Travaux et bricolage maison

Hivernage piscine : comment hiverner une piscine ?

Comment hiverner une piscine ? Quand faut-il mettre sa piscine en hivernage ? L’été touche à sa fin, les températures commencent à baisser. Il est temps de ranger vos maillots de bain et de penser à préserver votre piscine du froid. La mise en hivernage permet de protéger votre installation par des techniques simples. Selon votre climat et le type d’hiver qui se prépare, vous aurez le choix entre deux solutions efficaces et pratiques : l’hivernage actif ou l’hivernage passif. Découvrez notre guide pour réussir l’hivernage de votre piscine.
 

Qu’est-ce que l’hivernage de la piscine ?

 
La construction d’une piscine coûte chère et pour allonger la durée de vie de cet ouvrage, il convient de le protéger contre les intempéries et le gel. À quoi sert l’hivernage de piscine ? Il s’agit d’une méthode pour protéger sa piscine des rigueurs de l’hiver par la technique de l’hivernage. Pour mettre en hivernage sa piscine, certaines étapes sont nécessaires. Découvrez le guide pour tout savoir sur l’hivernage de piscine extérieure.
 

Le principe d’hivernage

Le terme hivernage se trouve à mi-chemin entre hivernale et hiberner. Voilà toute l’explication de ce mot : l’hivernage consiste à mettre en sommeil votre piscine afin de préserver la qualité de l’eau et de protéger les équipements durant la saison d’hiver.

En effet, le gel peut provoquer de nombreux dégâts, voire de fendre votre bassin. Vous avez donc tout intérêt à correctement le protéger si vous voulez en profiter l’été suivant sans avoir à engager des réparations.

Pourquoi hiverner sa piscine ? Voici les deux raisons principales de l’hivernage :

  • La protection de la piscine contre les intempéries, le froid et le gel.
  • Le maintien de la qualité de l’eau en hiver afin d’éviter la prolifération des bactéries et algues.

En plus de passer sa piscine en hivernage, il est recommandé de mettre en place certains équipements comme les flotteurs qui empêcheront le gel de fragiliser la structure du bassin.

mettre piscine en hivernage

Comment mettre sa piscine en hivernage ? Quelles sont les étapes pour hiverner sa piscine ? L’hivernage de piscine doit respecter certaines étapes : préparation du bassin, utilisation d’un produit d’hivernage, … Le guide pour réussir son hivernage de piscine.


 

Quand hiverner sa piscine ?

L’hivernage se prépare, mais ne doit pas trop s’anticiper. Il faut attendre une température de 12 degrés de votre eau. Cette température doit se maintenir quelques jours. C’est alors le signal qu’il faut commencer l’hivernage.

Attention toutefois aux chutes brutales de températures qui amèneront inévitablement le gel. Là alors, il sera trop tard. La barre des 12 degrés n’est pas anodine. En effet, en dessous de cette température, plus aucun micro-organisme, germe, microbe ou algue ne survit ni ne survient.

Il n’y a donc pas de date précise pour commencer à hiverner sa piscine. L’hivernage doit commencer en fonction des conditions climatiques de votre département. Il vous suffit simplement de surveiller la température de l’eau de la piscine.
 

Risques à ne pas hiverner sa piscine

L’hivernage est une étape essentielle pour assurer le bon état de la piscine. Si vous décidez de ne pas hiverner votre piscine, la note peut se révéler salée à la fin de l’hiver. En effet, l’hivernage a plusieurs objectifs comme vu précédemment. D’une part, il préserve la qualité de l’eau de votre piscine et d’autre part, il protège vos équipements.

L’eau de votre piscine joue en effet un rôle important dans tout cela. En hiver, il est fortement déconseillé de vider l’eau de votre piscine. Maintenir l’eau dans votre bassin permet d’un côté de préserver les installations comme le liner qui demande à être immergé constamment et d’un autre côté à prolonger la durée de vie de votre piscine par la pression constante exercée.

Vider votre piscine revient à l’exposer à des dégâts importants au niveau du bassin et des équipements. L’eau contenue dans le bassin exerce une pression qui renforce les parois de la piscine. En vidant votre bassin, vous risquez de fragiliser sa structure et ainsi, de voir apparaître des fissures ou des déformations. Certains fabricants de piscine annulent la garantie si vous vidangez totalement l’eau de la piscine. Par conséquent, il ne faut pas vider entièrement une piscine en hiver.

quand hiverner piscine hiver

Quand hiverner une piscine en hiver ? Quand commencer l’hivernage de votre piscine ? Il faut faire hiverner sa piscine en hiver doit commencer quand la température de l’eau passe en-dessous de 12°C.


 

Différence hivernage actif et passif

 
Il existe deux méthodes pour hiverner sa piscine : l’hivernage actif ou l’hivernage passif. Selon le climat de votre région, vous opterez pour l’hivernage actif ou l’hivernage passif de votre piscine.

Quel hivernage choisir ? Voici les principales différences entre l’hivernage actif et passif :

  • L’actif maintient le fonctionnement de votre pompe au ralenti. Il s’agit de faire fonctionner votre bassin et le système de filtration au minimum. L’hivernage actif demande une mise en route de 2h à 3h chaque jour pour maintenir l’eau en mouvement. Par contre, la qualité de l’eau sera mieux préservée.
  • Le passif impose l’arrêt complet et la vidange des équipements. Il s’agit d’arrêter complètement le fonctionnement de la piscine et du système de filtration en hiver. Ce dernier se pratique surtout dans les endroits où les hivers sont très rigoureux. L’avantage est que vous n’aurez aucune intervention à faire durant la saison hivernale. Par contre, sa mise en place est plus longue et la remise en route aux beaux jours nécessitera l’utilisation de produits d’entretien.

Le choix entre l’hivernage actif et passif dépend essentiellement de votre région. Si vous habitez dans une région où il fait très froid l’hiver et où il gèle régulièrement, il sera conseillé d’opter pour un arrêt total de votre piscine et son système de filtration.
 

Comment mettre en hivernage sa piscine ?

 
Comment hiver son bassin ? Quels produits d’hivernage utiliser ? Pour mettre en hivernage votre piscine, vous allez avoir besoin de produits et aussi de différents objets afin de maintenir la piscine en bon état durant cette saison critique. Mais avant toute opération, il est nécessaire de nettoyer le bassin et les systèmes de filtration et filtres de votre piscine. Découvrez les étapes à suivre pour mettre en hivernage sa piscine.
 

Les produits d’hivernage

Durant la procédure de mise en hivernage, vous allez avoir besoin d’un produit d’hivernage. Il s’achète dans tous les magasins de bricolage en bidon de 1 à 5 litres en fonction de la capacité de votre piscine. De plus, le produit d’hivernage sera à verser directement dans l’eau de votre bassin au moment de la mise en sommeil.

Les produits d’hivernage ont plusieurs utilités : ils empêchent l’apparition d’algues et de champignons, ils éliminent les dépôts de tartre et ils vous permettent de remettre en service votre piscine après la période d’hivernage.

Vous devrez également ajuster le PH de l’eau de votre piscine et lui faire un traitement de choc avant d’entamer l’hivernage. Chlore, brome et oxygène actif vous seront donc également utiles. Vous devrez également vous munir de flotteurs d’hivernage à laisser flotter sur votre piscine.

produit hivernage piscine

Quel produit d’hivernage pour piscine utiliser ? Comment appliquer un produit d’hivernage ? Pour entretenir sa piscine en hiver, certaines produits permettent d’hiverner correctement son bassin.


 

La coque d’une piscine pour l’hivernage

La coque en polyester de votre piscine peut se déformer sous l’effet du gel. Il est donc important de la protéger autant que possible par l’hivernage. C’est pourquoi, une fois que vous aurez réalisé toutes les étapes de votre hivernage actif ou passif, vous devrez la couvrir d’une bâche d’hivernage, appelée aussi couverture d’hivernage, afin de complètement la préserver des effets du gel.

Il faut couvrir votre piscine avec une bâche d’hivernage qui est adaptée au froid de l’hiver. Il ne sert à rien de protéger votre piscine avec une simple bâche classique ou à bulles par exemple. L’installation de flotteurs d’hivernage est également recommandée car ce matériel limitera la pression contre les parois en cas de gel.
 

Le cas d’une piscine hors sol à hiverner

 
Dans le cas d’une piscine hors sol vous avez deux solutions pour lui faire passer la saison hivernale sans risque. Vous pouvez la vider et démonter la structure. Puis, vous la rangez et la stockez à l’abri des intempéries et du gel. Cette méthode prend du temps et ne convient pas à tous les types de piscines hors-sol. En plus, à la belle saison, vous devrez la remonter entièrement et la remplir à nouveau.

La seconde solution consiste à réaliser un hivernage actif ou passif de votre piscine hors sol comme pour une piscine enterrée. Avant tout hivernage, il convient de préparer cette opération en effectuant un nettoyage complet des équipements.

Vous devez donc traiter l’eau et réajuster le PH, verser le produit d’hivernage dans le bassin et baisser légèrement le niveau de l’eau. Ensuite, vous purgerez le filtre et débrancherez la filtration. Jetez les flotteurs d’hivernage dans l’eau et recouvrez d’une couverture d’hivernage. Cette méthode correspond à l’hivernage passif. Pour l’hivernage actif, procédez de même, mais n’arrêtez pas la filtration et faites tourner la pompe 2 à 3 heures par jour aux heures froides.

Dès que la température constante de l’eau de votre piscine dépasse les 12 degrés, vous pourrez arrêter l’hivernage du bassin et remettre en route la piscine et son système de filtration.

Auteur: Pro travaux

Partager cet article sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *