Travaux et bricolage maison

Récupération d’eau de pluie : la bonne idée !

Quels sont les avantages à la récupération d’eau de pluie ? Que faire de l’eau de pluie récupérée ? Combien d’eau de pluie puis-je espérer récupérer ? Comment choisir son récupérateur d’eau de pluie ?

 

Avantages de la récupération d’eau de pluie

 

Saviez vous qu’un individu utilise en moyenne 148 litres d’eau par jour. Au prix de l’eau, l’installation d’un récupérateur d’eau de pluie devient intéressant. Entre économie financière et geste éco citoyen, voici les avantages pour la pose d’un récupérateur d’eau de pluie.

 

Une réserve d’eau de pluie : économie financière

Un collecteur d’eau de pluie a pour objectif de faire des réserves d’eau pluviales pour toute les utilisations qui ne requièrent pas d’eau potable.

Bon nombre d’économies peuvent être réalisées grâce à la récupération d’eau de pluie. En effet, cette eau de pluie n’est pas potable pour la consommation, elle peut servir à de nombreuses autres activités comme le remplissage des réservoirs de chasse, le lavage du linge, le nettoyage des sols, le nettoyage de sa voiture ou encore l’arrosage du jardin.

Les sanitaires représentent à eux seuls 20% de la consommation d’eau dans un ménage. L’arrosage de son jardin et le nettoyage de la voiture environ 6%. Avec seulement ces deux postes de consommation, vous pouvez réaliser une économie d’un 1/4 de votre facture d’eau. Intéressant n’est-ce pas ?

On estime entre 40 à 50 % des besoins en eau qui pourraient être couverts par l’eau de pluie. En fonction du prix de l’eau, vous êtes en capacité de calculer les économies financières que vous pourriez réaliser grâce à la mise en place d’une cuve pour récupérer l’eau de pluie.

 

L’utilisation des eaux pluviales : écologie

L’utilisation des eaux pluviales récupérées entraine une diminution de l’eau de ville traitée. Notre empreinte environnementale en serait diminuée, l’eau de ville étant prélevée dans les nappes phréatiques. Du prélèvement de l’eau, jusqu’à son épuration, de nombreuses étapes sont obligatoires : le pompage, le traitement, la distribution, l’évacuation. La récupération d’eau pluviale est un véritable geste éco citoyen de votre part.

L’eau de pluie récupérée est douce. En utilisant cette eau de pluie récupérée à l’aide d’un collecteur, vous n’abimerez pas votre tuyauterie. Fini les produits d’entretien chimiques dans vos canalisations, idem pour l’anti-tartre versé dans vos toilettes.

L’eau de pluie récupérée est non calcaire. En utilisant cette eau de pluie récupérée avec un lave-linge, vous n’avez plus besoin d’ajouter d’adoucissant ni de produits de traitement anti calcaire.

 

L’eau de pluie récupérée pour quels usages ?

 

L’utilisation de l’eau de pluie est strictement encadrée. Il convient de bien dissocier l’eau de pluie et l’eau de ville. Les deux ne doivent jamais communiquer entre elles.

 

Comment utiliser l’eau de pluie récupérée ?

L’eau de pluie est par définition non potable. La récupération d’eau de pluie vous permettra ainsi de :

  • Remplir les réservoirs sanitaires.
  • Laver votre linge.
  • Nettoyer vos sols.
  • Nettoyer vos voitures.
  • Arroser votre jardin.

 

Comment utiliser l’eau de ville ?

L’eau de ville est potable et utilisable sans risque de danger pour toute utilisation. L’idéal est de la consacrer à ces poste :

  • La douche et bain.
  • Faire la vaisselle.
  • La préparation des aliments.
  • La boisson.

 

Quelle quantité d’eau récupérer ?

 

Pour savoir si l’installation d’un récupérateur est rentable, il faut estimer la quantité d’eau que vous allez pouvoir récupérer. Si cette donnée est difficilement quantifiable, il est tout à fait possible de réaliser des projections en prenant en compte différents critères :

  • La pluviométrie en mm.
  • La surface de votre toiture.
  • La nature et la pente de la toiture : 0,90 en condition maximale.
  • L’état de propreté du filtre : 0,90 en condition maximale.

Pour calculer la quantité d’eau récupérable grâce à un récupérateur de pluie, il faut multiplier tous les facteurs :

(La pluviométrie en mm) x (surface de la toiture) x (nature et pente de toit) x (état de propreté du filtre) = Quantité d’eau à récupérer

 

Exemple de calcul de quantité d’eau à récupérer

 

Dans notre exemple, nous allons nous positionner dans une région où il tombe en moyenne 600 mm de pluie par an. La surface de la toiture est égale à 80 m2.

600 mm x 80 m2 x 0,90 x 0,90 = 38 880 litres d’eau récupérable à l’année.

Dans cette configuration, vous pourrez récupérer en condition maximale l’équivalent de 38 880 litres d’eau chaque année en installant un récupérateur d’eau de pluie chez vous.

Selon Veolia, en France le prix moyen est d’environ 3,1 euros le m3 d’eau (1000 litres). Dans notre exemple, c’est une économie de 38 880 litres d’eau x 0,003 euros par litre d’eau = 116,64 euros d’économies chaque année.

Ce résultat est tout de même à relativiser pour plusieurs raisons. En effet, nous sommes dans une situation optimale pour la récupération d’eau de pluie et ne tient pas compte de déperditions dues aux aléas. Le débordement des gouttières, un filtre en mauvais état, la cuve du récupérateur déjà pleine ne pouvant pas recevoir plus d’eau.

Si ce calcul n’est pas parfait, il a le mérite d’apporter une idée claire sur le potentiel d’eau à récupérer en fonction de votre région et de votre installation. Par conséquent, vous serez armé pour ne pas vous tromper dans le choix de votre récupérateur d’eau de pluie.

 

Choisir son récupérateur d’eau de pluie

 

Le choix de son récupérateur d’eau de pluie n’est pas chose facile. Vous avez le choix entre deux offres. Dans un premier temps, vous avez le choix d’acheter un récupérateur d’eau de pluie avec une cuve enterrée capable de fournir toute l’année l’eau suffisante pour approvisionner les toilettes, le linge. Dans un second temps, vous pouvez opter pour un récupérateur d’eau de pluie extérieur avec une faible capacité allant de 300 et 600 litres mais très économique à l’installation.

systeme recuperation eaux pluviales

Pour l’arrosage de son jardin et le lavage de sa voiture, un simple système de récupération d’eaux pluviales est parfait.


 

Choisir un récupérateur avec cuve enterrée

Nettement plus cher à l’achat et nécessitant de gros travaux de terrassement. L’installation d’un récupérateur d’eau avec une cuve enterrée est un investissement qu’il convient de budgéter pour savoir s’il est judicieux dans votre cas d’investir ou non dans ce type de projet.

L’installation d’un récupérateur enterré doit être motivé par l’envie d’alimenter votre chasse d’eau et votre lave linge en eau récupérée pour faire des économies sur votre facture d’eau. Pour cela, il vous faudra une cuve avec une capacité suffisante toute l’année. Dans les zones de sécheresse, il est recommandé de prévoir une plus grande cuve pour permettre le stockage de l’eau.

Le prix d’un récupérateur d’eau de pluie enterré pour une cuve de 5 m3 oscille entre 5000 et 6000 euros tout compris : terrassement, installation de la cuve et raccordement au réseau.

Ainsi c’est en fonction de votre consommation d’eau au quotidien et le prix de l’eau dans votre région, vous pourrez déterminer théoriquement l’amortissement de votre installation du récupérateur d’eau de pluie.

 

Choisir un collecteur d’eau de pluie

La deuxième option consiste à choisir un collecteur d’eau de pluie. Très facile à installer et peu onéreux, ces récupérateurs d’eau de pluie seront parfaits pour une utilisation saisonnière. Ces types de récupérateurs ne requièrent aucuns travaux de votre part et seront installés hors sol. Vous pourrez ainsi les trouver dans les enseignes de bricolage tels que Leroy Merlin, Castorama ou encore Brico Dépot.

Ces récupérateurs d’eau de pluie possèdent un robinet sur la partie basse, cela vous permettra de remplir un arrosoir ou bien de raccordement un tuyau d’arrosage. Pour le tuyau, vous devrez ajouter une pompe à activer à la demande pour créer une pression suffisante.

Les récupérateurs d’eau de pluie extérieurs n’étant pas enterrés dans le sol restent visibles à l’oeil nu. Toutefois, différents modèles existent avec un design moderne se fondant à votre environnement et à l’architecture de votre jardin.

c

DEVIS GRATUIT
Coordonnées
 Monsieur Madame

Auteur: Pro Bricolage

Partager cet article sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *