Travaux et bricolage maison

Réparer une dalle en béton extérieure

On sait tous que le béton est solide, résistant, imputrescible et très durable. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle on l’apprécie, mais comme tout autre matériau, il vieillit et se détériore avec le temps et l’usure. Si votre dalle en béton est abîmée, ne vous alarmez pas. Il se peut qu’il soit possible de les remettre en l’état.

Quelles sont les raisons d’une dalle de béton endommagée ? Comment réparer une dalle de béton qui s’effrite ? Comment consolider une dalle de béton friable ?

 

Causes d’une dalle de béton extérieure abîmée

 

Avant de traiter des techniques de réparation d’une dalle de béton endommagée, on estime qu’il est important de connaître les origines du problème et ses conséquences probables pour éviter qu’il ne se reproduise. Outre le vieillissement naturel (carbonatation), les causes de l’effritement du béton sont diverses.

 

Une quantité d’eau supérieure à la normale dans le béton

Le béton est obtenu à partir d’un mélange d’eau, de ciment et d’additifs à des doses très précises. Si le volume d’eau ajouté excède le volume prescrit, le surplus va remonter à la surface et diluer la partie superficielle du béton une fois qu’il aura été coulé. Avec le temps, la dalle va s’écailler petit à petit et va devenir très poussiéreuse.

C’est le même problème qui se produit lorsque la surface du béton est arrosée avec de l’eau pour accélérer son séchage.

 

Un séchage trop rapide du béton

Lorsque le béton sèche trop vite, toute l’eau contenue dedans s’évapore : on parle de dessiccation du béton. La dalle devient fragile et friable. Comme précédemment, elle va s’effriter en surface et des fissures de retrait dues par la déshydratation vont apparaître.

Cela peut être évité en ajoutant du scellant au béton après avoir réalisé sa finition.

 

Une malfaçon lors du coulage de la dalle

Lorsque le béton est coulé et qu’il est moyennement raffermi, il faut veiller à bien lisser sa surface au moyen d’une truelle mécanique rotative, et ce, à 3 reprises espacées chacune de 30 min pour que l’eau soit bien réintégrée à l’intérieur. En effet, même avec un bon dosage des composants du mortier, l’eau peut toujours remonter en surface et s’évaporer, ce qui va entraîner un problème de déshydratation tel qu’on l’a vu ci-dessus.

Pour les dalles de béton de plus de 40 m2, la mise en place de joints de dilatation est obligatoire pour que la rigidité et la stabilité de la structure soient maintenues. Ils ont pour rôle de contenir la dilatation/rétraction du béton et la pression terrestre.

En cas de non-respect de ces principes au moment de couler la dalle de béton extérieure, celle-ci s’abîmera au bout de quelques mois d’utilisation.

 

Une dalle de béton mal-entretenue

Pour que le béton puisse conserver toute sa qualité, il faut qu’il soit correctement entretenu. Il faut, par exemple, lui poser un revêtement pour le protéger des agressions de l’environnement et éviter de l’humidifier trop souvent, etc.

 

Une épaisseur de dalle de béton inadaptée

La déformation ou la fissuration d’une dalle de béton peuvent aussi provenir d’une mauvaise destination. L’épaisseur d’une dalle de béton dépend de l’utilisation souhaitée. Par exemple, poser un engin lourd sur une fine dalle alors que son poids dépasse largement la charge d’exploitation conseillée.

 

Diagnostic de la dalle de béton extérieure endommagée

 

Les fissures ou l’écaillement de la dalle de béton favorisent l’infiltration de l’eau à l’intérieur. A long terme, sa structure va se fragiliser et va finir par éclater, ce qui compromettrait la stabilité et l’équilibre de tout ce qui se trouve en dessus.

Pour pouvoir se prononcer sur la possibilité ou non de réparer la dalle de béton abîmée, il faut procéder à son diagnostic. Celui-ci à pour but de déterminer la cause de la détérioration et la solution adéquate pour y remédier s’il en existe. A cet effet, le professionnel utilise des matériels dans le genre carottage ou sondeur mécanique.

A l’issue de cet examen, deux résultats peuvent survenir :

  • La dalle de béton est réparable: les fissures constatées sont superficielles et peuvent être maîtrisées, il est donc possible de les réparer puisqu’elles ne présentent aucun risque pour la structure de la dalle.
  • La dalle de béton doit être détruite: les fissures ou les dégradations relevées sont jugées évolutives, le mieux est donc de casser la dalle de béton et de la remplacer par une neuve, car même si les détériorations ne menacent pas directement sa structure, elles peuvent constituer un vecteur pour d’autres pathologies qui la fragiliserait et la détruirait.
dalle beton effrite que faire

Votre dalle de béton s’effrite, que faire ? La dalle de béton extérieure est soumis à de rudes conditions. Soyez prudentes quant à la formation de fissures

 

Réparer une dalle de béton abîmée

 

La réparation d’une dalle de béton est une opération technique et complexe. A moins que vous soyez vous-même un professionnel, il est préférable d’en contacter un. Toutefois, si vous estimez que vous être en mesure de le faire, ci-dessous les instruments et les principes à suivre pour mener à bien et à terme les travaux.

 

Matériels pour réparer une dalle de béton abîmée

Pour réparer une dalle de béton extérieure, il faut :

  • Du ciment
  • De l’eau
  • Du sable de maçonnerie
  • Un produit d’étanchéité
  • Un liant contenant du latex ou du polymère
  • Un produit antirouille
  • Une marteau
  • Une truelle
  • Une brosse
  • Un burin
  • Des gants et des lunettes de protection.

 

Etape 1 – Préparation de la dalle de béton

Avant d’entamer les travaux de réparation proprement dits, il faut commencer par enlever toute la partie abîmée du béton avec l’aide d’un burin et aspirer la surface de la dalle pour retirer les impuretés qui risquent de réduire l’adhérence du mortier qui va venir la recouvrir.

 

Etape 2 – Application du mortier

Le mortier est préparé suivant les indications inscrites sur sa notice. On y ajoute un peu de liant à base de latex ou de polymère pour le rendre malléable. On humidifie légèrement la partie de la dalle de béton concernée et on coule le mélange dessus.

L’application se fait par le biais d’une truelle pour que les fissures soient bien remplies et pour éviter la formation de bulles d’air. On prend bien soin à ce que l’épaisseur du mortier appliquée soit légèrement supérieure à celle de la surface de la dalle, car il va se rétracter lorsqu’il va sécher.

Une heure après sa mise en place, le mortier a sûrement raffermi. On lisse alors sa surface pour que le rendu soit homogène. On laisse le tout sécher, on le protège des rayons de soleil et on l’humidifie un tout petit peu au fur et à mesure pour qu’il ne soit pas trop déshydraté.

 

Etape 3 – Finition de la dalle de béton friable

Lorsque la dalle est complètement sèche, il faut lui appliquer une ou deux couches de produit hydrofuge, car le béton absorbe toutes sortes de taches. Il est également possible de la peindre pour couvrir la différence de couleur entre le mortier d’origine et le mortier de réparation.

Auteur: Pro Bricolage

Pro Bricolage, alias Paul, est un des auteurs réguliers sur Travaux Bricolage. Fort d'une expérience importante dans le bâtiment et sur les chantiers, Paul partage son expérience et ses connaissances en présentant le plus pédagogiquement possible les différents projets travaux avec leurs détails. Passionné par son métier, Paul n'hésite pas à donner ses conseils bricolage pour tous les travaux, isolation, toiture, maçonnerie, électricité, gros oeuvre... Il possède également un large réseau d'amis artisans et les sollicitent régulièrement pour l'aider à la rédaction de certains articles selon les sujets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *