Travaux et bricolage maison

Béton vibré : tout savoir sur la vibration du béton

Lorsque les murs porteurs d’un logement, sa dalle ou ses fondations sont en béton, la vibration de ce dernier permet d’augmenter son niveau de solidité. Vous souhaitez comprendre comment vibrer le béton comme un professionnel ? Découvrez quel matériel utiliser, quelles précautions prendre, quelles erreurs éviter et quelles étapes suivre afin de réussir la vibration de votre béton.

 

Le béton vibré, c’est quoi ?

 

Le béton est un matériau composé de : ciment, sable, gravillons, eau, et éventuellement des adjuvants. Ces ingrédients sont ensuite mélangés dans une bétonnière ou manuellement. Ce mélange permet d’obtenir un béton foisonné, prêt à être utilisé.

Une fois le coffrage installé, le béton frais est coulé à l’intérieur, puis compacté.

Le béton vibré, également appelé béton serré, est un béton dont on a expulsé les bulles d’air emprisonnées, grâce aux vibrations diffusées à l’intérieur. Le béton devient alors plus homogène et encore plus compacté.

 

Pourquoi vibrer le béton ?

 

Lorsque l’on coule du béton, le malaxage, le transport et la mise en œuvre présentent l’inconvénient d’emprisonner des bulles d’air. Le compactage et le durcissement du béton ne suffisent pas à les évacuer. Faire vibrer le béton permet alors à l’air de remonter vers la surface et aux grains de mieux s’imbriquer les uns dans les autres. Les grains de sable s’intègreront par exemple plus facilement entre les gravillons.

Les risques d’un béton non vibré sont doubles, en raison de l’air emmagasiné :

  • un aspect inesthétique : nids de cailloux, porosité, bullage ;
  • une altération des propriétés essentielles du béton, sa durabilité et sa résistance.

La seule solution est par conséquent la mise en vibration du béton. Les avantages du béton vibré se situent à plusieurs niveaux :

  • une optimisation du remplissage des coffrages ou du moule ;
  • une meilleure compacité ;
  • une meilleure densité ;
  • un meilleur enveloppement des ferraillages, dans le cas du béton armé, et donc une meilleure adhérence du matériau ;
  • une réduction du risque de porosité ;
  • un aspect plus lisse après séchage ;
  • de manière générale, une meilleure résistance et une plus grande durabilité.

Voilà pourquoi il est indispensable de vibrer les bétons, sauf dans le cas de bétons autoplaçants ou autonivelants (consistance 5) et certains bétons décoratifs. Grâce aux vibrations, vous profiterez d’un béton doté d’excellentes caractéristiques physiques et mécaniques.

 

Comment réussir la vibration du béton ?

 

les méthodes et les équipements pour réussir son béton vibré

Pour réussir son béton viré, plusieurs méthodes existent. Veillez à choisir le vibrateur adapté à la technique utilisée et à la consistance de votre béton.

 

Le matériel

Vibrer le béton peut se faire à l’aide de différentes machines jouant le rôle de vibreur pour béton :

  • une aiguille à vibrer le béton : Elle doit être choisie avec soin. Il est en effet impératif que son diamètre, sa fréquence, sa longueur ou encore sa masse soient adaptés à la consistance du mélange (épaisseur de la dalle, taille des granulats). L’aiguille vibrante doit par exemple avoir une taille inférieure à celle de la dalle, afin que la première puisse s’enfoncer dans la seconde ;
  • une règle vibrante ;
  • un coffrage vibrant.

 

À quel moment ?

Vous devez vibrer le béton avant qu’il ne commence à durcir. Faites par exemple un test avec une aiguille vibrante. Elle doit pouvoir s’enfoncer dans le béton sans difficulté. Lorsque vous la retirez, le trou laissé doit très rapidement se remplir de béton.

La vibration doit par conséquent se faire dès que le béton vient d’être coulé.

 

Les méthodes

Il existe trois techniques principales :

  • la vibration du béton en interne : La pervibration est la méthode la plus efficace, couramment employée par les maçons. Elle consiste à insérer une aiguille vibrante dans la masse de béton. Cette opération peut être faite à plusieurs endroits, si la superficie du support est importante ;
  • la vibration du béton en externe : Les vibrations sont diffusées grâce à un coffrage ou à un moule vibrant. Dans le premier cas, les vibrateurs sont fixés sur le coffrage. Dans le second cas, les vibrations sont produites par une table vibrante. La vibration externe est intéressante pour les ouvrages maçonnés verticaux, comme ce peut être le cas des murs porteurs ;
  • la vibration du béton en surface : Lorsque la dalle de béton a une épaisseur inférieure à 20 cm et supérieure à 15 cm, vous pouvez utiliser un autre type de vibrateur externe, qui est une règle vibrante. Elle permettra à la fois de lisser le béton en surface et de diffuser des vibrations. Une règle vibrante lisseuse est recommandée pour les épaisseurs d’environ 5 cm.

 

Les paramètres de vibration

Afin que vous puissiez vibrer du béton comme un professionnel, il est important de respecter les paramètres de vibration :

  • l’énergie : Elle doit être élevée, tout en restant compatible avec le vibrateur, et notamment sa taille ;
  • la fréquence : Elle doit être choisie en fonction de la taille des granulats. La fréquence doit être inversement proportionnelle à la dimension de ces derniers. Une fréquence de 3 000 vibrations par minute est par exemple intéressante pour de gros granulats. Pour des petits, vous choisirez plutôt une fréquence de 6 000 ;
  • l’amplitude : Elle détermine le déplacement des constituants du béton.

 

La durée de vibration

La vibration du béton doit être exécutée correctement. Le niveau de vibrations doit en effet être adapté à l’ouvrage :

  • s’il est insuffisant, le béton ne sera pas serré correctement ;
  • s’il est trop fort, les granulats les plus lourds migreront alors vers le bas et le mortier remontera. Cela s’appelle la ségrégation.

Si vous utilisez une aiguille vibrante, voici quelques durées indicatives en fonction de la consistance du béton :

  • consistance 1 : 1 minute ;
  • consistance 2 : 20 secondes ;
  • consistance 3 ou 4 : 5 à 10 secondes.

 

Bien vibrer le béton : quelques astuces de professionnel

 

Si vous voulez réussir vos travaux de bétonnage, suivez ces quelques conseils de pro :

  • malaxer correctement le béton, afin de lui donner une belle consistance ;
  • adapter  l’équipement à l’ouvrage ;
  • vibrer le béton dès que le coulage est réalisé ;
  • vibrer le béton de façon homogène ;
  • insérer l’aiguille vibrante horizontalement. Si le béton est difficile d’accès, une légère inclinaison est tolérée ;
  • ne jamais déplacer une aiguille insérée ;
  • adapter la durée de vibrations au type de béton ;
  • ne vibrer le béton qu’une seule fois, sinon il risque de marbrer ;
  • ne jamais placer l’aiguille vibrante en contact avec le ferraillage ;
  • vérifier que le trou de l’aiguille se rebouche bien rapidement lorsque vous la retirez ;
  • prévoir des cheminées de bétonnage et des cheminées de vibration en cas d’accès difficile au coffrage à cause des armatures ;
  • observer les signes qui indiquent qu’il est temps d’arrêter la vibration :
    • le béton ne se tasse plus ;
    • vous n’observez plus de bulles d’air qui remontent ;
    • une couche de laitance apparaît en surface ;
    • le bruit émis par le vibrateur tend à se stabiliser.

 

Faire vibrer le béton par un professionnel : combien ça coûte ?

 

Vous ne vous sentez pas de vibrer votre béton vous-même ? Il est vrai que cette opération est particulièrement technique et néanmoins déterminante pour la solidité et la pérennité de l’ouvrage. Il est par conséquent recommandé de confier cette tâche à un maçon, si vous ne possédez pas l’équipement adapté ou les compétences requises.

Le prix d’une vibration de béton est difficile à chiffrer. Elle s’intègre en effet dans  le coût de la réalisation de la dalle ou de la chape de béton que vous confierez au professionnel.

Si vous souhaitez vibrer vous-même, sachez qu’une aiguille vibrante coûte entre 250 et 900 €. Vous pouvez néanmoins vous tourner vers la location. Comptez environ 35 € par jour pour une aiguille vibrante pneumatique et environ 70 € par jour pour une aiguille vibrante électrique.

N’hésitez pas à demander un ou plusieurs devis pour une vibration de béton.

Auteur: Brico Malin

Brico Malin est une rédactrice passionnée de bricolage qui intervient régulièrement sur Travauxbricolage.fr . Brico Malin s’est toujours intéressée aux activités liées au bricolage et travaux. Curieuse de nature et très débrouillarde, elle a su développer un panel de compétence et une connaissance incroyable sur le monde des travaux, qui ferrait envie à tous les artisans du bâtiment. Rénovation et aménagement de la maison, travaux de gros œuvre, travaux d’aménagement intérieur ou extérieur, électricité, plomberie, isolation, maçonnerie, fenêtre ou encore rénovation de toiture, Brico Malin a étudié tous ces sujets et a eu l’occasion de se confronter à la plupart de ce type de travaux au cours de ses expériences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.