Travaux et bricolage maison

Choisir sa hotte aspirante

Encastrées ou décoratives, en îlot ou murales, les hottes se déclinent aujourd’hui sous de nombreuses formes. Si l’esthétique est importante, les performances le sont tout autant. Comment choisir votre hotte aspirante afin qu’elle s’intègre naturellement dans votre intérieur, tout en jouant son rôle premier de hotte de cuisine ? Découvrez quelques conseils pour vous accompagner dans votre réflexion et vous aider à estimer le budget à prévoir pour votre achat de hotte aspirante.

 

Hotte aspirante : à quoi sert-elle ?

 

La hotte de cuisine est un l’un des éléments incontournables d’une bonne cuisine équipée.

Elle sert avant tout à :

  • évacuer la vapeur d’eau de la cuisine ;
  • limiter l’accumulation de dépôts de graisse ;
  • éliminer une partie des odeurs de cuisine.

Elle joue également un rôle secondaire en servant d’éclairage supplémentaire dans la cuisine. Elle peut enfin être considérée comme décorative.

Que vous souhaitiez vous engager dans un projet de rénovation de cuisine ou aménager une cuisine neuve, l’achat d’une hotte aspirante est par conséquent essentiel pour conserver une maison propre et saine.

 

Quels sont les critères de choix d’une hotte aspirante ?

 

Sur quels critères choisir votre hotte aspirante ?

Le prix d’une hotte aspirante varie notamment en fonction du modèle choisi.

 

Choisir une hotte de cuisine n’est pas si simple. Tout dépend de la façon dont votre espace cuisine est conçu, du volume disponible, de vos habitudes alimentaires ou encore de votre budget.

Vous devez en effet prendre en compte différents critères, afin de ne pas vous tromper. Chacun de ces paramètres aura bien entendu une influence sur le prix :

  • le type de modèle ;
  • le type de traitement de l’air ;
  • la puissance ;
  • les dimensions ;
  • le niveau sonore ;
  • le design ;
  • la consommation énergétique ;
  • le type de filtres.

 

Le type de modèle

Il existe différents modèles de hotte de cuisine, dont nous reparlerons plus loin :

  • la hotte murale décorative ;
  • la hotte casquette ;
  • la hotte encastrable ;
  • la hotte îlot décorative ;
  • la hotte plan de travail ;
  • la hotte pyramide ;
  • la hotte tiroir ;
  • la hotte décorative d’angle ;
  • la hotte combinée micro-ondes ;
  • l’extracteur de plafond.

 

Le type de traitement de l’air

Vos habitudes de cuisine jouent énormément dans le choix du type de hotte. Cuisinez-vous davantage à la vapeur ou à l’huile ? La taille et la configuration de la pièce sont également à prendre en compte.

En ce qui concerne le traitement de l’air, les hottes aspirantes se divisent en trois catégories :

  • les hottes à évacuation ou extraction : Les vapeurs de cuisson sont évacuées par un conduit qui les rejette par la façade ou la toiture. Ce système présente l’avantage d’être puissant. Les graisses sont par ailleurs aspirées par un filtre qui doit être régulièrement nettoyé. Les hottes à extraction imposent néanmoins de lourds travaux pour créer l’évacuation extérieure. En appartement, ce système n’est possible que s’il existe déjà une évacuation spécifique. En hiver, la hotte à évacuation tend enfin à refroidir la pièce en évacuant une partie de l’air chaud ;
  • les hottes à recyclage : Dans ce cas, les odeurs et fumées sont aspirées, filtrées, puis l’air est rejeté dans la pièce. Simple d’installation et idéale pour les appartements ne pouvant prévoir l’installation d’une évacuation, elle n’est toutefois pas sans inconvénient. La hotte à recyclage est en effet moins performante et plus bruyante. Elle ne gère pas la vapeur d’eau, ce qui peut poser par la suite des problèmes d’humidité dans le logement. Il est enfin nécessaire de changer régulièrement les filtres ;
  • les hottes mixtes : Elles combinent les deux technologies, ce qui vous permet de faire votre choix en fonction de ce que vous cuisinez ou de la saison.

 

La puissance

Le débit de votre hotte se calcule en fonction du volume de votre pièce. Si la hotte est trop puissante, votre appareil sera alors un grand consommateur d’énergie en hiver. Si la hotte manque de puissance, l’évacuation ou le recyclage seront insuffisants.

Le débit minimal de votre hotte à extraction doit permettre un renouvellement de 10 fois le volume de la pièce. Le débit maximal de votre hotte à recyclage ne doit quant à lui pas dépasser 20 fois le volume.

 

Les dimensions

Pour un aspect esthétique, la largeur de la hotte ne doit :

  • pas dépasser la largeur des plaques, pour de simples raisons esthétiques ;
  • pas être inférieure à celle des plaques, sinon une partie des graisses ou de la vapeur d’eau ne sera pas évacuée.

Il est par ailleurs important de calculer la hauteur de la hotte par rapport à votre plaque de cuisson :

  • pour des plaques vitrocéramiques ou à induction : Installez la hotte à 65 cm ;
  • pour des plaques aux gaz : Installez la hotte à 75 cm.

 

Le niveau sonore

Le bruit que fait une hotte peut se révéler dérangeant. Le niveau sonore est par conséquent un critère à ne pas négliger.

En règle générale, les hottes ont un niveau de 45 db en niveau mini. Les plus silencieuses enregistrent un niveau de 35 db. Veillez à ne pas dépasser 60 db en mode maxi.

 

Le design

De nos jours, la hotte aspirante est devenue un élément décoratif à part entière. Vous prêterez alors attention aux matériaux, à la forme et aux coloris, afin que la hotte s’intègre parfaitement dans votre intérieur.

 

La consommation énergétique

Comme tout appareil électrique, votre hotte possède un classement déterminé en fonction de votre consommation énergétique. Une hotte très économe en énergie aura une note A, tandis qu’un appareil énergivore sera associé à la lettre G.

 

Le type de filtres

Toutes les hottes sont équipées d’un filtre à graisses, afin d’éviter l’encrassement du conduit. Pensez à le nettoyer régulièrement, voire à le changer.

Le filtre à charbon permet d’absorber les odeurs. Il est particulièrement intéressant pour les hottes à recyclage, afin que les fumées malodorantes ne reviennent pas dans la pièce.

 

 

Prix des hottes aspirantes

 

Le prix d’une hotte de cuisine varie considérablement en fonction du modèle choisi et de ses performances.

 

Prix d’une hotte de cuisine
Type de hotte Prix moyen
hotte décorative de 200 à 1 500 €
hotte casquette de 50 à 200 €
hotte îlot de 300 à 2 500 €
hotte escamotable de 200 à 400 €
hotte encastrable de 130 à 200 €
plaque aspirante et hotte plan de travail de 1 500 à 3 500 €
installation de 150 à 350 €

 

Si vous ne souhaitez pas poser votre hotte de cuisine vous-même, faites appel à un professionnel. Pensez à demander un devis pour une pose de hotte aspirante.

 

Quels sont les principaux modèles de hottes aspirantes ?

 

Il existe aujourd’hui un grand nombre de hottes de cuisine :

  • la hotte murale décorative : Alors qu’il était autrefois nécessaire d’installer un meuble pour y encastrer la hotte, les hottes décoratives se fixent désormais directement sur le mur. Elles s’intègrent alors joliment dans votre espace cuisine et peuvent s’accorder à la couleur et aux matériaux de votre four, de votre cuisinière ou de votre table de cuisson ;
  • la hotte inclinée : Il s’agit également d’une hotte décorative, mais dont la surface n’est pas parallèle à la table de cuisson ;
  • la hotte casquette : Ce type de hotte est particulièrement simple à installer et des plus économiques. Elle peut en effet se fixer au mur ou à un meuble ;
  • la hotte encastrable : La hotte de cuisine est ici encastrée dans un meuble haut. Prenez garde aux dimensions de ce dernier ;
  • la hotte îlot décorative ou hotte suspendue : Ce type de hotte n’est pas accrochée au mur mais au plafond. Elle trouve alors facilement sa place au-dessus d’un îlot central. Les hottes suspendues ne peuvent pas toujours disposer d’un mode évacuation ;
  • la hotte plan de travail : Très pratique et encore peu répandue, cette hotte se place à l’arrière de la plaque de cuisson. Elle se fixe à un meuble spécifique situé en dessous ;
  • la plaque de cuisson aspirante : Dans ce cas, la hotte est située sur la table de cuisson, entre deux zones de cuisson. Très innovant, ce système est particulièrement onéreux ;
  • la hotte escamotable : Elle est intégrée dans la façade d’un meuble est s’active en inclinant cette dernière. Ce type de modèle tend à disparaître pour être remplacé par la hotte tiroir ;
  • la hotte tiroir : Elle est pourvue d’une façade télescopique, qui permet de couvrir toute la table de cuisson une fois dépliée. Discrète, elle est intégrée dans un meuble dédié ;
  • la hotte combinée micro-ondes : Elle intègre un micro-ondes situé juste au-dessus ;
  • l’extracteur de plafond : La hotte est ici encastrée dans le plafond.

Auteur: Brico Malin

Brico Malin est une rédactrice passionnée de bricolage qui intervient régulièrement sur Travauxbricolage.fr . Brico Malin s’est toujours intéressée aux activités liées au bricolage et travaux. Curieuse de nature et très débrouillarde, elle a su développer un panel de compétence et une connaissance incroyable sur le monde des travaux, qui ferrait envie à tous les artisans du bâtiment. Rénovation et aménagement de la maison, travaux de gros œuvre, travaux d’aménagement intérieur ou extérieur, électricité, plomberie, isolation, maçonnerie, fenêtre ou encore rénovation de toiture, Brico Malin a étudié tous ces sujets et a eu l’occasion de se confronter à la plupart de ce type de travaux au cours de ses expériences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.