Travaux et bricolage maison

Prix d’une micro station d’épuration

Si votre terrain n’est pas raccordé à un système d’assainissement collectif, vous devez prévoir un système d’assainissement individuel. La micro station d’épuration présente de nombreux avantages qui expliquent son succès. Elle tend aujourd’hui à être préférée à la fosse toutes eaux. Quels sont les avantages et les inconvénients ? Quel est le coût d’une micro station d’épuration ? Quels sont les coûts annexes ? Faisons le point.

 

Prix moyen d’une micro station d’épuration

 

Quel est le prix moyen d’une station d’épuration ? Voici quelques exemples.

 

Nature de l’opération ou de l’équipement Prix moyen
Micro station entre 2 et 5 personnes (hors pose) entre 5 000 et 6 000 €
Micro station entre 5 et 10 personnes (hors pose) entre 6 000 et 10 000 €
Micro station pour plus de 10 personnes (hors pose) entre 10 000 et 15 000 €
Micro station entre 2 et 20 personnes (pose comprise) entre 5 000 et 17 000 €
Micro station sans électricité environ 8 000 et 11 000 €
Installation d’une mini station environ 2 000 €
Entretien environ 500 €/an

 

Pour connaître le prix d’une micro station d’épuration sans épandage, il est préférable de vous tourner vers plusieurs professionnels, afin de comparer les tarifs d’une micro station d’épuration. Afin d’estimer précisément votre budget, demandez un devis pour le prix d’une station d’épuration individuelle.

 

Qu’est-ce qu’une micro station d’épuration ?

 

Une mini station d’épuration est un système d’assainissement individuel. Lorsque votre terrain n’est pas raccordé au tout-à-l’égout, vous devez obligatoirement disposer d’un équipement privé. L’installation d’une fosse toutes eaux a longtemps été prisée par les particuliers, qui se tournent aujourd’hui davantage vers la micro station individuelle.

La mini station a pour fonction de traiter les eaux usées (eaux vannes et eaux de lavage) en trois étapes :

  • La première est une phase de décantation : les matières solides sont séparées des eaux usées et se retrouvent au fond de la cuve. Les bactéries interviennent alors pour décomposer ces déchets. Le liquide qui en résulte, passe ensuite dans le deuxième réservoir ;
  • La seconde est une phase de traitement : Une aération permet le développement des bactéries aérobies qui poursuivent la dégradation du liquide afin de le dépolluer. Les gaz produits et le reste de l’eau se dirigent alors dans la troisième cuve, tandis que les boues résultant de la deuxième dépollution repartent dans la première cuve pour être dégradées ;
  • La troisième est une phase de clarification : Les derniers résidus se déposent et sont envoyés dans le premier contenant. Le reste est évacué. Il s’agit des eaux propres.

 

Pourquoi choisir une micro station d’épuration ?

 

La micro station d’épuration individuelle présente de nombreux avantages. Il faut néanmoins ne pas perdre de vue certains inconvénients que vous devez avoir à l’esprit lorsque vous effectuer votre choix.

 

Les avantages d’une micro station d’épuration

Les particuliers apprécient de plus en plus ce système d’assainissement :

  • la durée de vie : entre vingt et trente ans ;
  • le faible encombrement : L’espace nécessaire est bien moins important qu’avec une fosse toutes eaux. La micro station s’adapte par conséquent parfaitement aux petits jardins ;
  • l’installation : rapide et simple ;
  • l’aspect écologique : Le fonctionnement est naturel et l’eau rejetée peut être réutilisée, à condition d’avoir prévu une installation appropriée ;
  • les faibles odeurs : bien moins qu’avec une fosse toutes eaux.

 

Les inconvénients d’une mini station d’épuration

Si vous choisissez d’installer une micro station, vous ne devez pas négliger certains de ses inconvénients :

  • le prix : Il est plus important que celui d’une fosse toutes eaux ;
  • l’entretien régulier ;
  • la nécessité de la faire fonctionner en continu : Une mini station qui ne serait pas utilisée durant plusieurs mois risquerait d’être endommagée. La micro station n’est par conséquent pas adaptée aux résidences secondaires ;
  • l’impossibilité d’obtenir un prêt à taux zéro : La consommation en énergie nécessaire au fonctionnement de la micro station ne permet pas d’obtenir un PTZ ;
  • le fonctionnement électrique : Il représente un coût. Sachez néanmoins qu’il existe une alternative. Le prix d’une micro station sans électricité oscille entre 8 000 et 11 000 € ;
  • la nuisance sonore : Sans être insupportable, le bruit doit être pris en compte dans le choix de localisation de votre micro station.

 

Quels sont les facteurs de prix d’une micro station d’épuration ?

 

éléments calculs coût mini station épuration

Pour calculer le coût global de votre micro station d’épuration individuelle, plusieurs paramètres sont à prendre en compte, tels que le matériau utilisé.

 

Pour calculer le budget nécessaire à votre projet d’installation d’une micro station, vous devez prendre en compte plusieurs facteurs :

  • les matériaux utilisés ;
  • la technologie ;
  • les accessoires et les équipements ;
  • les dimensions de la cuve ;
  • l’accessibilité au chantier ;
  • l’installation.

 

Les matériaux utilisés pour la micro station

Une cuve de mini station d’épuration peut être fabriquée :

  • en PVC : peu coûteux, mais peu résistant ;
  • en béton : coûteux, mais solide ;
  • en polyester renforcé à la fibre de verre (PRV) : excellent rapport qualité-prix.

Quel que soit le matériau utilisé, la micro station doit respecter les normes CE 12566-3 + A1 et la norme électrique NFC 15-100. Elle doit par ailleurs posséder un numéro d’agrément national du ministère de la Santé ou de l’Environnement

 

La technologie

Toutes les micros stations ne fonctionnent pas de la même façon. Il existe deux technologies d’épuration principales :

  • la culture fixée : Les bactéries utilisées pour épurer sont situées sur un support fixe. Le système est assez performant et simple de fonctionnement ;
  • la culture libre : Dans ce cas, vous pouvez choisir entre deux sous-technologies. La culture libre standard laisse évoluer les bactéries en suspension dans de la boue ou de l’eau. La technologie SBR comprend un système d’aération qui donnent des résultats équivalents à ceux de la culture fixée. Le seul bémol est la complexité d’installation.

 

Les accessoires et les équipements de la mini station

Chaque micro station possède un ensemble d’éléments dont la qualité déterminera l’espérance de vie de votre équipement :

  • une cuve ;
  • une pompe de relevage ;
  • un compresseur d’air ;
  • des raccordements électriques.

S’il est important de ne pas choisir des éléments bas de gamme, il est par ailleurs prudent de vous tourner vers un grand distributeur qui vous proposera un équipement à un bon rapport qualité-prix et chez qui il sera facile de trouver des pièces de rechange. En achetant votre cuve chez un petit fabricant, vous peinerez peut-être parfois à trouver tout ce que vous souhaitez lorsqu’il faudra changer une partie de l’équipement.

 

Les dimensions

La capacité d’une micro station d’épuration doit être adaptée au nombre de personnes vivant dans le foyer et au nombre de pièces du logement. Une micro station trop petite devra être vidangée plus régulièrement. Plus le volume est important, plus le prix de la micro station d’épuration individuelle sera élevé.

 

L’accessibilité du chantier

La question se pose quels que soient les travaux réalisés. Si les artisans doivent effectuer de nombreuses manoeuvres pour accéder à votre chantier, le coût d’intervention sera plus élevé.

 

L’installation de la micro station

Installer une micro station d’épuration est une opération technique, délicate et déterminante pour votre qualité de vie et celle de l’environnement. L’installation devra être réalisée par un professionnel agréé et suivre une procédure réglementée :

  • une autorisation du service public d’assainissement collectif (SPANC) ;
  • une étude de sol réalisée par une entreprise spécialisée qui déterminera quel type d’équipement est le plus adapté.

Plus l’opération d’installation sera complexe à réaliser et plus le prix d’installation de la mini station d’épuration sera élevé. Comptez environ 2 000 €.

 

Quels sont les coûts annexes d’une micro station d’épuration ?

 

Une fois que votre mini station est installée, les dépenses ne s’arrêtent pas là. Vous devez en effet prévoir quelques interventions régulières et faux frais :

  • l’étude de sol : entre 200 et 500 € ;
  • le contrat de maintenance : Il correspond à l’entretien de l’équipement, qui doit être réalisé au moins une fois par an, voire deux, par un professionnel agréé. Comptez entre 150 et 250 €/an ;
  • la vidange de la cuve : À mesure que votre cuve se remplie, les boues s’accumulent. Elle doit par conséquent être vidangée régulièrement. La fréquence dépendra de la capacité de la cuve et du nombre de personnes vivant dans votre foyer. Comptez entre 150 et 300 € par intervention ;
  • les frais d’électricité : L’un des inconvénients de la micro station est son fonctionnement électrique. Vous devez prendre en compte les frais de consommation d’énergie dans votre budget annuel. Comptez entre 50 et 90 €/an.

Prévoyez par conséquent un budget annuel moyen d’entretien d’environ 500 €.

Vous connaissez désormais le prix d’une mini station d’épuration individuelle.

Auteur: Brico Malin

Brico Malin est une rédactrice passionnée de bricolage qui intervient régulièrement sur Travauxbricolage.fr . Brico Malin s’est toujours intéressée aux activités liées au bricolage et travaux. Curieuse de nature et très débrouillarde, elle a su développer un panel de compétence et une connaissance incroyable sur le monde des travaux, qui ferrait envie à tous les artisans du bâtiment. Rénovation et aménagement de la maison, travaux de gros œuvre, travaux d’aménagement intérieur ou extérieur, électricité, plomberie, isolation, maçonnerie, fenêtre ou encore rénovation de toiture, Brico Malin a étudié tous ces sujets et a eu l’occasion de se confronter à la plupart de ce type de travaux au cours de ses expériences.

1 commentaire

  1. Merci pour la clarté de cet article,
    Mon projet devient enfin réalisable.
    Propriétaire d’un terrain en zone verte (présence d’anciennes restanque en pierre), fraîchement métrés, borné avec l’eau et l’électricité…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *