Travaux et bricolage maison

Comment trouver un bon plombier ?

Vous avez des problèmes avec vos canalisations ou vous souhaitez installer une pompe à chaleur ? Vous aurez besoin des services d’un plombier. Dénicher la perle rare peut toutefois s’apparenter à un véritable parcours du combattant. Les arnaques sont fréquentes et les professionnels compétents surbookés. Comment trouver un bon plombier ? Comment déjouer les pièges des artisans peu scrupuleux ? Voici quelques astuces pour vous aider à y voir plus clair.

 

Faire appel à un plombier : quand et pourquoi ?

 

Pourquoi contacter un plombier ?

Un plombier peut réparer une fuite d’eau comme installer votre baignoire.

S’il est toujours possible d’effectuer soi-même ses réparations de plomberie, il arrive que l’intervention d’un plombier professionnel s’impose.

Dans quels cas faire appel à un plombier ? Quels types de réparation peut-il faire ? Un plombier est notamment compétent pour :

  • déboucher une douche ;
  • réparer une fuite d’eau, et surtout une fuite encastrée, difficilement accessible ;
  • réparer votre chauffe-eau ;
  • réparer votre système de chauffage ;
  • installer une pompe à chaleur ;
  • raccorder des équipements sanitaires ;
  • réparer des canalisations ;
  • entretenir des équipements sanitaires ;
  • dépanner des appareils électroménagers ;
  • installer une ventilation, etc.

Pour résumer, un plombier est compétent pour installer, entretenir et réparer les équipements sanitaires, les appareils électroménagers, les canalisations, les équipements de chauffage ou encore les appareils de domotique.

Un plombier professionnel possède un matériel de qualité, un savoir-faire et un œil avisé.

Au-delà de ces aspects techniques, faire appel à un plombier professionnel est aussi une façon de pouvoir bénéficier de certaines aides de l’État. En effet, dans le cadre du dispositif Ma Prime Revov’, les travaux doivent être réalisés par un artisan RGE (reconnu garant de l’environnement). Vous ne pouvez par conséquent en profiter si vous prenez en charge la conduite de la rénovation énergétique.

 

Quels sont les risques de tomber sur un mauvais plombier ?

 

Les arnaques en matière de plomberie sont monnaie courante. Il est par conséquent recommandé de rester vigilant lorsque vous entamez des démarches pour trouver un plombier.

Si vous n’êtes jamais assuré de tomber sur le meilleur plombier de votre région, vous pouvez néanmoins apprendre à repérer les signes qui pourraient laisser penser que vous êtes face à un mauvais plombier. Quels sont ces indices qui ne trompent pas ? En voici quelques exemples :

  • il est désagréable au téléphone ou au contraire excessivement arrangeant ;
  • il est disponible immédiatement ;
  • il ne vous propose pas de devis ;
  • il ne vous parle pas de ses tarifs avant d’intervenir ;
  • il vous trouve de multiples autres problèmes qui nécessitent une intervention rapide ;
  • il profite d’une situation d’urgence en cherchant à faire gonfler les tarifs d’intervention ;
  • il ne cesse d’ajouter de nouveaux frais supplémentaires (déplacement, majorations diverses) ;
  • il ne vous communique pas le nom de son entreprise ni son numéro de Siret ;
  • il possède peu de matériel ;
  • il ne possède pas de véhicule professionnel.

 

Comment identifier et choisir un bon plombier dans sa région ?

 

Vous savez désormais comment éviter les mauvais plombiers. Reste maintenant à savoir dénicher la perle rare. Quelles sont les méthodes à suivre pour ne pas se tromper ? Voici quelques conseils :

  • faire fonctionner le bouche à oreille : De nombreuses familles emploient un plombier depuis plusieurs années. Elles savent de quelle façon il travaille et en sont satisfaites. Pourquoi ne pas leur demander le numéro de cet artisan ? Vous êtes presque sûr de ne pas faire fausse route. Demandez à vos amis, à votre famille, à vos voisins ou à votre gardien d’immeuble ;
  • se tourner vers un réseau fiable : L’organisme Qualibat ou l’UMGCCP impose à leurs adhérents de respecter une certaine ligne de conduite, en se montrant rigoureux, honnêtes et respectueux. Ne vous contentez pas de croire le professionnel qui vous affirme appartenir à l’un de ces réseaux. Vérifiez par vous-même sur le site web de l’organisme en question ;
  • faire appel à un plombier agréé par une marque de plomberie : La plupart des grandes marques de plomberie recommandent des plombiers et installateurs agréés. Si votre pompe à chaleur ou votre chauffe-eau dysfonctionnent, regardez sur votre appareil et contactez la marque ou le numéro indiqué ;
  • privilégier la transparence : Un plombier transparent affiche clairement ses tarifs sur son site professionnel. Il détaille chacune de ses prestations, afin d’orienter au mieux le client. Il mentionne également ses diplômes, ses qualifications et certifications. De cette façon, vous savez à qui vous avez affaire, et réduisez les risques de vous faire avoir. Il vous est par ailleurs facile de vérifier l’existence de son entreprise ;
  • comparer les sites web et opter pour des tarifs de plombier raisonnables : Vous ne le réalisez souvent qu’une fois la comparaison effectuée, mais certains artisans profitent de la méconnaissance des clients dans le domaine de la plomberie. Des plombiers facturent ainsi des interventions à des prix exorbitants. Pour éviter les arnaques, tournez-vous vers le professionnel qui ne tire ses tarifs ni vers le haut ni vers le bas. Choisissez l’entre-deux ;
  • choisir un artisan disponible, sérieux et à l’écoute : La qualité du travail d’un plombier peut en partie se mesurer à son savoir-être. Lors d’un premier contact, si votre interlocuteur se montre attentif à votre problème, identifie une piste de diagnostic et envisage des solutions, ce comportement est encourageant. Le plombier ne doit toutefois pas en rester là. Son professionnalisme se traduit également par sa volonté d’examiner le problème en se déplaçant chez vous. S’il est sérieux, il vous fera parvenir un devis avant d’entamer toute forme de travaux ;
  • accepter uniquement les devis complets : Un devis doit comporter certaines mentions obligatoires, notamment le nom de l’entreprise, le numéro de Siret, le détail de la prestation, le montant HT et TTC, la date, le délai d’exécution ou encore le cachet de l’entreprise. Le devis doit par ailleurs faire figurer l’ensemble des frais qui incomberont au client, notamment les frais de déplacement ou la majoration pour intervention de nuit ou le week-end ;
  • conserver les pièces défectueuses : Une fois que le plombier est intervenu, il doit vous laisser les pièces défectueuses. Dans le cas contraire, vous pourriez légitimement croire qu’il a retiré des pièces en parfait état de marche, qu’il souhaite ensuite revendre.

À côté de ces quelques astuces, il est également important de faire preuve de bon sens et de vous faire confiance. Si vous sentez que le courant ne passe pas avec un artisan, inutile d’insister. Inversement, ne soyez pas trop méfiant au point de ne plus croire en personne. Restez simplement vigilant !

Auteur: Brico Malin

Brico Malin est une rédactrice passionnée de bricolage qui intervient régulièrement sur Travauxbricolage.fr . Brico Malin s’est toujours intéressée aux activités liées au bricolage et travaux. Curieuse de nature et très débrouillarde, elle a su développer un panel de compétence et une connaissance incroyable sur le monde des travaux, qui ferrait envie à tous les artisans du bâtiment. Rénovation et aménagement de la maison, travaux de gros œuvre, travaux d’aménagement intérieur ou extérieur, électricité, plomberie, isolation, maçonnerie, fenêtre ou encore rénovation de toiture, Brico Malin a étudié tous ces sujets et a eu l’occasion de se confronter à la plupart de ce type de travaux au cours de ses expériences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.