Travaux et bricolage maison

Faire un coffrage pour le béton

Le coffrage pour le béton est l’opération qui vient après le terrassement d’un terrain. Il est indispensable pour la réalisation de toutes structures en béton comme les fondations sur lesquelles sont implantées la ou les constructions. Coffrer le béton requiert beaucoup de précision, de technicité et surtout de temps, mais elle est à la portée de tout le monde.

Besoin d’un coffrage pour une dalle de béton par exemple : Pourquoi faire un coffrage pour le béton ? Comment réaliser un coffrage en bois pour le béton ? Quels sont les matériaux à mettre en œuvre pour coffrer le béton ?

 

Un coffrage pour le béton – A quoi ça sert ?

 

Le coffrage pour le béton est un gros moule en bois, en acier ou en contreplaqué composée de trois éléments à savoir :

  • Une ossature : sa paroi
  • Des tasseaux qui maintiennent en place ou immobilisent l’ossature
  • Une peau de contact : la membrane qui entre en contact avec le béton après qu’il soit coulé.

Son principe de fonctionnement est assez similaire à celui d’un moule à gâteau. Le béton est coulé jusqu’à ce que le coffrage soit rempli. On le laisse se raffermir, durcir et sécher à l’intérieur, puis on retire le coffrage pour ne laisser que la structure bétonnée.

Le coffrage facilite la réalisation des ouvrages en béton. Il offre une bonne prise, un séchage parfait, une structure homogène et bien pleine à surface lisse et propre. Grâce à lui, il est possible d’obtenir toutes les formes souhaitées, des plus classiques aux plus originales, selon l’usage pour lequel le béton est destiné : dalle de béton, terrasse, plancher du garage ou d’un abri de jardin, etc.

coffrage dalle beton

Pour faire une dalle de béton, une terrasse, la réalisation d’un coffrage en bois est une étape cruciale

 

Matériaux pour réaliser un coffrage pour le béton

 

Pour mener à bien les travaux de coffrage pour le béton, il faut avoir à disposition ces quelques outils :

  • Des planches de bois droites
  • Une scie
  • Une corde
  • Des piquets en bois
  • Des vis
  • Un marteau
  • Une taloche
  • Une membrane de contact
  • Des treillis d’armature
  • Des briques
  • Un bâton
  • Une corde
  • Une bêche
  • Du sable damé.

 

Etape pour faire un coffrage pour une dalle de béton

 

Même si l’idéal est de recourir aux services d’un professionnel pour un coffrage de béton, il est toujours possible d’économiser en le réalisant soi-même. Comme dit plus haut, l’essentiel est de bien respecter les indications concernant la mise en œuvre du procédé et les prescriptions inscrites sur la notice des produits à utiliser. Aussi, pour mieux vous guider, on vous a détaillé les différentes étapes pour créer votre coffrage en bois.

 

Etape 1 : Creuser une tranchée

La première chose à faire est de creuser une tranchée qui est une sorte d’excavation ou de fouille en longueur à l’intérieur de laquelle le coffrage va être réalisé. Ses dimensions et sa profondeur (50 cm généralement) doivent dépendre de la nature de l’ouvrage qui sera construit dessus : plus celui-ci sera lourd, plus la tranchée doit être profonde et large.

Il faut qu’elle soit bien droite et régulière. Son creusage doit donc être très soigné et précis : usage de bêche, mise en place de cordes à étirer de part et d’autre pour obtenir la ligne droite qui va servir de repères, etc.

 

Etape 2 : Installer son coffrage en bois

Une fois la tranchée réalisée, on prend ses mesures et on les applique aux planches de bois. Celles-ci sont assemblées et vissées solidement pour le montage du coffrage en bois qui doit être la reproduction exacte de la géométrie de la tranchée : même forme, même niveau.

Lorsque le coffrage est installé, sa paroi est tapissée d’une membrane de contact qui évite le mélange de la terre et du béton fluide, et sa structure est renforcée par l’installation de piquets en bois tout autour.

A noter : Si on souhaite avoir plus de solidité, il est conseillé de couvrir le fond de la tranchée d’une couche comprimée de sable damé sur une épaisseur de 15 à 20 cm.

 

Etape 3 : Pose des treillis d’armature

Pour garantir la robustesse et la durabilité d’une structure bétonnée, il faut qu’elle soit réalisée autour d’une armature en métal, et ce, surtout si sa taille est très importante. A cet effet, on pose des briques sur la membrane de contact et on place les treillis d’armature dessus.

Plus la structure à réaliser est épaisse, plus son armature doit être imposante.

 

Etape 4 : Coulage du béton

L’étape ultime est le coulage proprement dit du béton. On peut soi-même préparer le mélange de mortier en prenant bien soin de respecter le dosage de béton recommandé, mais on peut aussi utiliser du béton prêt à l’emploi.

Pour couler le béton dans le coffrage, on veille bien à ce qu’il soit uniformément réparti sur toute la surface du coffrage, coins et recoins y compris. Le mieux est de préparer le mortier en quantité suffisante permettant un coulage jusqu’à ras bord en une seule fois.

Avant de terminer, on frappe la paroi du coffrage avec un marteau pour que la masse de béton soit bien aérée. On laisse un peu raffermir et on lisse la surface à l’aide d’une taloche. On attend que le béton ait bien séché et durci avant de retirer le coffrage.

Auteur: Pro Bricolage

Pro Bricolage, alias Paul, est un des auteurs réguliers sur Travaux Bricolage. Fort d'une expérience importante dans le bâtiment et sur les chantiers, Paul partage son expérience et ses connaissances en présentant le plus pédagogiquement possible les différents projets travaux avec leurs détails. Passionné par son métier, Paul n'hésite pas à donner ses conseils bricolage pour tous les travaux, isolation, toiture, maçonnerie, électricité, gros oeuvre... Il possède également un large réseau d'amis artisans et les sollicitent régulièrement pour l'aider à la rédaction de certains articles selon les sujets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *