Travaux et bricolage maison

Prix d’un mur en stucco au m2

Le stucco c’est quoi ? Un enduit décoratif connu aussi sous le nom de stuc. Quel est le prix d’un mur en stucco au m2 ? Quel est le prix du stucco ou le coût d’un artisan peintre pour faire un mur en stuc ? Si vous souhaitez faire votre mur en stuc seul, nous faisons le point sur le matériel et les étapes à respecter. Le guide des prix pour des travaux en stuc et stucco au m2.

 

Quel est le prix d’un mur en stucco ?

 

Qu’est-ce que le stucco ?

Le stucco est un bel enduit décoratif, à la finition encore inégalée, habituellement utilisé pour recouvrir des murs, des plafonds. Il s’utilise aussi bien en intérieur qu’en extérieur. Le stucco a l’avantage de se poser sur tous les supports bruts et poreux (sauf les supports déjà peints avec une résine de synthèse ou enduits de ciment) tels que des plaques de plâtre de type BA 13, des carreaux de plâtre, des enduits non peints, du bois comme du lambris, etc. Toutefois, le pré-requis est une surface sèche (attention donc à l’humidité de votre maison) et sans aucune fissure.

D’un aspect brillant et lisse, le stucco imite très bien le marbre, d’où son autre nom d’enduit Marmorino. (qui est en réalité un des types de stucco). Mais, selon les matériaux qu’on lui rajoutera, on pourra obtenir un effet brique ou un effet pierre.

Le stucco est un enduit qui mélange de la chaux aérienne à différentes charges comme du sable, de la poudre de marbre (ou “sable blanc de marbre”) voire même de la poudre de brique. Pour une meilleure adhérence, le stucco peut être complété par des colles d’origines végétales ou animales.

Même si l’effet est plus qualitatif, le stucco a le désavantage d’une prise beaucoup plus lente que le plâtre. Le travail du stucco est également beaucoup plus long puisqu’il faut 3 couches de plus en plus fines et lissées (ou “ferrées” pour le jargon professionnel) pour un résultat qualitatif. Vous l’aurez compris : le stucco demande plus de technique et d’expérience que son homologue le plâtre.

 

Les différents types de stucco

Si vous projetez de faire des travaux en appliquant une peinture décorative en stucco, ce guide va vous expliquer les différents types de stucco disponibles. Il existe différents types de stucco :

  • le stucco marbre (le classique),
  • le stucco pierre (à effet pierre),
  • le stucco en deux couches (moins long à réaliser),
  • le stucco italien (Mantoue, Marmorino, Vénitien… le haut de gamme),
  • le stucco acrylique (pour des coloris plus prononcés),
  • le stucco romain,
  • le stucco au fer chaud.

 

Le prix du stucco

 

Le prix du stucco au m2 est accessible à toutes les bourses : entre 3 à 4 € du m2. Vous pourrez facilement les trouver dans des enseignes de bricolage.

Si vous vous estimez assez aguerris et que vous décidez de réaliser votre mur en stucco par vos propres moyens, n’oubliez pas d’inclure dans votre budget le prix du matériel qui, a lui seul, vous reviendra entre 60 et 70 euros. (auquel vous devrez rajouter le prix d’une perceuse et d’un mélangeur si vous n’en avez pas).

 

A qui demander un devis pour un mur en stucco ?

 

Quel artisan contacter pour un mur en stucco ?

Face à la haute technicité du stucco, il est plus que raisonnable que de faire appel à un professionnel pour que le résultat soit à la hauteur de vos attentes. Vous pouvez contacter des artisans peintres, via leur site Internet ou faire une demande de devis travaux, de préférence spécialisés en stucco.

Pour la prestation du professionnel artisan peintre, Le prix d’un mur en stucco au m2 vous coûtera entre 80 à 100 € du m2.

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

 

Comment réaliser un mur en stucco ?

 

Matériel pour faire un mur en stucco

Pour faire votre mur en stucco, vous devez disposer d’une petite lisseuse (autrement appelée “lisseuse italienne”) qui vous servira pour les surfaces planes. Une spatule en inox de 10 à 15 cm (ou “platoir”) vous sera utile pour toutes les autres surfaces. Un pinceau brosse plat pourra vous aider pour la dernière étape de l’application du stucco.

Vous aurez également besoin d’enduit de rebouchage, d’une éponge, de papier abrasif, d’un chiffon,d’un pulvérisateur.

Pour la couleur de votre stucco, il vous faudra choisir des pigments naturels, un fixateur et avoir à votre disposition une perceuse dotée d’un mélangeur

 

L’explication par étape : comment réaliser un mur en stucco ?

 

1. Préparation des supports

Certains supports nécessiteront un temps de préparation avant de pouvoir recevoir la première couche de stucco.

Toutes les fissures des murs doivent être rebouchées, les parois lavées, poncées et dépoussiérées. Le plâtre, le placoplâtre, les peintures brillantes et satinées recevront une sous-couche de peinture minérale mate, à moins de prendre le risque que le stucco se farine et se décolle.

Les autres supports auront préalablement reçu une sous-couche de peinture mate pour réussir l’accroche. Les murs ne sont pas les seuls à faire peau neuve afin de recevoir le stucco : le plafond verra également ses fissures et ses trous réparés à l’aide d’un enduit de rebouchage et d’une spatule. Puis, il sera, comme les murs, poncé et dépoussiéré. Le pulvérisateur vous servira à humidifier légèrement les parois pour optimiser leur adhérence, la veille ou quelques heures avant l’application du stucco.

 

2. Préparation du stucco

Grâce à l’embout mélangeur monté sur la perceuse, mélangez dans un seau :

  • un volume de poudre de marbre,
  • un volume de chaux,
  • un volume d’eau.

Puis ajoutez les pigments et la caséine et mélangez à nouveau pour obtenir une préparation lisse et homogène. Veillez à bien respecter les dosages de pigments pour ne pas saturer le stucco. Ces pigments ne doivent pas excéder 15 à 20 % du poids total de la préparation de stucco. Il en est de même pour la caséine (1 % du poids initial du stucco).

 

3. Application du stucco

Afin que le stucco ne se faïence pas en séchant trop vite, son application se fait dans une pièce à température ambiante (entre 10 et 18°). A l’aide de la spatule en inox, appliquez une première couche épaisse de stucco de 1 à 2 cm en procédant à des mouvements circulaires et en insistant bien sur les angles, sans prêter attention aux trous formés. Travaillez une petite surface à la fois. Vous devrez attendre 2 heures de séchage pour appliquer la seconde couche. Pour nuancer la couleur du stucco, vous pouvez préparer un nouveau mélange de pigments d’un autre ton (ou du même ton en augmentant le dosage).

La deuxième couche de stucco devra être être plus fine que la première, qui sera nécessairement encore humide au moment de l’application. Cette deuxième couche a pour objectif de lisser les reliefs et de combler les zones blanches laissées lors de la première couche de stucco. Vous veillerez donc à talocher la paroi pour bien égaliser le mur.

Après 24 heures, il vous faudra lisser et tirer les couches posées avec la lisseuse en appuyant fortement sur le mur avec des mouvements de passes croisées, horizontalement et verticalement. A l’aide d’un pinceau brosse plat et de l’eau, effacez les voiles blancs occasionnés par le lait de chaux. L’épaisseur de couche de stucco recommandée au final doit être de 3 mm au maximum. Le lendemain, pour protéger le stucco et lui donner une finition brillante, appliquez une couche de cire blanche sur le mur, puis lustrez-le à l’aide d’un chiffon.

Auteur: Pro Bricolage

Partager cet article sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *