Travaux et bricolage maison

Faire un mur en torchis

Comment faire du torchis ? Comment faire un mur en torchis ? Comment rénover un mur en torchis ? La réalisation d’un mur en torchis est une excellente solution pour construire, rénover ou isoler un mur intérieur ou une façade extérieure. L’application du torchis nécessite de suivre une technique bien précise pour obtenir le résultat souhaité. Il est possible d’enduire un torchis à l’ancienne pour une décoration plus rustique. Découvrez comment construire ou rénover un mur en torchis et comment appliquer un torchis mural.

 

Qu’est-ce que le torchis ?

 

Le torchis est un matériau de construction qui permet de réaliser des murs non-porteurs. Assimilé à un béton naturel, le torchis est généralement utilisé dans les travaux avec ossatures bois. La composition du torchis dépend des régions, mais toutes s’entendent pour considérer qu’une base argileuse non cuite  et des adjuvants de fibres végétales en sont les principaux ingrédients. D’autres matériaux d’origine minérale ou animale peuvent compléter la recette, dont les proportions sont traditionnellement imprécises.

L’association de ces ingrédients justifie le prix extrêmement bon marché du torchis et lui apporte de nombreuses qualités techniques. En effet, le torchis est non seulement très résistant au feu, mais il dispose d’une faible inertie thermique, il garde la chaleur en hiver et la fraîcheur en été, sans crainte de l’humidité grâce à ses propriétés hygro-régulatrices, qui lui  permettent d’évacuer l’humidité de l’intérieur vers l’extérieur, sans la stocker ni risquer la pourriture.

N’étant pas un matériau porteur, le torchis n’a d’usage qu’en tant que revêtement, d’où son mariage fréquent avec le bois pour la structure dont le torchis n’est que le remplissage. C’est une association d’autant plus harmonieuse que le torchis prolonge considérablement la conservation du bois. Bien qu’ancienne, c’est une matière dont les qualités répondent très bien aux exigences actuelles. Le torchis s’applique sur les murs, les cloisons, les plafonds et les façades principalement. Il est possible de poser du torchis sur la maison.

Cet enduit de construction est utilisé dans le bâtiment depuis l’Antiquité et est visible notamment sur les murs à colombage. Aujourd’hui, la prise de conscience écologique et l’argument économique font du torchis une matière appréciée pour construire et rénover même des bâtiments récents.

isoler un mur torchis

Comment isoler un mur en torchis ? La technique d’isolation et rénovation d’un mur ou d’une maison en torchis.


 

Comment faire du torchis pour maison ?

 

Est-il possible de faire du torchis maison ? Comme nous l’avons évoqué, il n’y a pas une seule recette de torchis. Chaque région à la sienne, et parfois même plusieurs, selon la nature des sols et les contraintes d’isolation auxquelles elle doit répondre.  D’une région à l’autre, la texture et la couleur du torchis sont visiblement différentes. Le torchis est donc un mortier personnalisable à base de terre et de paille. Découvrez comment faire son propre torchis !

 

Recette pour fabriquer du torchis

On peut s’entendre sur les éléments qui constituent la base de la composition du torchis : la terre et la fibre végétale. La terre doit répondre à certaines exigences de qualité : un limon argileux, très fin, non crayeux, non sableux, et contenant des composés calcaire est idéal pour former un bon torchis. Quant à la fibre végétale, ce sont les pailles d’orge et de seigle qui ont la préférence aujourd’hui, par brins d’une longueur de 5,5 à 1cm. Le chanvre et le foin, imputrescibles, peuvent ajouter de la rigidité au mur, en brins de 25 à 40 cm de longueur. Seule la tige est utilisée et doit être parfaitement sèche avant le broyage.

La recette du torchis est donc un mélange de terre grasse argileuse et de paille. Des minéraux sont souvent ajoutés : sable de carrière,  en quantité restreinte, éventuellement de la chaux, pour l’accrochage, ainsi que des éléments organiques tels que crins, poils, dont l’objectif est de lier la pâte pour obtenir une texture lisse et résistante après séchage. Ces éléments permettront une bonne isolation thermique et phonique.

Le torchis est donc composé de quatre éléments différents : de l’argile, du sable, de la paille et de la chaux pour les finitions.

 

Préparation du torchis

Fabriquer du torchis est à la portée de tous les bricoleurs. Toutefois, réaliser un bon torchis n’est pas si évident. Pour faire son propre torchis, quelques outils sont nécessaires :

  • Un broyeur pour la paille.
  • Une bétonnière pour une pâte liée et cohérente. Utile mais non indispensable, selon la quantité de torchis à préparer.
  • Un tamis pour la finesse de la terre.
  • Une taloche et une truelle pour la maçonnerie.

Pour votre propre sécurité, il est conseillé de vous équiper de gants et de lunettes de protection. Après avoir tamisé soigneusement la terre, vous pouvez préparer la pâte, sur un ratio moyen de 5 mesures de charge (la paille et le sable) pour 3 mesures de liant (la terre et la chaux). Vous avez la liberté, en respectant cette proportion, de moduler la part de chaque élément : 3 mesures de paille et 2 de sable pour la charge 2 mesures de terre pour 1 de chaux pour le liant.  Chaque modification des mesures aura des conséquences sur la rigidité et la résistance du torchis final.

Comme pour tout enduit, il est préférable de commencer par les produits secs dans la bétonnière, puis la paille, puis l’eau. Le résultat doit être souple, gluant, homogène, mais non liquide. Pour la préparation du mélange du torchis, la bétonnière permet d’obtenir un mélange uniforme. Il est indispensable de bien vérifier la texture du mortier obtenu pour pouvoir parfaitement torcher les murs.

réaliser mur en torchis

Comment réaliser un mur en torchis ? La méthode de construction et réalisation d’un mur et une maison en torchis.


 

Comment faire un mur en torchis ?

 

Le torchis ne peut occuper qu’une fonction de remplissage, comme nous l’avons dit. Un mur en torchis repose donc sur une structure, apparente ou non, toujours en bois. Voici la technique pour appliquer et enduire un mur de torchis.

La construction d’un treillis en bois est donc la première et fondamentale étape du processus d’édification. C’est sur cette étape que reposent les dimensions, la solidité et l’emprise au sol du mur. Le treillis doit être assez serré et se présente sous forme de grands cadres formés de poutres emboîtées, d’une largeur de 50cm à peu près et d’une hauteur correspondant à celle voulue pour le mur.

De petites planches verticales tous les 5 à 10 cm recevront le torchis. Les planchettes peuvent aussi  former des losanges, comme un treillis de jardinage classique. En revanche, le bois doit être traité et plus résistant que celui des treillis de jardin. Cette étape est technique et cruciale pour la construction du mur en torchis. Consulter un artisan couvreur ou menuisier peut vous assurer une structure solide si vous avez des doutes sur vos capacités.

La technique d’application du torchis doit être réalisée en deux passages. Le torchis s’épand ensuite en deux couches, toujours du bas vers le haut, une première à proprement parler de « remplissage », sur environ 5 cm d’épaisseur et par périmètre de 2m², et la seconde, pour consolider la première, peut être un peu plus épaisse, et se fait par 1m².

Vérifiez régulièrement que la surface torchée est plane. La taloche permet de resserrer et lisser l’enduit lorsqu’il commence à prendre, toujours du bas vers le haut. Une fois appliqué sur les murs, vous aurez la possibilité de faire des finitions à la chaux par exemple.

 

Apprendre à faire et poser le torchis en vidéo

 

Voici une vidéo expliquant quelles matières premières sont nécessaires à la fabrication du torchis ainsi que les différentes techniques de pose du torchis sur un mur ou un plafond. Cet enduit naturel de remplissage ou de revêtement peut être appliqué sur les murs extérieurs ou intérieurs. Découvrez comment construire votre propre mur en torchis en vidéo.


 

Si vous souhaitez faire appel à un artisan pour votre mur en torchis vous pouvez faire une demande de devis gratuitement et sans engagement via notre formulaire.

 

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

 

Comment faire un mur en torchis à l’ancienne ?

 

Certains torchis sont dits « torchis à l’ancienne ». Les variations étaient souvent dans le choix de laisser les poutres apparentes, pour faire une façade à colombages, comme en Normandie, dans le Berry ou en Alsace, ou au contraire, recouvrir complètement la façade de torchis en réalisant un mur plus épais, donc plus isolant : au nord de la Normandie, par exemple, dans certaines zones de Champagne, ou en Picardie.

Les anciens avaient des techniques pour réussir les murs sans fers à béton ni ciment. Plus les éléments constituants votre mur seront naturels et plus vous pourrez vous enorgueillir d’avoir vraiment réalisé un mur à l’ancienne.

Voici quelques astuces utilisées par les artisans pour réaliser un torchis à l’ancienne en utilisant des techniques anciennes :

  • Entailler le bois de structure pour offrir une meilleure accroche à l’argile.
  • Passer une éponge humide sur le torchis lorsqu’au séchage il commence à présenter des fissures et le remodeler à la truelle si besoin. Enfin, passer une couche de lait ou de lait de chaux pour imperméabiliser, après avoir hachuré la surface du torchis et attendu un à deux mois de séchage.

 

Rénover un mur en torchis

 

Une fois construit, un mur en torchis est solide et durable dans le temps. Ce matériau de construction résiste aux intempéries quand il est utilisé comme revêtement d’une façade extérieure par exemple. Même constat pour la réalisation d’un torchis intérieur. Il y a peu de causes de dégradation d’un mur en torchis.

Soit un revêtement incompatible avec le torchis a été posé (ciment) et le mur, ne pouvant plus respirer, garde l’humidité et pourrit, soit une source excessive d’humidité le fragilise : ruissellement de pluie, embruns marins, rabattement de la pluie par le vent.

Dans le premier cas, il faut impérativement supprimer le ciment, puis laisser sécher 3 mois le torchis avant de reprendre la surface avec un torchis frais. Dans le second cas, la priorité est de drainer et dérouter l’eau, ou prévoir une couvertine pour protéger le mur, qu’il faut laisser sécher aussi avant de reposer une couche de torchis là où il a été endommagé. Toute réparation doit s’effectuer sur une surface saine.

Vous savez désormais comment faire des travaux de construction ou de rénovation avec du torchis. Très esthétique et isolant, cet enduit naturel a beaucoup d’avantages. Pourquoi ne pas appliquer du torchis chez vous ?

refaire mur torchis

Comment refaire un mur en torchis ? Les travaux de rénovation d’un mur en torché.

Auteur: Pro travaux

Partager cet article sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *