Travaux et bricolage maison

Faire un décaissement au sol

Comment faire un décaissement au sol ? Comment savoir si un décaissement au sol est réalisable ? Quelles sont les étapes d’un décaissement au sol ? Nous allons voir en détail comment faire un décaissement au sol pour différents travaux d’aménagement.

Le décaissement d’un terrain est une opération indispensable pour de nombreux travaux afin de rendre le sol stable et plat. Pour réaliser cette opération, il faut généralement une pelle mécanique et connaitre les bons gestes afin de creuser suffisamment la terre sans en enlever trop. Nous allons voir le détails de ces travaux habituellement réalisés par un terrassier.

 

En quoi consiste un décaissement de sol ?

 

Le décaissement de sol est une opération qui se réalise quand des travaux de construction ou d’aménagement sont envisagés sur un terrain.

Il consiste à décaper le sol en retirant une épaisseur de terre végétale permettant de trouver un sol stable et plan.

Il est parfois nécessaire de retirer une couche de 40 cm de terre, car les racines peuvent s’enfoncer profondément. Et ces mêmes racines ont pour fâcheuses habitudes de rendre le sol meuble et donc instable pour accueillir une construction.

En fait, la profondeur du décaissement dépend de la nature du sol. Si un édifice est construit sur un sol non décaissé, il risque de s’effondrer.

La plupart du temps, le décaissement d’un sol est fait lorsque des travaux de construction d’une maison sont programmés. Il permet d’installer le chantier, de percevoir le niveau 0 de la nouvelle maison et d’avoir un support solide.

Les travaux de décaissements sont également nécessaires quand il est question de créer une piscine, une terrasse, un abri de jardin, des allées et toutes sortes d’aménagements extérieurs.

 

faire un decaissement au sol

Pour toute construction, les travaux de décaissement sont une étape nécessaire pour préparer le début du chantier.


 

La terre enlevée doit être évacuée du chantier. Cependant, si vous avez la place pour la conserver, elle pourra servir au remblaiement après la construction et à l’aménagement du jardin.

Le décaissement est indispensable également quand le terrain est en pente ou étagé. Dans ce cas, il faudra également prévoir un mur de soutènement afin que la terre ne se déverse pas sur les voisins ou ne s’effondre brusquement emportant la construction et provoquant des dégâts. Une étude du sol est souvent nécessaire.

Enfin, si vous décaissez la terre contre un mur de la maison, faites attention à prévoir un contre poids contre le mur, surtout si vous mettez les fondations à nue. Sans cela, le mur risque de s’effondrer comme la terre ne le soutiendra plus.

Avant de commencer le décaissement, vous devez demander une autorisation, à savoir déposer une demande de permis de construire, auprès de votre mairie. Il est aussi bon de prévenir vos voisins que vous allez entamer de gros travaux. Si les travaux touchent un mur mitoyen, il faudra obtenir l’autorisation écrite de votre voisin. Et si vous effectuez le décaissement dans une copropriété, il faudra obtenir l’autorisation de tous les copropriétaires.

 

Comment décaisser un sol ?

 

Décaisser un sol n’est pas à la portée de tous, même si vous êtes un bricoleur expérimenté. En effet, le creusement de la terre se fait à l’aide de machines qu’il vaut mieux savoir manier.

Et même quand on sait les manipuler, il faut arriver à creuser de façon uniforme afin que le terrain soit complètement plan après l’opération. Si toutefois vous décidez de vous lancer dans l’aventure, voici les étapes à suivre pour effectuer un décaissement de votre terrain.

 

Outils pour le décaissement d’un sol

Pour décaisser votre sol, vous ne pouvez pas vous contenter d’une pelle manuelle. Il va falloir louer une pelle mécanique ou un bulldozer.

La première des difficultés va donc être de savoir manier la pelleteuse. En effet, si vous avez décidé de réaliser le décaissement tout seul, vous allez donc devoir aussi apprendre à la manipuler.

La plupart des loueurs de machines proposent également une formation rapide d’une journée afin de savoir manier les engins loués. En plus de la pelleteuse, il faudra prévoir des piquets et des chevrons afin de préparer le terrain pour le décaissement.

Il est également conseillé de choisir la période où vous allez effectuer le décaissement. La terre mouillée est difficile à enlever comme la terre trop sèche. En effet, elle risque de glisser ou au contraire de voleter en tous sens. Il est donc conseillé de travailler la terre froide, l’idéal étant quand la terre est gelée.

N’oubliez pas également de prévoir un accès solide pour les engins. Il faudra aussi penser à l’endroit où vous allez stocker la terre ou prévoir des camions de déblaiement. Ce sera donc un coût supplémentaire si vous ne pouvez pas garder la terre chez vous.

 

Étapes pour décaisser un sol

Voici les étapes pour effectuer un décaissement :

  • Piquetage du terrain
  • Mise en place des chevrons
  • Mise en place des drains
  • Le décaissement

Le piquetage du terrain consiste à délimiter l’endroit qu’il faut décaisser. Elle est essentielle, car quand les travaux de terrassement commencent, vous allez vite ne plus savoir où vous en êtes. Si vous n’êtes pas certains des limites de votre terrain, n’hésitez pas à faire intervenir un géomètre en amont pour borner le terrain.

Pour la mise en place des chevrons il s’agit d’excaver le terrain et de place les chevrons qui serviront ensuite de guide lors du décaissement.

Concernant le décaissement du sol en lui même, c’est le moment de prendre les commandes de votre pelleteuse et de creuser sur la profondeur souhaitée afin d’enlever la terre et d’aplanir le terrain. Il faut bien entendu déposer la terre dans l’endroit prévu ou faire venir les camions pour l’enlèvement au fur et à mesure. Attention donc à bien coordonner le service d’enlèvement avec le jour où vous avez prévu le décaissement.

La mise en place des drains cette étape est indispensable si vous avez une source sous votre terrain. Elle évitera ainsi que l’eau ne s’échappe de partout.

Si vous voulez allez plus loin et effectuer un terrassement complet, vous devrez poursuivre les opérations  :

  • Déposer les gravats sur le fond du décaissement : il s’agit du lit de stabilisation. Les gravats et pierres doivent recouvrir le fond sur une dizaine de centimètres.
  • Posert un film géotextile : la pose de ce film est indispensable pour éviter la remontée des racines. Il n’est pas indispensable si vous construisez la maison dessus
  • Effectuant le remblaiement : la terre stockée est alors utilisée pour cette étape. Il faut la déposer puis la compacter pour qu’elle tienne bien en place.

 

Prix pour un décaissement et terrassement

 

Les travaux de décaissement et terrassement sont fastidieux et demande un matériel adapté.

 

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

 

N’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour ce type de travaux.

Prix d’un décaissement au sol :

 

Travaux de décaissementPrix des travaux de décaissement
Prix d’un décaissementEntre 20 et 50 € le m3
Prix évacuation des gravatsEntre 15 et 25 € le m3
Prix évacuation de la terreEntre 5 et 10 € le m3
Prix horaire terrassierEntre 60 et 80 € par heure

Auteur: Pro Bricolage

Partager cet article sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *