 à 100 Watts par m² pour avoir une chaleur homogène et agréable dans la pièce. Cette recommandation est valable pour les pièces standards ayant une hauteur sous plafond de 2.5 mètres et qui possède une bonne isolation thermique. La déperdition de chaleur joue un rôle important dans le calcul du coefficient.
  • La superficie de la pièce. En effet, pour les pièces de plus de 30 m², il est conseillé de répartir les points de chauffage pour obtenir une chaleur plus homogène.

Donc si vous avez une pièce de plus de 30 m², il faudra opter pour 2 chauffages de 1000w. En effet, multiplier les appareils de chauffage permet d’avoir une chaleur plus homogène dans les grandes pièces. Par contre, si votre pièce est inférieure à 30 m², un seul appareil dechauffage de 2000w sera suffisant.

 

La formule du calcul de puissance d’un chauffage

 

La formule de calcul de puissance d’un chauffage est égale au volume de la pièce V multiplié par la différence de température entre la température intérieure souhaitée et la température moyenne extérieure de votre région DT multiplié par le coefficient de consommation d’énergie C.

Plus clairement : V x DT x C = P

À noter que le coefficient de consommation d’énergie a les valeurs suivantes :

  • 1,5 pour une maison bien isolée
  • 1,6 pour une maison normalement isolée
  • 2 pour une maison mal isolée.

Il faut ensuite calculer P’ qui correspond à la puissance nécessaire en prenant en compte la déperdition de chaleur. Soit : P’= P x Cdc

Le coefficient de déperdition de chaleur va de 0 à 3 en fonction de l’isolation de votre maison.

 

Calculer le volume de la pièce à chauffer

Pour dimensionner correctement la puissance de chauffe nécessaire à une habitation, les professionnels utilisent le plus souvent le volume comme unité. La chaleur diffusée par les chauffages a tendance à se concentrer en hauteur, le volume prend donc en compte la hauteur sous plafond.

Le volume à chauffer de la pièce se calcule en multipliant la surface de la pièce par la hauteur sous plafond. Elle est en général de 2.5 mètres, mais peut être différente si vous avez un toit rampant par exemple.

La formule est donc la suivante : longueur x largeur x hauteur

 

Le calcul de puissance d’un chauffage selon les m2 ou m3

 

La surface à chauffer peut se calculer à l’aide des mètres carrés (m2) ou des mètres cubes (m3). Les deux méthodes de calcul sont acceptées. Cependant, il faut savoir que la méthode par m² est plus imprécise que celle par m3. De fait, un chauffagiste préférera calculer en m3 plutôt qu’en m², surtout si la hauteur de plafond est atypique.

 

Puissance chauffage : combien de watts par m3 ?

Le nombre de watts par m3 de chauffage va dépendre de votre zone géographique. En effet, la température extérieure joue un rôle important dans le calcul de la puissance de chauffe. L’exposition au soleil comme la durée d’ensoleillement journalière sont des critères à prendre en compte. L’isolation de votre maison est l’autre facteur déterminant.

Voici donc ce qu’il faut compter en W par m3 selon ces différents critères :

  • Climat doux :
    • 40 W/m3 si l’isolation est mauvaise
    • 35 W/m3 si l’isolation est moyenne
    • 30 W/m3 si l’isolation est bonne
    • 15 W/m3 avec une isolation RT2012
  • Climat tempéré :
    • 50 W/m3 si l’isolation est mauvaise
    • 40 W/m3 si l’isolation est moyenne
    • 35 W/m3 si l’isolation est bonne
    • 20 W/m3 avec une isolation RT2012
  • Climat froid :
    • 60 W/m3 si l’isolation est mauvaise
    • 50 W/m3 si l’isolation est moyenne
    • 40 W/m3 si l’isolation est bonne
    • 25 W/m3 avec une isolation RT2012

 

Puissance chauffage : combien de watts par m2 ?

Pour les m², la moyenne est de 70 w à 100 w par m². De fait, une pièce de 20 m² demandera un radiateur électrique de 2000 w. Par contre, si la pièce est grande, il est préférable de répartir les points de chauffe et donc de l’équiper avec 2 radiateurs de même puissance plutôt qu’un seul radiateur plus puissant.

 

Les ratio de puissance d’un chauffage au m2

Pour continuer sur la même idée, voici des exemples plus concrets pour une pièce de votre logement :

  • Une chambre de 10 m² demandera un radiateur de 1 000 W.
  • Une salle de bain de 8 m² demandera un radiateur de 800 W.
  • Un salon de 50 m² demandera deux radiateurs de 2 500 W.

Au-delà de 30 m², il faut répartir les radiateurs et donc les points de chauffage dans la pièce.

 

Les autres critères à prendre en compte

 

D’autres critères viennent aussi se greffer sur ce calcul de puissance du mode de chauffage afin de prendre en compte les besoins spécifiques des personnes :

  • L’isolation thermique joue un rôle déterminant dans le calcul de la puissance de chauffe. En effet, moins votre maison sera isolée, plus les déperditions de chaleur seront importantes. Pensez à bien isoler thermiquement votre maison pour réaliser des économies d’énergie et conserver un bon confort thermique intérieur.
  • La température souhaitée par pièce. Vous pouvez avoir envie de régler votre thermostat sur 18 degrés dans les chambres et 20 degrés dans la pièce principale. Il faut savoir qu’une différence de température de 1 degré dans une pièce entraîne une diminution de la consommation énergétique de 7 %. C’est donc à réfléchir sérieusement au moment de vous décider pour un type de chauffage ou un autre.

Pour résumer, le bon dimensionnement de votre système de chauffage dépendra principalement du volume à chauffer, du niveau d’isolation du bâtiment, de la localisation géographique et enfin, des températures intérieures souhaitées.

Auteur: Pro travaux

Pro Travaux, alias Cédric, est un auteur régulier et un véritable expert en travaux, avec de nombreux projets de rénovation à son actif. Passionné par le bricolage, il a notamment entièrement rénové son premier appartement lui-même : électricité, plomberie, sols, ... Fort d'une expérience professionnelle au contact de plombiers, électriciens, couvreurs, ... il possède également une connaissance approfondie des métiers et de l'univers du bâtiment. Cédric intervient sur d'autres sites dédiés à l'univers des travaux, de la maison et du BTP.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *