Travaux et bricolage maison

Comment choisir son type de chauffage ?

Vous souhaitez changer votre système de chauffage ou vous ne savez pas lequel prévoir dans votre maison en construction ? Le choix, de nos jours, est assez vaste. Entre le gaz et le bois, l’électrique ou l’hybride, le fioul ou le solaire, vous devriez trouver la façon de vous chauffer qui correspond le mieux à votre budget, à votre consommation, aux exigences techniques de votre logement et à vos considérations environnementales.

Quels sont les différents types de chauffage ? Quel est le coût de l’installation ? Quels sont les prix des combustibles ? Tour d’horizon des systèmes de chauffage.

 

Pourquoi bien choisir son système de chauffage ?

 

Choisir de se chauffer d’une façon ou d’une autre n’est pas un choix anodin. Le choix d’un système de chauffage a une incidence sur :

  • le montant de votre facture d’énergie ;
  • le confort de votre logement ;
  • l’écologie.

Demandez conseil à un plombier-chauffagiste, afin qu’il vous aide à identifier le système de chauffage le plus adapté à vos besoins.

 

 

Quels sont les différents types de chauffage ?

 

En matière de chauffage, il existe un grand nombre d’installations possibles :

  • la chaudière à gaz et la chaudière à mazout ;
  • la pompe à chaleur ;
  • la chaudière à biomasse ou le chauffage au bois ;
  • la chaudière hybride ;
  • la chaudière à micro-cogénération ;
  • la chaudière électrique ;
  • le chauffage solaire.

Depuis 2022, l’installation et la réparation de chaudières au fioul sont interdites.

 

La chaudière à gaz ou au mazout

Les chaudières à gaz sont les types de chauffage et de production d’eau chaude très fréquemment installés en France. Les chaudières au mazout entrent dans le lot, à condition de respecter certaines normes.
Une chaudière à gaz est néanmoins plus intéressante qu’une chaudière à mazout, et ce, à différents niveaux :

  • le coût d’installation ;
  • un entretien moins régulier ;
  • l’absence d’espace de stockage nécessaire.

Si le prix du mazout est actuellement moins élevé que celui du gaz, notez que les chaudières à mazout risquent néanmoins d’être interdites d’ici 2035.

En ce qui concerne les chaudières à gaz, il n’est plus possible d’en installer dans un logement neuf, et ce depuis le 1er janvier 2022.

 

La pompe à chaleur

La pompe à chaleur fonctionne en produisant de la chaleur par différents biais, selon le modèle choisi :

  • pompe à chaleur air-eau (aérothermie) : Les calories de l’air sont captées pour être ensuite transmises à l’eau de votre système de chauffage central ;
  • pompe à chaleur sol-eau (géothermie) : Le système est identique au air-eau, à la différence que les calories proviennent de la terre ;
  • pompe à chaleur air-air : Les calories de l’air extérieur sont retransmises à l’intérieur, à une température supérieure ;
  • pompe à chaleur eau-eau : Les calories proviennent ici des nappes phréatiques.

La pompe à chaleur permet de produire de l’eau chaude sanitaire et de chauffer votre logement. Si le coût d’achat et d’installation est élevé, ce système de chauffage présente néanmoins l’intérêt d’être écologique. Il est toutefois important d’avoir à l’idée qu’une pompe à chaleur ne fonctionnera de façon optimale qu’en étant installée dans un logement correctement isolé.
Si vous désirez remplacer votre climatiseur par un système moins énergivore, notez qu’il existe des pompes à chaleur réversibles, qui chauffent en hiver et refroidissent l’air en été.
L’installation d’une pompe à chaleur dans votre logement entrant dans les travaux de rénovation énergétique, vous pouvez bénéficier d’aides de l’État.

 

La chaudière à biomasse ou le chauffage au bois

À l’image des autres systèmes de chauffage présentés plus haut, la chaudière à bois ou à pellets peut produire de l’eau chaude sanitaire, à condition d’être raccordée au circuit, et chauffe votre logement.
La chaudière à biomasse fonctionne quant à elle à partir de combustibles végétaux, de type copeaux de bois, blocs de bois, colza, céréales, etc.
Le poêle à bois ou à pellets ne permet pas de chauffer l’eau sanitaire. Il s’agit uniquement de système de chauffage.
Qu’il s’agisse d’un chauffage au bois ou d’une chaudière à biomasse, les principaux inconvénients sont le coût d’achat, d’installation, et la nécessité de prévoir un espace de stockage des combustibles. Le rendement énergétique est néanmoins élevé et le fonctionnement plus écologique que d’autres systèmes de chauffage.

 

La chaudière hybride

Une chaudière hybride fonctionne avec plusieurs combustibles. L’un d’entre eux est nécessairement renouvelable. Une chaudière hybride peut par conséquent fonctionner avec une pompe à chaleur et une chaudière à gaz.
Ce système de chauffage est intelligent, car il donne la priorité au combustible qui offre le meilleur rendement, ou peut faire fonctionner le deux simultanément, si l’efficacité est meilleure. Vous réduisez ainsi votre facture énergétique et protégez la planète.

 

La chaudière à micro-cogénération

Avec une chaudière micro-cogénération, vous permet de vous chauffer, tout en produisant votre propre électricité !

 

Le chauffage électrique

Le chauffage électrique a ses adeptes et ses détracteurs. Il présente l’avantage de ne pas nécessiter l’installation d’un conduit d’évacuation de fumées. Il est également facile à mettre en place, chauffe rapidement et efficacement.
Le coût reste néanmoins élevé, d’autant en période d’augmentation du prix de l’électricité. L’installation de radiateurs basse consommation peut toutefois permettre de faire baisser le montant de la facture d’énergie.

 

Le chauffage solaire

Avec un boiler solaire, vous pouvez couvrir jusqu’à 40 à 60 % de vos besoins en eau chaude sanitaire. La chaleur est captée par des panneaux solaires thermiques, puis transmise au chauffe-eau. La chaudière à gaz prend ensuite le relais lorsque le soleil ne brille pas.
Attention ! Notez que ce système vous permet de chauffer l’eau, mais non votre logement, contrairement au système solaire combiné.

En hiver ou en période de grisaille, vous devrez installer une chaudière à gaz ou un autre système de chauffage pour prendre le relais lorsque le soleil se cache.

 

Quel est le coût moyen d’installation par type de chauffage ?

 

Le coût d’installation d’un système de chauffage varie considérablement selon le type choisi :

  • chauffage électrique : entre 4 000 et 5 500 €;
  • chauffage au bois : entre 4 500 et 6 000 € ;
  • chaudière biomasse : entre 8 000 et 15 000 € ;
  • chauffage solaire : entre 3 000 et 15 000 € ;
  • chauffage au gaz : entre 9 000 et 11 000 €.

 

Quel est le prix de l’énergie selon le type de chauffage ?

 

Quel est le coût de l'énergie pour se chauffer ?

Le bois est aujourd’hui le combustible le moins cher pour se chauffer.

 

Le prix de l’énergie ne cesse d’augmenter depuis plusieurs années, et de façon exponentielle depuis plusieurs mois. Il est par conséquent plus que jamais essentiel de bien avoir les montants en tête, avant de faire le choix de son système de chauffage :

  • électricité : environ 0,1600 € le kWh;
  • bois : entre 50 et 100 € la stère de bois, sans le coût de la livraison, qui s’élève à environ 20 à 30 % du prix du bois ;
  • pellets : environ 0,63 €/kg ;
  • gaz : environ 0,1100 € le kWh.

 

Quel type de chauffage choisir en 2022 ?

 

Le choix de votre type de chauffage doit se faire au regard de trois considérations principales :

  • le point de vue économique ;
  • le point de vue écologique ;
  • le confort.

 

D’un point de vue économique

Comment faire baisser votre facture de chauffage ? En vous tournant notamment vers un combustible peu coûteux. En 2022, malgré l’augmentation du prix du bois, ce combustible reste le moins cher. Si vous devez faire un choix, il est par conséquent conseillé de vous tourner vers une chaudière à bois, une chaudière à pellets, un poêle à bois ou un poêle à pellets.
Si vous ne pouvez pas ou ne souhaitez pas vous chauffer au bois, le système de chauffage le plus économique reste la pompe à chaleur.

 

D’un point de vue écologique

Sur un plan purement écologique, le chauffage solaire est le grand gagnant, fonctionnant avec une énergie inépuisable.
Le chauffage au bois et la pompe à chaleur sont également des solutions intéressantes, dans une logique environnementale.
A contrario, bannissez tous les chauffages d’appoint, qui sont particulièrement énergivores.

 

D’un point de vue confort

La chaleur du poêle à bois est incontestablement chaleureuse. Elle crée une ambiance inimitable dans votre logement, réconfortante et accueillante.
Si vous aimez les chaleurs uniformes, douces et facilement régulables, tournez-vous vers une pompe à chaleur raccordée à un système de chauffage au sol.

Auteur: Brico Malin

Brico Malin est une rédactrice passionnée de bricolage qui intervient régulièrement sur Travauxbricolage.fr . Brico Malin s’est toujours intéressée aux activités liées au bricolage et travaux. Curieuse de nature et très débrouillarde, elle a su développer un panel de compétence et une connaissance incroyable sur le monde des travaux, qui ferrait envie à tous les artisans du bâtiment. Rénovation et aménagement de la maison, travaux de gros œuvre, travaux d’aménagement intérieur ou extérieur, électricité, plomberie, isolation, maçonnerie, fenêtre ou encore rénovation de toiture, Brico Malin a étudié tous ces sujets et a eu l’occasion de se confronter à la plupart de ce type de travaux au cours de ses expériences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *