Travaux et bricolage maison

Curage de canalisation : prix et intervention

Vos canalisations sont bouchées ? Si vous n’intervenez pas rapidement, le bouchon risque de gagner en volume. Il sera alors plus difficile de régler le problème. Avant de contacter un plombier, renseignez-vous déjà sur le coût de l’intervention pour un curage et les techniques existantes. Quelle est la différence entre un curage mécanique et un curage chimique ? Quel est le budget à prévoir pour curer vos canalisations ? Qui doit payer dans le cadre d’une copropriété ? Zoom sur les méthodes et le coût d’un curage de tuyaux d’évacuation.

 

À quoi sert un curage de canalisation ?

 

Lorsque les tuyaux de votre plomberie sont bouchés, les désagréments peuvent être nombreux :

  • remontée d’eau au niveau des sanitaires ;
  • inondation ;
  • odeur nauséabonde.

 

Pourquoi votre tuyauterie est-elle bouchée ?

 

Vos canalisations sont engorgées ? Le point de départ de ces problèmes de tuyauterie bouchée est assez variable, mais il est toujours lié à une accumulation de matières :

  • amas de papier dans les WC ;
  • amas de cheveux dans les canalisations de douche ou de baignoire ;
  • ou encore amas de nourriture dans l’évier de la cuisine.

Ces ensembles d’éléments s’agglomèrent et retiennent l’eau ou la boue des eaux usées. D’autres détritus viennent ensuite s’ajouter au petit bouchon pour en former un plus gros. Ce processus aboutit à l’obstruction de la canalisation.

 

Pourquoi faire intervenir le plombier ?

 

Il n’est pas toujours nécessaire de passer par un plombier pour déboucher votre tuyauterie. Son intervention n’est impérative que :

  • si le bouchon est inaccessible ;
  • si le bouchon est trop gros et que vous ne parvenez pas à le déloger.

Dans l’un de ces deux cas, ne cherchez pas à jouer l’apprenti plombier. Vous risqueriez en effet d’endommager vos canalisations. Le professionnel sera en effet :

  • mieux équipé pour localiser le bouchon, notamment grâce à un équipement vidéo ;
  • plus expérimenté pour identifier la technique de curage la plus adaptée ;
  • mieux équipé pour curer les tuyaux ;
  • plus compétent pour réaliser l’opération attendue.

 

Quels sont les types d’intervention ?

 

méthodes de dégorgement de canalisation

Certains bouchons sont faciles à retirer et ne nécessitent pas l’intervention d’un professionnel. Vous pouvez parvenir à le déloger vous-même en retirant par exemple le siphon de l’évier ou du lavabo.

 

L’entreprise de débouchage de canalisation peut intervenir de deux façons :

  • un curage mécanique ;
  • un curage chimique.

 

Les techniques de curage mécanique

Les méthodes mécaniques sont les plus simples. La simplicité n’entame en rien l’efficacité. Si le bouchon est accessible facilement, vous pourrez le faire disparaître grâce :

  • au retrait du siphon de votre évier ou de votre lavabo : Il suffit dans ce cas de vous munir d’un seau et d’un linge. Vous placez le récipient sous le siphon et vous dévissez ce dernier. Le contenu des tuyaux devrait s’évacuer, laissant glisser avec lui le bouchon. Il est en effet assez fréquent que des détritus s’agglutinent au niveau du coude du siphon, dont la fonction est normalement de piéger les mauvaises odeurs, afin qu’elles ne remontent pas ;
  • à l’utilisation d’une ventouse : Vous n’avez besoin que de cet outil. En réalisant des mouvements de pression/relâchement au niveau de l’entrée de la canalisation, vous devriez réussir à déloger le bouchon.

Si vous n’avez ni le temps ni l’envie de procéder vous-mêmes au dégorgement de votre tuyauterie, vous pouvez confier cette tâche à un plombier. Deux autres techniques mécaniques existent. Elles imposent l’intervention d’un professionnel, en raison du recours nécessaire à un outil bien spécifique que peu de gens possèdent. L’artisan pourra procéder au désengorgement de vos tuyaux grâce à la méthode :

  • du curage de canalisation au furet : L’outil est un câble de métal long de plusieurs dizaines de mètres, relié à une manivelle ou à un petit moteur. Il est en mesure de déloger les bouchons les plus résistants ! ;
  • de l’hydrocurage de canalisation : Il s’agit d’un curage réalisé par des jets d’eau à haute-pression. Cette méthode est souvent utilisée en dernier recours, lorsque les bouchons ont résisté à d’autres techniques. Le débouchage est effectué grâce à un camion hydrocureur appartenant à une société d’assainissement. L’hydrocurage impose un diagnostic vidéo en amont et à l’issue du curage.

 

Les techniques de curage chimique

Les produits chimiques sont efficaces pour déboucher les canalisations. Ils présentent néanmoins de sérieux inconvénients. Ils sont en effet :

  • anti-écologiques ;
  • toxiques pour l’être humain ;
  • dangereux pour vos canalisations, car très corrosifs.

 

Combien coûte un curage de canalisations ?

 

Il est important de distinguer le coût d’un simple débouchage de canalisation de celui d’un véritable curage. Le prix d’un curage de canalisation dépend de plusieurs facteurs :

  • la durée du diagnostic et la méthode d’investigation utilisée : Comptez environ 250 € pour un diagnostic vidéo ;
  • la localisation du bouchon ;
  • la technique de dégorgement de canalisation :
    • retrait de siphon : entre 50 et 100 € ;
    • débouchage à la ventouse : entre 50 et 150 € ;
    • utilisation d’un furet : entre 150 et 250 € ;
    • curage chimique : environ 10 €/litre ;
    • hydrocurage : entre 200 et 600 € ;
  • le type de canalisation :
    • débouchage de toilettes : entre 75 et 150 €
    • débouchage d’évier, lavabo, douche, baignoire : entre 90 et 250 € ;
    • curage d’une colonne d’évacuation des eaux usées : entre 300 et 400 € ;
    • curage d’une canalisation de tout-à-l’égout : entre 200 et 600 € ;
    • hydrocurage : entre 200 et 600 € ;
  • les tarifs du plombier : Comptez entre 35 et 70 €/h.

 

Copropriétaire, locataire, propriétaire : qui doit payer ?

 

Lorsque vous faites réaliser un curage d’une canalisation de votre maison, vous en réglez bien évidemment la facture. Qui prend en charge le coût d’un curage de canalisation en copropriété ou dans le cadre d’une location ? Tout dépend de la localisation du bouchon :

  • si le bouchon est situé au niveau des tuyaux d’évacuation privatifs : Le coût de l’intervention est alors à la charge de l’habitant des lieux. Le locataire peut tenter de contacter le propriétaire ou la copropriété, afin de solliciter une participation aux frais, s’il considère que l’obstruction est due à la vétusté de la tuyauterie de l’immeuble ;
  • si le bouchon est situé dans la colonne principale d’évacuation d’un immeuble, c’est-à-dire aux niveaux des canalisations communes qui alimentent ensuite chaque lot : Le coût de curage des canalisations est pris en charge par la copropriété. Ces charges font néanmoins partie des charges locatives récupérables.

 

Comment éviter un débouchage de canalisation ?

 

Soyez attentif aux premiers signes et intervenez rapidement avant que la situation ne dégénère. En vous montrant réactif, vous éviterez peut-être les dépenses engendrées par l’intervention d’un plombier.

Comment savoir que vos canalisations sont en train de se boucher ? Certains indices ne trompent :

  • votre lavabo ou votre évier glougloutent ;
  • l’eau de vos sanitaires peine à s’évacuer ;
  • des remontées nauséabondes proviennent de vos canalisations.

Si vous parvenez à localiser facilement le bouchon et que celui-ci n’est pas trop gros, vous pourrez alors réaliser vous-même le curage de vos canalisations.

L’idéal est de fonctionner de façon préventive en :

  • nettoyant régulièrement votre siphon ;
  • détartrant vos canalisations ;

Auteur: Brico Malin

Brico Malin est une rédactrice passionnée de bricolage qui intervient régulièrement sur Travauxbricolage.fr . Brico Malin s’est toujours intéressée aux activités liées au bricolage et travaux. Curieuse de nature et très débrouillarde, elle a su développer un panel de compétence et une connaissance incroyable sur le monde des travaux, qui ferrait envie à tous les artisans du bâtiment. Rénovation et aménagement de la maison, travaux de gros œuvre, travaux d’aménagement intérieur ou extérieur, électricité, plomberie, isolation, maçonnerie, fenêtre ou encore rénovation de toiture, Brico Malin a étudié tous ces sujets et a eu l’occasion de se confronter à la plupart de ce type de travaux au cours de ses expériences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.